La voie du Tao

Pour la première fois en Europe une grande manifestation est consacrée au Taoïsme : La voie du Tao, un autre chemin de l’être (31 mars – 5 juillet 2010). Plus d’informations sur le site de la Réunion des Musées Nationaux (RNM). Voir notamment la présentation numérique de l’exposition.

Evidemment, cela m’a incité à rechercher quelques ouvrages concernant le taoïsme. Vous trouverez ci-dessous un choix de sites et de références que je compléterai ultérieurement.

Sources du taoïsme

Elles sont présentées sur Wikipedia ou sur des sites comme Chroniques taoïstes ou Center for Daoist Studies.

Certaines sont publiées dans la Bibliothèque de la Pléiade aux éditions Gallimard :

Philosophes taoïstes. Tome 1 :  Lao-Tseu, Tchouang-Tseu, Lie-Tseu

Philosophes taoïstes. Tome 2 : Huainan zi

Le Daodejing / Tao Tö King (道德经) de Laozi / Lao Tseu (老子)

De nombreuses traductions récentes existent : une liste vous est proposée dans l’article de Wikipedia.

La première traduction de cet ouvrage par un érudit français (cf. Étiemble) est celle de Stanislas Julien (1842). Malgré une certaine influence chrétienne, cette version reste utile. Elle s’appuie sur le  commentaire de Heshang gong (fin du IIe ap. J.-C.).  Un site lui est dédié. Elle figure aussi dans Gallica (2 exemplaires : ex. 1ex. 2), Google livres (ex. 1 ; ex. 2) ou Wikisource.

Autre traduction ancienne : celle d’Albert de Pouvourville ou Matgioi (1894), disponible dans Gallica.

Nous retrouvons la traduction française de Stanislas Julien, ainsi que la traduction allemande de Richard Wilhelm, Das Buch des Alten vom Sinn und Leben (1911) et la traduction anglaise de D.C. Lau (1963) sur le site Wengù.

Le texte chinois, présent sur le site précédent auprès des traductions, figure seul sur le site Zhongwen.com.

Les œuvres de Zhuangzi / Tchouang Tseu

La traduction de Léon Wieger (1913) est disponible dans Wikisource.

Voir aussi les traductions et les essais signalés sur Wikipedia.

Les œuvres de Liezi / Lie Tseu

La traduction de Léon Wieger (1913) est disponible dans Wikisource.

Voir aussi les traductions signalées sur Wikipédia.

Le Huainanzi / Houai-nan tseu (淮南子)

Les Grands Traités de Huainan zi, traduit du chinois par Claude Larre, Isabelle Robinet, Elisabeth Rochat de la Vallée. Edition du Cerf, 1993. Une traduction partielle. Voir ce qui en est dit sur le site de l’éditeur.

Une traduction complète parue en Pléiade (voir plus haut).

Un ouvrage chinois ancien sur le taoïsme

Mémoire sur l’origine et la propagation de la doctrine du Tao, fondée par Lao-Tseu. Il s’agit d’un extrait du Seou Chin-hi, Mémoires sur l’Origine et la Propagation des trois Religions ou Doctrines (celles de Confucius, de Lao-tseu et de Fo, ou Bouddha ). Disponible dans Gallica ou dans Google livres dans une traduction de G. Pauthier (1831). Une critique ou plutôt une « descente en flamme » de cette traduction est faite dans le Nouveau journal asiatique, vol. 7, p.465-493, disponible dans Google livres.

Ouvrages de sinologues (classé par ordre chronologique)

Edmond de Rosny. Le Taoïsme. Paris, E. Leroux, 1892. Disponible sur Gallica.

Marcel Granet. Remarques sur le taoïsme ancien. 1925.  Disponible parmi Les classiques des sciences humaines.

Henri Maspéro. Le Taoïsme, essais. Bibliothèque de diffusion du Musée Guimet, Paris, 1950, volume II, pages 13-222, et Journal Asiatique, 1937. Repris dans Le Taoïsme et les religions chinoises, NRF, Éditions Gallimard, 1971, pages 293-589. Disponible parmi Les classiques des sciences humaines.

Etiemble. « Le mythe taoïste au XXe siècle« , Cahiers de l’Association internationale des études francaises, 1961, vol. 13,  p. 41-53. Disponible sur Persée

Anna Seidel. « Chronicle of Taoist Studies in the West 1950-1990 », Cahiers d’Extrême-Orient, 1989, numéro 5, p. 223-347. Important article faisant le bilan des études taoïstes, accompagné d’une bibliographie exhaustive, p.309-347. Disponible sur Persée.

 Isabelle Robinet. Histoire du taoïsme : des origines au XIVe siècle. Paris, Cerf, 1991.

Du même auteur sur un sujet plus pointu, Introduction à l’alchimie intérieure taoïste : de l’unité et de la multiplicité, avec une traduction commentée des Versets de l’éveil à la Vérité. Paris, Cerf 1995.

Voir aussi son article, « Recherche sur l’alchimie intérieure (neidan) : L’école Zhenyuan » in Cahiers d’Extrême-Orient, 1989, vol. 5, numéro 5, p. 141-162, disponible sur Persée.

Anne Cheng. Histoire de la pensée chinoise. Paris, Seuil, 1997. Réédité dans la collection Points en 2002.

Cahiers d’Extrême-Asie, Vol. 14, 2004. Mélanges sur le taoïsme à la mémoire d’Isabelle Robinet. Disponible sur Persée.

Knut Walf. Westliche Taoismus-Bibliographie. Essen, Die blaue Eule, 2010. 6e éd.

Pierre-Henry de Bruyn. Le taoïsme, chemins de découvertes. Paris : CNRS éd., 2014.

Sans oublier les ouvrages de Jean-François Billeter et Jean Lévi sur le Tchouang tseu.

Dernière mise à jour : 23 mars 2017.


Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

2 réflexions au sujet de « La voie du Tao »

  1. Bonjour!Je trouve votre site génial, car je fais recherche sur la traduction francaise des textes taoistes, votre site m’aide beaucoup, beaucoup!Surtout j’ai pu télécharger des documents, super! Merci tout sincèrement!Je vous souhaite une bonne continuation!

  2. Bonjour,
    Je vous remercie de vos encouragements. Je suis heureux que mon travail puisse être utile à d’autres personnes qu’à moi.
    Juste une remarque sur les téléchargements. J’insiste sur le fait qu’il s’agit là de traductions anciennes, intéressantes, utiles, mais parfois vieillies et réalisées pour certaines par des missionnaires qui, si compétents soient-ils, pouvaient parfois avoir une fâcheuse tendance à ramener certains éléments du taoïsme à leur propre religion.
    Je ne saurais donc trop vous conseiller de consulter aussi les traductions plus récentes signalées dans Wikipedia, que vous trouverez dans les bibliothèques ou les librairies dignes de ce nom.
    Cordialement.
    Jean Stouff

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *