Vive les collections de poches et leurs éditeurs

Quand je vais au travail à pied ou en bus, j’ai souvent avec moi un livre de poche que je lis ou feuillette le long du trajet. Ce format est bien pratique pour le lecteur impénitent que je suis et c’est ainsi que j’ai découvert maintes pépites littéraires, historiques ou philosophiques.

En voici quelques exemples, qui me permettront en même temps de dresser une liste de ces collections et de leurs éditeurs :

les ouvrages de Jean François Billeter dans la Bibliothèque Allia ;

La bataille d’Occident d’Éric Vuillard en collection Babel chez Actes Sud ;

Le Musée de la conversation de Roger Alexandre aux Éditions Manucius ;

Comment j’ai fait mon dictionnaire d’Émile Littré dans La Petite collection des Éditions du Sonneur ;

Les archives de la comtesse D, roman épistolaire d’Alexis Apoukhtine dans la Petite bibliothèque Ombres

Sans oublier :

Le Livre de poche,

les Éditions Sillage,

Le Petit Mercure (Mercure de France)

Petite bilbliothèque Rivages et Petite bibliothèque Payot,

Mille et une nuits (Fayard),

Librio (J’ai lu)

Folio 2 € (Seuil)

Sur les trois dernières collections, voir l’article de Martine Durand,  Poche : la nouvelle vie des livres « au prix d’un café », Livreshebdo, n° 1073 (19 février 2016)

Dernière mise à jour : 23 février 2016


Jean Stouff

Ancien étudiant d’histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *