Romans à lire et romans à proscrire de l’abbé Louis Bethleem ou quand le clergé osait se mêler de nos lectures

Voici pas quelques d’années j’ai abordé ici les livres interdits, notamment ceux figurant dans l’Index librorum prohibitorum. Cependant, en dehors  de la Congrégation de l’Index, bien des membres du clergé ont exercé leur censure au moyen d’ouvrages ad hoc. Parmi eux, l’abbé Louis Bethléem (1869-1940) a publié en 1904 Romans à lire et romans à proscrire qui sera plusieurs fois réédité pendant la première moitié du XXe siècle. Il y condamne Emile Zola et George Sand, Sigmund Freud, Les Pieds Nickelés, Le Journal de Mickey et tant d’autres figures de la culture commune. Signe des temps ambigus où nous vivons, les éditions Ligaran l’ont réédité en 2015…

A noter que dans un même esprit, il a lancé en 1908 Romans-revue : guide de lecture devenue par la suite la Revue des lectures.

Sur l’abbé Louis Bethleem

Christine Luce. Mise au point avant toute lecture de la Revue des Lectures dirigée par l’abbé Louis Bethléem. (Amicale des amateurs de nids  poussière)

Jean-Yves Mollier, La Mise au pas des écrivains : l’impossible mission de l’abbé Bethléem au XXe siècle, Fayard, 2014, 512 p.

A propos de ce livre

La marche de l’histoire du 6 mars 2014 (France Inter).

Loïc Artiaga. Ceux qui haïssent la littérature (Mediapart)

Harry Morgan. Les deux croisades de l’abbé Bethleem : un apostolat bibliocide (The Adamantine)

Jérôme Dupuis. L’abbé Bethléem, père fouettard de la littérature (L’Express)

Jacques de Saint-Victor. L’abbé Bethléem, ou du «bon» usage de la censure (Le Figaro)

Accès en ligne à des éditions de Romans à lire et romans à proscrire

1914 (Bibliothèque de l’université de Toronto)

1920 (Wikisource)

1928 (Gallica)

2015 (Google livres)


Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *