L’art pariétal préhistorique aux origines du cinéma ?

J’ai vu ce soir sur la chaîne Histoire un fort intéressant documentaire intitulé Quand Homo Sapiens faisait son cinéma centré sur le travaux du préhistorien Marc Azéma sur la représentation du mouvement dans l’art  paléolithique, notamment à la grotte Chauvet.

Lire les articles suivants de Marc Azéma :

« La présentation du mouvement au Paléolithique supérieur. Apport du comparatisme éthographique à l’interprétation de l’art pariétal », Bulletin de la Société préhistorique française, vol. 103 n° 3 (2006).

« L’animation dans l’art paléolithique : observations récentes », in Jean Clottes (dir.) L’art pléistocène dans le monde / Pleistocene art of the world / Arte pleistoceno en el mundo : Actes du Congrès IFRAO, Tarascon-sur-Ariège, septembre 2010– Symposium Art pléistocène en Europe. 2012.

 

A compléter cependant avec l’article de François Amy de la Bretèque, « Marc Azéma, La Préhistoire du cinéma. Origines paléolithiques de la narration graphique et du cinématographe », dans la revue 1895. Mille huit cent quatre-vingt-quinze, n° 69 (2013) qui relativise la nouveauté des idées développées par Marc azéma et rn discute la pertinence.

Ecouter aussi l’émission Cinéma Paradiso du 15 mai 2016 sur Radio Campus Tours.

Et voir les vidéos ci-dessous :


Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *