Chaux-des-Crotenay = Alésia ?

Le 22 août dernier, l’association Archéo Jura Sites organisait une intéressante journée porte ouverte à Chaux-des-Crotenay, site supposé de la bataille d’Alésia.

Telle est du moins la thèse émise par André Berthier en 1961. Officiellement, depuis le Second Empire, le site de la dite bataille serait Alise-Sainte-Reine en Bourgogne. Un décret de Napoléon III, aujourd’hui introuvable, en aurait décidé ainsi. Mais est-ce au pouvoir politique de dire la vérité historique et ce décret n’est-il pas aussi abusif que les lois mémorielles qui étouffent la recherche historique au nom du devoir de mémoire ?

Du reste, dès les années 1850, cette théorie officielle  a été vigoureusement discutée, combattue, réfutée, notamment en faveur d’Alaise situé également en Franche-Comté ou, si vous préférez, en territoire séquane. Lire à ce propos les ouvrages de Jules Quicherat, L’Alésia de César rendue à la Franche-Comté: réfutation de tous les mémoires pour Alise (1857) et Conclusion pour Alaise dans la question d’Alesia (1858). Il peut être intéressant aussi de se reporter à la bibliographie établie en 1859 par Ernest Desjardin pour un autre ouvrage sur la question. Cependant, d’autres sites ont été proposés dans le massif jurassien (Izermore dès 1865 ; Salins-les-Bains en 1974). Je vous conseille de consulter à ce propos l’historiographie du débat sur la localisation d’Alésia figurant dans Wikipédia, ainsi que l’ouvrage de Noël Maudru pau en 1908 sur La position actuelle de la question d’ Alésia.

J’ignore si Chaux-des-Crotenay est vraiment Alésia. Du reste est-il souhaitable que cela soit définitivement prouvé ? Les habitants y perdraient leur belle tranquillité… Pourtant, ayant assisté à une visite organisées autour de la ville sacrée haute, notamment l’enclos cultuel Berthier, le mur des scouts, le mur cyclopéen du chemin des ânes, ainsi qu’à une conférence sur le mobiler archéologique recueilli par André Berthier lors des rares fouilles et sondages autorisés, je trouve que ces vestiges archéologiques méritent notre attention et sans doute des fouilles plus approfondies. Or celles-ci ont toujours été interdites ou freinées par les autorités compétentes de l’archéologie française. Car, selon le mot de Capucine Moulas, Alésia est un tabou archéologique et une bombe politique.

N’étant pas spécialiste de la question, je vous renvoie au site d’ArchéoJuraSites où vous trouverez en ligne :

le texte intégral de ses bulletins annuels tant du temps d’A.L.E.S.I.A. (Association Lemme et Saine d’Intérêt Archéologique) de 1981 à 2006 que depuis 2007, date de son changement  de nom

la liste d’un certains nombre d’ouvrages

les 40 composantes du portrait robot établi par Berthier pour rechercher le site d’Alésia

des photos de vestiges archéologiques

L’association est également dépositaire des Archives André Berthier pour lesquelles elle a organisé un portail documentaire spécifique. Elle est aussi à l’origine d’une page Facebook sur La découverte d’André Berthier. Je vous conseille aussi le site de Jean Michel, secrétaire général de l’association.

Par ailleurs, d’après ce que j’ai compris lors mes recherches sur internet pour écrire ce billet,  après la mort d’André Berthier, une crise parmi ses partisans a entrainé une scission et la création en 2005 de l’Association André Berthier – Centre d’études et de documentation sur l’Alésia jurassienne (AAB cédaj) fondée par Danielle Porte. Ce n’est d’ailleurs pas la première fois qu’un tel schisme se produit, puisque dès 1985, l’Institut Vitruve s’est formé en rupture avec A.L.E.S.I.A.

Je vous signale encore qu’il existe un aperçu sur Google livres d’Alésia, l’ouvrage d’André Berthier et d’André Wartelle paru en 1990 aux Nouvelles éditions latines, et je laisse le mot de la fin à Abraracourcix dans cette case extraite du Bouclier arverne :

Asterix-AlesiaDernière mise-à-jour : 3 septembre 2015


Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

2 réflexions au sujet de « Chaux-des-Crotenay = Alésia ? »

  1. Bjr, membre d’ Archéo et de l’ AAB cédaj, je n’ai pu me rendre à la rencontre du 22 aout car j’étais avec ma famille en vacance. Bien dommage car je ne connais pas certain site et je serai bien venu crapahuter avec vous tous. Ce petit message pour vous faire part du site alesiajura.fr (encore en construction, mais il en a déjà beaucoup à lire) – Cordialement

  2. Je vous remercie de l’info, mais entre temps, j’avais déjà trouvé le site et mis à jour mon billet. Cordialement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *