Des Arboisiens en Guyane : la colonisation de la Mana

Le saviez-vous ? De 1824 à 1828, trois familles arboisiennes, les Pageoz, les Giboudeau et les Briffe, soit environ 27 individus jeunes, ont été transplantées en Guyane pour participer à la colonisaion de la Mana, à la Nouvelle Angoulême. Ce fut un échec, tout au moins pour eux…

Plus d’informations sur ici ou .

Voir aussi le Précis sur la colonisation des bords de la Mana: à la Guyane française publé en 1835 pa le Ministère de la Marine et des Colonies et disponible sur Google livres.

Mise à jour du 18 novembre 2012

Jean-Maurice Durand, L’autre histoire de la Nouvelle-Angoulême ; une utopie agricole dans la Guyane du XIX siècle, Ibis rouge éditions, 2010 


Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Une réflexion au sujet de « Des Arboisiens en Guyane : la colonisation de la Mana »

  1. Je me permets de signaler que j’ ai écris un livre sur ce sujet: L’autre histoire de la Nouvelle-Angouleme – Editions Ibis Rouge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *