Deux Socrate français

Voici un peu plus d’un an, j’avais rapidement évoqué le démon de Socrate. Si je reviens ici au père de la philosophie occidentale, c’est pour vous signaler deux ouvrages du XIXe siècle : La philosophie de Socrate par Alfred Fouillée parue en 1874 et Socrate fondateur de la science morale par Émile Boutroux publié en 1883. Tous deux ouvrages cherchent à retrouver le Socrate historique, mais aboutissent à deux résultats bien différents, avec respectivement le portrait d’ un Socrate logicien et  métaphysicien pour le premier et, et pour le second, celui d’un Socrate attaché aux choses humaines et morales (cf. la conférence que leur a consacrée François-Xavier de Peretti). Ceci n’est pas vraiment surprenant, car l’entreprise me semble aussi illusoire que de retrouver le Bouddha ou Jésus sous les couches successives de commentaires et de travestissements de la vérité effectués par leurs disciples….

Vous trouverez l’ouvrage d’Alexandre Fouillée sur Archive.org et sur Google livres et celui d’Émile Boutroux sur Gallica.


Jean Stouff

Ancien étudiant d’histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *