De quoi Jura est-il le nom ?

Les vacances sont closes, les chroniques reprennent. Dans mon précédent billet, je prenais congé de vous en vous annonçant mon départ pour le Jura. Mais qu’est-ce que le Jura ? A quoi ce nom vous fait-il penser ?

Si vous êtes Français et que vous connaissez un peu la géographie administrative de notre beau pays, cela évoquera pour vous un des quatre départements de la région Franche-Comté. Et  si vous êtes œnologue, vous n’ignorez pas l’importance de son vignoble, à la différence, hélas, de la plupart de nos concitoyens…

Si vous êtes Suisse, vous viendra d’abord à l’esprit la République et canton du Jura, ou peut-être aussi les trois districts francophones du Jura bernois. 

Si vous êtes géographe, vous penserez à un massif montagneux qui s’étend depuis les environs d’Oyonnax ou de Bellegarde dans l’Ain jusqu’au sud de l’Allemagne (Jura souabe et Jura franconien), et caractérisé notamment par des terrains calcaires datant du… Jurassique, évidemment !

Ce sont là les différents aspects que je souhaiterais développer dans de prochaines chroniques : les deux entités historiques et culturelles que sont, d’une part le Jura français et plus largement, la Franche-Comté, et d’autre part le Jura suisse, et la réalité transfrontalière du massif  jurassien.

La listes de ces chroniques vous sera donnée ci-dessous par ordre de publication. .

  1. Le général Pichegru
  2. Le cahier d’écolier d’Arbois
  3. Le Dictionnaire d’Alphonse Rousset, une référence jurassienne

Voir aussi ces quelques liens.


Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *