Voyage en uchronie

Je suis actuellement en train d’achever la lecture d’un roman de de Kim Stanley Robinson,  Chroniques des années noires (The Years of Rice and Salt) qui relate ce qu’aurait pu être l’histoire du monde si la peste avait éradiqué la quasi-totalité des Européens (plus d’info sur les sites Le cafard cosmique et  Quarante-deux).

Cet excellent ouvrage m’incite à vous proposer ci-dessous les quelques ressources que j’ai pu trouver sur l’uchronie, cette utopie dans l’histoire qui doit son nom à un ouvrage du philosophe Renouvier paru en 1876, même s’il en existait avant lui quelques exemples comme les uchronies napoléoniennes de Louis-Napoléon Geoffroy et de Joseph Méry ou, plus loin dans le temps, Pascal et son nez de Cléopatre ou Tite-Live imaginant Alexandre le Grand en Italie.

Références générales

Ouvrages et articles imprimées

Denis Guiot. « Faire de l’uchronie », in Mouvances, no 5, juillet 1981. En ligne sue NooSFere.

Jacques Boireau. « La Machine à ralentir le temps », in Imagine…, no 14, 1982.

Emmanuel Carrère. Le Détroit de Behring : Introduction à l’uchronie. Paris : P.O.L., 1986

Éric Vial et Stéphane Nicot. « Les seigneurs de l’histoire. Notes sur l’uchronie », article publié successivement dans

Univers 1988, anthologie composée par Pierre K. Rey. J’ai Lu, mars 1988,

Les univers de la science-fiction, Galaxies, Hors série n° 1, 1998.

Pierre Corbell. « L’uchronie. Une ancienne science inspire un nouveau sous-genre », in Solaris n° 110, juillet 1994. En ligne sur NooSFere.

Serge Perraud. « L’uchronie : pour une histoire différente », in Présence d’esprit n°7, 1995. En ligne sur NooSFere.

Gérard Klein. « Préface » de l’ouvrage de William Gibson et Bruce Sterling, La Machine à différences, Livre de poche nº 7231, 2001. En ligne sur Quarante-deux.

Éric B. Henriet

L’Histoire revisitée. Paris : les Belles lettres, 1999. Avec une préface d’Éric Vial. Une  2e édition revue et augmentée est parue en 2004 et a reçu le Grand Prix de l’Imaginaire 2005.

Voir sa présentation par Philippe Curval, Magazine littéraire, nº 429, mars 2004

L’uchronie. Klincksieck, 2009.

Voir sa présentation par Philippe Curval, Magazine littéraire, nº 485, avril 2009

Matthieu Letourneux. « Science-fiction et uchronie. Entre logiques sérielles et logiques contrefactuelles », Écrire l’histoire, n° 11, 2013, p. 123-131.

François Pernot et Eric Vial (dir.) Uchronie : l’histoire telle qu’elle n’a pas été, telle qu’elle aurait pu être : journée d’étude organisée au Château de La Roche-Guyon, 7 décembre 2013, actes. Edition de l’Oeil, 2016

Karine Gobled, Bertrand Campeis. Le Guide de l’uchronie. Editions ActuSF, 2015. Préface d’Éric B. Henriet.

Sites, blogs et dossiers en ligne

La Porte des mondes. Ce site, créé par Pedro Mota et herbergé par NooSFere, est la principale ressource en ligne sur le sujet dans le domaine francophone. Les amateurs d’uchronies auront compris qu’il doit son nom au roman de Robert Silverberg qui m’a fait découvrir ce genre de fiction quand il parut en 1977 chez Robert Laffont dans la collection L’Âge des Etoiles.

Uchronews, le journal de l’uchronie. Ce blog  contient notamment deux articles du spécialiste actuel de l’uchronie, Éric B. Henriet :

« Uchronie : histoire d’un mot », courte introduction ce sujet.

« Point sur l’uchronie de 2004 a 2013 » pour servir de complément à son Histoire revisitée.

Les chroniques uchoniques du blog Yossarian.

Toujours dans le domaine francophone, voir aussi les dossiers en ligne du Cafard cosmique et de Yozone et les articles de NooSFere et de Wikipédia.

Dans le domaine anglophone, voir le site Uchronia : The Alternate History List.

 

Aspects particuliers

Point de divergence et temps du récit

Le point de divergence ou évènement divergent est le point précis où l’histoire officielle et celle contée dans une uchronie divergent. Il faut bien noter que, comme le fait remarquer Denis Guiot, « basée sur l’événementiel et l’homme providentiel, l’uchronie est aux antipodes de la conception marxiste de l’Histoire qui considère le développement des forces productives comme la base du devenir historique. »

De fait, les principales uchronies renvoient souvent à une bataille gagnée ou perdue (Waterloo, Austerlitz..) ou à la mort précoce ou retardée d’un grand homme (Alexandre, César, Napoléon, Hitler…). Mais cela suffit-il réellement à faire prendre à l’histoire un autre cours ? Comme le dit Paul Veyne dans Comment on fait l’histoire, « en 1789, les intérêts de classe de la bourgeoisie victorieuse se heurtaient au manque d’un grand homme, mais le poids de ces intérêts étaient si grand qu’ils auraient de toute façon vaincu le frottement ; même si Bonaparte n’était pas né, un autre sabre se serait levé pour occuper son rôle. » De même, dans Le faiseur d’histoire de Stephen Fry, le fait qu’Adolf Hitler ne soit pas né, n’empêche en rien l’émergence du parti nazi, bien au contraire…

Le choix du point de divergence par l’auteur est délicat, car il doit être à la fois reconnaissable par le lecteur moyen, mais aussi crédible,  et permettre un développement intéressant. En voici un certains nombre trouvé sur le site Défis d’histoire :

  • Si Louis XVI n’avait pas été arrêté à Varennes
  • Si Brutus n’avait pas osé tuer César
  • Si la bombe d’Orsini avait tué Napoléon III
  • Si Napoléon avait triomphé de sa campagne de Russie
  • Si la Fronde avait réussi
  • Si Nelson avait perdu la bataille de Trafalgar
  • Si les Etats-Unis d’Amérique avaient voté pour le français comme langue officielle
  • Si François Mitterrand l’avait emporté en 1974
  • Si la Wehrmacht avait envahi et occupé le Royaume-Uni
  • Si Ponce Pilate avait épargné Jésus
  • Si les Arabes avaient triomphé à Poitiers
  • Si Philippe IV le Bel était devenu Grand maître de l’ordre du Temple en 1306
  • Si Lénine était mort dans un accident de train le 9 avril 1917
  • Si Clemenceau avait été élu président de la République en 1920
  • Si Napoléon avait triomphé à Waterloo
  • Si les Français avaient évacué Diên Biên Phu début décembre 1953
  • Si Béziers avait résisté à la Croisade des Albigeois à l’été 1209
  • Si l’Invincible Armada espagnole l’avait emporté contre la flotte anglaise
  • Si Einstein n’avait pas inventé la théorie de la relativité
  • Si Kennedy avait survécu à l’attentat de Dallas
  • Si les Alliés avaient raté le débarquement du 6 juin 1944
  • Si le gouvernement français avait continué la guerre en 1940
  • Si les Vikings s’étaient installés en Amérique du Nord
  • Si la Peste noire avait décimé vers 1348 la quasi-totalité de la population européenne
  • Si de Gaulle était mort mitraillé dans sa DS en 1962
  • Si Christophe Colomb avait conquis l’Europe à la tête d’une armée d’Indiens
  • Si Jeanne d’Arc était morte à Orléans
  • Si Hannibal avait remporté la IIème Guerre Punique
  • Si Hitler était mort en 1930 dans un accident de voiture
  • Si les Sudistes Confédérés avaient gagné la guerre de Sécession
  • Si Luther avait vraiment réformé l’Eglise
  • Si François Ier n’avait pas triomphé à Marignan en 1515
  • Si en 1588 l’Espagne avait converti l’Angleterre
  • Si Hitler avait été tué par la bombe du 20 juillet
  • Si la France avait stoppé Hitler dès 1936
  • Si le roi d’Angleterre avait gagné la Guerre de Cent ans
  • Si Richelieu avait été disgracié lors de la journée des Dupes
  • Si Napoléon avait été battu à Austerlitz
  • Si le général de Gaulle avait remporté le référendum de 1969
  • Si Franklin Roosevelt avait été assassiné à Miami en 1933
  • Si Alexandre le Grand n’était pas mort prématurément
  • Si Vercingétorix avait battu César à Alésia
  • Si le général Boulanger était entré à l’Elysée en 1889
  • Si le Japon, au lieu d’attaquer les États-Unis en 1941, avait attaqué l’Union soviétique en même temps que l’Allemagne
  • Si le poignard de Ravaillac avait glissé et épargné Henri IV
  • Si Dumouriez et Kellermann avaient été vaincus à Valmy en 1792
  • Si Hitler avait réussi son examen d’entrée aux Beaux-Arts de Vienne
  • Si le dauphin Charles avait été assassiné par Etienne Marcel en 1358
  • Si la guerre de 1870 n’avait pas eu lieu
  • Si les Francs de Saint Louis avaient remporté la Septième croisade en 1250
  • Si le maréchal Pétain s’était envolé pour Alger en novembre 1942
  • Si l’Allemagne avait gagné la guerre en septembre 1914
  • Si Grigori Raspoutine avait imposé une Russie populiste et religieuse
  • Si la Seconde Guerre mondiale avait commencé en 1938
  • Si Guillaume le Conquérant avait perdu la bataille d’Hastings en 1066
  • Si en 1945, la bombe atomique n’avait pas été au rendez-vous
  • Si Israël avait été rayé de la carte en 1973
  • Si Kennedy avait lancé une attaque sur Cuba en 1962

 Le point de divergence peut être mentionné ou non dans le récit, lequel se déroule le plus souvent plusieurs décennies (Le Maître du Haut-Château de Philip K. Dick : présentationextraits ; Fatherland de Robert Harris :  extraits), voir plusieurs siècles après la divergence (La Porte des mondes de Robert Silverberg : présentation), afin que ses répercussions soient bien visibles. Cependant certaines uchronies peuvent se limiter au récit de la divergence elle-même (Ponce Pilate de Roger Caillois : extraits + post-scriptum et addendum ; Le complot contre l’Amérique de Philip Roth : extraits ; The Lucky strike, une nouvelle Kim Stanley Robinson : texte anglais). D’autres suivent sur une longue période l’évolution de cette histoire uchronique (Roma AEterna de Robert Silverberg : présentation).

NB ; Cette partie sur les points de divergence condense plus ou moins l’article de Wikipédia. Les présentations et les extraits des ouvrages cités figurent sur NooSFere et Défis d’histoire.

Projets uchroniens sur internet

Sites autour d’une trame uchroniue

Fantasque Time Line. Et si la France avait continué le combat en 1940…

Sites proposant diverses trames uchroniques :

Althistory Wiki (en anglais)

Deviantart (en anglais)

Sobel Wiki (en anglais)

Uchronies.org

Domaines proches

Voici quelques liens sur des sujets dont les problématiques peuvent interférer avec celles de l’uchronie :

Histoire contrefactuelle (Biblioweb)

Mondes possibles (Wikipedia)

Voyages dans le temps (Wikipedia)


Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *