Les Pensées de Pascal

Les sciences vieillissent… les philosophies se succèdent… Mais Pascal, lui, le Pascal des Pensées n’a pas, comme on dit, pris un jour. Toute une armée de géomètres a passé pourtant sur le géomètre du XVIIe siècle et planté plus loin que la place où il était tombé l’étendard de la découverte ! Le jansénisme s’en est allé en fumée avec les autres poussières d’un siècle écroulé, et, jusqu’en ce beau livre des Pensées, il s’est trouvé de vastes places qui maintenant font trou dans le reste, comme dans un tableau écaillé. La foi religieuse a pâli. La croyance au surnaturel, qui était le seul naturel pour Pascal, a diminué dans les esprits, retournés vers l’en-bas des choses. Il y a donc tout un Pascal de mort dans Pascal. Mais il y en a un autre qui ne mourra pas, c’est le poète des Pensées ! c’est le poète qui est par-dessous tous ces raisonnements, tous ces doutes, toute cette syllogistique désespérée, toute cette algèbre de feu qui cherche l’inconnue et ne la trouve jamais, et qui, comme un phénix effrayé, aveuglé par les cendres du bûcher où il s’est consumé lui-même, se sauve tout à coup dans le ciel !

Jules Barbey d’Aurevilly. Les Œuvres et les hommes (1ère série). I. Les philosophes et les écrivains religieux, Paris, Amyot, 1860, p. 180

Au cours d’un échange sur le sens de la vie et l’idée selon laquelle l’homme a continuellement besoin d’être distrait afin de ne pas trop réfléchir sur sa condition, ce qu’écrit Blaise Pascal sur le divertissement et la place de l’homme dans l’infini m’est tout naturellement revenu à l’esprit. Voici une bonne occasion de rassembler un peu de documentation sur ses inégalables Pensées.

Sur le jansénisme et Port-Royal

Avant d’aborder les Pensées, resituons Pascal dans son milieu, celui du jansénisme de Port-Royal. Deux associations complémentaires s »y intéressent à l’histoire de Port-Royal :

La Société de Port-Royal dont l’origine remonte au XVIIe sècle se place dans une perspective patrimoniale et le site de sa bibliothèque propose notamment un portail de texte en ligne : Litterae. La Bibliothèque janséniste virtuelle.

La Société des Amis de Port-Royal adopte une approche avant tout intellectuelle puisqu’elle organise colloques, conférences ou tables rondes, édite les Chroniques de Port-Royal et propose en ligne un certains nombre d’articles, notules, contributions diverses liées à Port-Royal et au jansénisme.

Voir aussi un choix d’ouvrages en ligne sur le blog de Gallica et sur Wikisource.

 Les œuvres de Blaise Pascal

Bibliographie des Œuvres complètes

Œuvres de Blaise Pascal en 5 tomes, La Haye, Chez Detune, Libraire,‎ 1779.

Oeuvres complètes de Blaise Pascal. Paris : L. Hachette, 1869-1872

Œuvres, publiées suivant l’ordre chronologique avec documents complémentaires, introduction et notes par Léon Brunschvicg, Boutroux et Gazier. Paris : Hachette, 1908-1914. (Les Grands Ecrivains de la France, Hachette). 11 vol.

Œuvres complètes, Louis Lafuma, Seuil, L’Intégral, 1963

Œuvres complètes, texte établi, présenté et annoté par Jacques Chevalier. Bibliothèque de la Pléiade. Éditions Gallimard, 1936-1998.

Œuvres complètes, éd. Jean Mesnard, Paris, Desclée de Brouwer, 1964-1992, qui contient tous les textes qui intéressent la vie ou l’œuvre de Pascal (y compris des actes notariés, etc.). Mais seuls 4 des 7 volumes ont paru à ce jour et ils ne contiennent ni Les Provinciales ni les Pensées.

Œuvres complètes, éd. Michel Le Guern, coll. Bibliothèque de la Pléiade, Paris, Gallimard, 2 volumes, 1998 et 2000.

Critique des éditions pascaliennnes

Extrait de La bibliothèque du dix-septièmiste du Centre international Blaise Pascal (CIBP) sur le site du Centre d’études sur les Réformes, l’Humanisme et l’Age classique (CERHAC) :

PASCAL Blaise, Œuvres complètes, éd. Jean Mesnard, Desclée de Brouwer, Paris, 1966-1992, 4 vol. parus. Edition monumentale, exhaustive et assortie d’un commentaire indispensable pour tout travail sérieux. Certaines éditions ont été littéralement frappées d’obsolescence par celle-ci, comme par exemple toutes celles (sans exception aucune) des Ecrits sur la grâce, textes particulièrement difficiles et complexes qui se trouvent présentés sous une forme qui les rend désormais compréhensibles. Parmi les éditions déjà anciennes, celle des Œuvres complètes par Brunschvicg-Boutroux-Gazier (Les Grands Ecrivains de la France, Hachette) est toujours utile à consulter. Celle de l’Intégrale (Seuil) n’est pas très fiable. Une nouvelle édition en deux volumes établie par M. Le Guern est sortie dans la Pléiade. Pour les Pensées, l’édition procurée par Ernest Havet, Delagrave, Paris, 1925 (nouv. éd.), 2 vol., demeure toujours utile, en raison de l’intérêt de son annotation. Actuellement, il faut recourir à : Pensées, éd. Sellier, Garnier, Bordas, Paris, 1991, la meilleure édition actuellement disponible ; elle a l’avantage d’être génétique et de ne pas présenter les textes dans un ordre arbitraire, comme c’est le cas des éditions Brunschvicg et Chevalier (cette dernière à éviter résolument). On peut aussi recourir à l’édition Lafuma du Luxembourg, 1951, en 3 volumes, qui donne les parties barrées des fragments ; mais elle est épuisée.  Pour Les Provinciales, recourir à l’éd. L. Cognet et G. Ferreyrolles, Classiques Garnier, Bordas, Paris, 1992, précédée d’une très bonne introduction et bien annotée. La lecture des Provinciales doit toujours être complétée par celle des notes historiques et théologiques dont Nicole, sous le pseudonyme de Guillaume Wendrock, a accompagné sa traduction latine des Petites Lettres, et que l’on trouve retraduites du latin en français par Melle de Joncoux ; consulter en bibliothèque Les Provinciales, ou Lettres écrites par Louis de Montalte à un provincial de ses amis et aux RR. PP. Jésuites sur la morale et la politique de ces Pères. Avec les notes de Guillaume Wendrock, Docteur en Théologie dans l’Université de Salzbourg en Allemagne, traduites en Français. Nouvelle édition, revue, corrigée et augmentée, 1700, 2 vol. Les éditions Champion ont publié un CD-Rom consacré à l’œuvre littéraire de Pascal, 1999, qui constitue un utile instrument de travail.  On trouve une édition électronique intégrale, avec traduction en allemand, sous le titre Pascal im Kontext, édition électronique multi-langage en CD-Rom (texte francais/latin d’après Blaise Pascal, Œuvres complètes, éd. Louis Lafuma, Paris, Éditions du Seuil, 1963 ; traduction allemande par Ulrich Kunzmann), Berlin, Karsten Worm, Infosoftware, 2006, ISBN 3-932094-35-2 (système d’exploitation: Windows). L’œuvre scientifique de Pascal doit être lue de préférence dans l’édition de J. Mesnard, notamment dans le tome 2 (écrits de physique, textes sur les coniques et le triangle arithmétique) et le tome 4 (Lettres de A. Dettonville sur la roulette). Une édition électronique des Lettres de A. Dettonville a été publiée, à partir des imprimés originaux, par le C. E. R. H. A. C. de Clermont-Ferrand (Presses Universitaires Blaise Pascal).

Ouvrages disponibles en ligne

Sur Gallica

Sur Wikisource

 Les Pensées

A propos des Pensées

Le cycle Pensées de Pascal – France Culture

Victor Cousin.  Des Pensées de Pascal : rapport à l’Académie française sur la nécessité d’une nouvelle édition de cet ouvrage. Paris : Ladrange, 1843

Bernard M.-J. Grasset, « La pensée sapientielle de Pascal », Le Portique, n° 19, 2007,

Jean Mesnard, Les « Pensées » de Pascal, Paris, SEDES, 1976 (troisième édition 1995).

Marie Pérouse, L’Invention des Pensées de Pascal. Les éditions de Port-Royal (1670-1678), Champion, 2009.

Une édition électronique en ligne

Les Pensées de Blaise Pascal, site dont voici la présentation

L’édition électronique des Pensées de Blaise Pascal.

Ce site, créé en 2011 par D. Descotes et G. Proust, s’adresse à la fois au grand public, aux étudiants, aux enseignants et chercheurs. Il présente l’édition électronique des Pensées de Blaise Pascal d’une manière qui leur permet d’approfondir à volonté leur connaissance de cet ouvrage, de la découverte du texte jusqu’à l’étude des secrets de l’invention littéraire de son auteur. Cette édition d’un genre nouveau propose à la fois le texte tel qu’il apparaît dans les éditions classiques, texte modernisé et accompagné de commentaires nécessaires, et toutes les étapes qui y conduisent, du Recueil des originaux des Pensées de Pascal, et des Copies manuscrites qui en ont été établies peu de temps après la mort de Pascal, entre 1662 et 1666, puis des éditions établies par Port-Royal jusqu’aux principales éditions savantes majeures. Elle propose aussi au chercheur les manuscrits originaux accompagnés d’une analyse qui tient compte de l’état des connaissances actuelles sur le texte, les papiers et les écritures qui apparaissent sur le manuscrit et les copies.

Les manuscrits des Pensées

[Manuscrit]. Pensées…. [BnF. Ms. Fr. 9202].

[Manuscrit]. Pensées…. [Copie Guerrier. BnF. Ms. Fr. 9203].

Les éditions papier et leurs éventuelles numérisations

Deux documents en ligne non identifiées reproduisant les Pensées

Sur le site de l’université de Fribourg

Sur le site Ebooks gratuits

1669 – Étienne Perier

Pensées de M. Pascal sur la religion, et sur quelques autres sujets, qui ont esté trouvées après sa mort parmy ses papiers [publiées avec une préface par Étienne Perier]. Paris : G. Desprez, 1669.

C’est l’édition dite préoriginale, réalisé par un proche ami de Pascal, dont le frère avait épousé sa sœur Gilberte.

En 1670 paraît l’édition dite de Port-Royal. L’ouvrage est réédité een 1871, 1872, A875…

En 1678 paraît une édition nouvelle augmentée de plusieurs pensées.

En 1688, voici une  édition nouvelle augmentée de beaucoup de Pensées, de la Vie du même autheur [par Gilberte Perier, de l’Épitaphe de Pascal, par A. Proust de Chambourg], et de quelques Dissertations… [Discours sur les Pensées de M. Pascal et Discours sur les preuves des livres de Moïse, par Jean Filleau de la Chaise ; et Traité qu’il y a des démonstrations d’une autre espèce… que celles de la géométrie, et qu’on en peut donner de telles pour la religion chrétienne].

Cette dernière édition est reprise jusqu’au milieu du XIXe siècle. La Vie de Pascal par sa sœur Gilberte Périer figure dans l’édition de 1873 chez Firmin-Didot, où les Pensées de Pascal sont suivies d’un choix de celles de Nicole.

Une édition plus récente de l’édition de Port-Royal : Pensées de M. Pascal sur la religion, et sur quelques autres sujets : l’édition de Port-Royal(1670) et ses compléments (1678-1776) présentée par Georges Couton et Jean Jehasse. Saint-Étienne : Éd. de l’Université de Saint-Étienne, DL 1971. Reproduction en fac-simile de l’édition de 1670, des compléments de l’éd. de 1678, des « Pensées de Pascal sur les miracles… » contenues dans la 3e lettre de Mgr Colbert de Croissy à l’évêque de Soissons, 1727, de l' »Entretien de M. Pascal et de M. de Sacy » et des « Oeuvres posthumes ou suite des Pensées de M. Pascal« , 1728.

1778 – Voltaire

Éloge et Pensées de Pascal. Nouvelle édition commentée, corrigée et augmentée. Londres : [s.n.], 1778.

La même année paraissent à Genève 2 volumes  intitulés Pensées de Pascal, avec les notes de M. de Voltaire

C’est l’édition de Condorcet (1776), réimprimée par Voltaire avec des notes qui complètent les remarques sur Pascal qu’il avait faites au début de sa carrière et imprimées en 1734 dans la 25e de ses Lettres anglaisesVoir aussi sur Agora et sur Google livres.

Les « Dernières remarques sur les Pensées de Pascal » précédées d’une préface de Beuchot  figurent dans le volume 50 des Œuvres de Voltaire, paru chez Firmin Didot en 1834.

1785 – Gabriel-Marin Ducreux

Pensées et réflexions extraites de Pascal sur la religion et la morale [publiées par l’abbé G.-M. Dureux]. Paris : Royez, 1785.

1803 – Antoine-Augustib Renouard

Pensées de Blaise Pascal [publiées avec un Avertissement de A.-A. Renouard ; le Discours sur la vie et les ouvrages de Pascal, par l’abbé Bossut, la Préface d’É. Perier et les Notes de Voltaire et de Condorcet]. – Comparaison des anciens chrétiens avec ceux d’aujourd’hui. – Fragment d’un écrit sur la conversion du pécheur. – Avis sur l’écrit suivant [le Mémorial].  Paris : A.-A. Renouard, 1803. 2 vol. Réédité en1812.

1844 – Prosper Faugère

Pensées, fragments et lettres de Blaise Pascal : publiés pour la première fois conformément aux manuscrits originaux en grande partie inédits.
Paris : Andrieux, 1844.

1896 – Aloïse Guthlin

Les pensées de Pascal : reproduites d’après le texte autographe, disposées selon le plan primitif et suivies des Opuscules, édition philosophique et critique, enrichie de notes et précédée d’un Essai sur l’apologétique de Pascal, par A. Guthlin. Paris ; P. Lethielleux : 1896

1897 – Léon Brunschvicg

Opuscules et pensées publiés avec une introduction, des notices et des notes, par M. Léon Brunschvicg, Paris, Hachette, 1897. Plusieurs rééditions jusqu’en 1949. Voir la 5e de 1905.

Pensées de Blaise Pascal. Nouvelle édition collationnée sur le manuscrit autographe. Paris : Hachette, 1904. 3 vol.

Original des « Pensées »… fac-similé du ms. 9202 (fonds français) de la Bibliothèque nationale...  Paris, 1905. Réédité en 1986 à Kyoto chez Rinsen book.

1925 – Jacques Chevalier

Pensées sur la vérité de la religion chrétienne,… par Jacques Chevalier. Paris : J. Gabalda, éditeur, 1925.  2 vol. Réédité en 1949.

1938 – Zacharie Tourneur

Pensées... édition critique établie, annotée et précédée d’une introduction par Zacharie Tourneur. Paris, Éditions de Cluny, 1938. 2 vol.

Pensées de Blaise Pascal : édition paléographique des manuscrits originaux conservés à la Bibliothèque nationale (N°. 9202 du fonds français), enrichie de nombreuses leçons inédites et présentée dans le classement primitif, avec une introduction et des notes descriptives par Zacharie Tourneur. Paris : J. Vrin, [1942].

Avec Didier Danzieu : Pensées, texte intégral... Paris : A. Colin, 1960. 2 vol.

1948 – Louis Lafuma

Pensées sur la religion et sur quelques autres sujets. Avant-propos et notes de Louis Lafuma. Édition intégrale. Paris : Delmas, 1948. 2 vol.

Pensées sur la religion et sur quelques autres sujets. Introduction de Louis Lafuma.  Paris : Éditions du Luxembourg, 1951. 3 vol.

Pensées, texte établi par Louis Lafuma ; chronologie, préface, notes par Dominique Descotes. [Paris] : Garnier-Flammarion, 1973.

1954 – Marcel Guersant

Les Pensées présentées dans un ordre nouveau… suivies des Opuscules religieux et philosophiques ; et d’un choix de correspondance. Paris : Le club français du livre, 1954.

En appendice : La Vie de M. Pascal, par Gilberte Périer ; Introduction à l’édition des « Pensées » de 1670, par Etienne Périer ; Discours sur les « Pensées« , par Filleau de La Chaise »

2 rééditions en 1957 et 1962.

1991 – Philippe Sellier

Pensées, édition établie… d’après la copie de référence de Gilberte Pascal.  [Paris] : Mercure de France, 1976

1977 – Michel Le Guern

Pensées... édition présentée, établie et annotée par Michel Le Guern. [Paris] : Gallimard, 1977.  2 vol. (Collection Folio).

Réédité en un seul volume en 1995 et 2004.

Pensées : liasses II à VIII.. dossier et notes réalisés par Jean-Luc Vincent ; lecture d’image par Joy Sorman. [Paris] : Gallimard, 2008

1982 – Francis Kaplan

Les pensées : classées selon les indications manuscrites de Pascal.  Paris : les Éd. du Cerf, 1982. Réédition en 2005

2008 – Domiques Descotes

Pensées… notes, bibliographie, chronologie et index par Dominique Descotes.  [Paris] : Flammarion, impr. 2008.

A noter que les rééditions des Pensées d’après Léon Brunschvicg parues chez Garnier en 1973 puis chez Flammarion en 1976 et 1992 comportent un index réalisé par Dominique Descotes.


Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

2 réflexions au sujet de « Les Pensées de Pascal »

  1. Pourquoi l’édition Jacques Chevalier ( adoptée par la pléiade ) serait-elle à éviter résolument?

  2. Ce n’est pas à moi mais aux responsables de La bibliothèque du dix-septièmiste du Centre international Blaise Pascal (CIBP) qu’il faut poser la question…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *