Collection d’anciens évangiles ou monuments du premier siècle du christianisme extraits de Fabricius, Grabius et autres savants par l’abbé B**

 En faisant une recherche sur les apocryphes, je suis tombé sur la Collection d’anciens évangiles ou monuments du premier siècle du christianisme extraits de Fabricius, Grabius et autres savants par l’abbé B** réalisée sous la direction de Voltaire. Sa première édition date de 1769. Soi-disant londonienne, elle a paru aux Pays-Bas(1). Premier recueil savant de textes apocryphes en langue française, et un des tout premiers recueils en langue vernaculaire, elle ne sera supplanté qu’en 1848 par l’ouvrage de G. Brunet(2)(3). 

Volaire et son entourage s’inspirent des travaux de deux luthériens allemands : le philologue Johann Albert Fabricius, le premier à avoir constitué un recueil d’apocryphes du Nouveau Testamenten publiant en 1703 un  Codex Apocryphus Noui Testamenti Collectus(4), et le théologien Johann Ernst Grabe (Grabius). 

_________________________________________________________

(1)  Elle est disponible sur Google livres. J’ai également repéré sur Gallica et Wikisource l’édition figurant dans le tome 27 des  Œuvres complètes de Voltaire par Louis Morland (Garnier, 1879). 

(2) Cf. Rémy Gounelle, « Voltaire, traducteur et commentateur de ΓEvangile de Nicodème », Revue des Études Augustiniennes, t.43 (1997), p. 173-200

(3) Les Évangiles apocryphes traduits et annotés d’après l’édition de J. C. Thilo, Paris, Franck, 1848. Disponible sur Archive.org et Google livres.

(4) Pour en savoir plus, voir l’article de. Bible-service.net.


Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *