Archives par mot-clé : Cambodge

Le Cambodge dans le fonds Adhémard Leclère de la bibliothèque d’Alençon

La Médiathèque de la Communauté urbaine d’Alençon vient d’ouvrir sa bibliothèque numérique qui comporte notamment le fonds d’Adhémard Leclère, administrateur colonial au Cambodge entre 1886 et 1911. Cette collection se compose de 36 dossiers manuscrits, rassemblés par Adhémard Leclère, sur l’histoire, la religion, l’économie et la société khmère, et d’ouvrages sur la littérature, les sciences, l’histoire, dont celle de la ville d’Alençon, la politique, l’art, la religion et l’orientalisme.

Nous avions déjà rencontré Adhémard Leclère dans une précédente chronique sur le conte de Cendrillon chez les Chams et d’autres contes du Cambodge.

Voir aussi mes autres chroniques concernant le Cambodge.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Louis Delaporte et Angkor

J’ai visité lors du week-end du 11 novembre l’extraordinaire exposition qui se tient actuellement au musée Guimet, Angkor. Naissance d’un mythe. Louis Delaporte et le Cambodge. Le Lochois Louis Delaporte, marin et dessinateur de son état, a participé au voyage d’exploration d’Ernest Doudart de Lagrée et Francis Garnier (cf. la chronique Angkor selon les premiers témoins). Il y contracte une violente passion pour l’architecture khmer qui le conduira à multiplier les voyages d’exploration jusqu’au début des années 1880 et à faire connaître cette civilsation à ses concitoyens en créant notamment un musée Indochinois au Palais du Trocadéro. Ses collections ont rejoint plus tard le musée Guimet, enrichissant le fonds khmer.

Voici quelques pistes pour découvrir ou approfondir ce passionnant sujet.

Bilbliographie express

Louis Delaporte, Voyage au Cambodge. L’Architecture khmer. Paris : Ch. Delagrave, 1880. Disponible sur Gallica.

Angkor  : naissance d’un mythe : Louis Delaporte et le Cambodge : [exposition, Paris, Musée national des arts asiatiques-Guimet, 16 octobre 2013-13 janvier 2014] / sous la direction de Pierre Baptiste et Thierry Zéphir. Paris : Gallimard ; Musée national des arts asiatiques-Guimet, 2013.

Deux livres de la collection Découvertes :

Bruno Dagens. Angkor : la forêt de pierre. Paris : Gallimard, 1989.

Thierry Zéphir. L’empire des rois khmers. Paris : Gallimard, 1997

 A voir et à écouter

Angkor, capitale disparue de l’empire Khmer (Arte – Youtube)

Angkor de la découverte à la création (France Culture)

 Liens sur le Cambodge

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Le conte de Cendrillon chez les Chams et autres contes du Cambodge collectés par Adhémard Leclère

Adhémard Leclère est surtout connu pour sa contribution à la connaissance de la société khmère, qu’il côtoya pendant plus d’une vingtaine d’années de 1886 à 1910, comme administrateur colonial.

Il a notamment collecté des contes et légendes de la littérature orale du pays qui furent publiés entre 1898 et 1912 dans la Revue des Traditions Populaires et que l’AEFEK offre à la lecture de ses internautes. Le premier est un conte de Centrillon chez les Chams paru en décembre 1898.

En 1895, dans Cambodge, contes et légendes, Leclère avait déjà donné un conte cambodgien sur le même thème, mis en parallèle avec la version annamite que M. Landes avait publié dans le fascicule daté de mars-avril 1885 des Excursions et reconnaissances de Saïgon.

Voir aussi ma chronique du 20 août 2014 sur le Cambodge dans le fonds Adhémard Leclère de la bibliothèque d’Alençon.

Plus d’informatin sur Adhémard Leclère :

Grégory Mikaelian, Un partageux au Cambodge : biographie d’Adhémard Leclère suivie de l’inventaire du Fonds Adhémard Leclère, Paris, Association Péninsule, Les Cahiers de Péninsule n°12, 2011, 474 p. Présentation de l’ouvrage : Etudes coloniales, 14 juin 2011 ; Bulletin de l’AEFEK, n° 18, janvier 2012.

Ma chronique du 20 août 2014 sur le Cambodge dans le fonds Adhémard Leclère de la bibliothèque d’Alençon.

(Dernière modification : 20 août 2014)

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Angkor selon les premiers témoignages

Une chronique de Bertrand Galimard Flavigny parue dans les Petites affiches n° 87-88 des 1eret 2 mai 2012 et intitulée « Angkor vue par Doudard et Garnier » m’a conduit a une rapide recherche sur les premiers témoignages sur Angkor. 

Dernière mise à jour : 11 novembre 2013

Tcheou Ta-Kouan, le lettré chinois du XIIIe siècle

Traduction de Jean-Pierre Abel-Remusat

Description du royaume de Camboge [sic] par un voyageur chinois qui a visité cette contrée à la fin du XIIIe siècle , précédée d’une notice chronologique sur le même pays, extraite des Annales de la Chine ; traduite du chinois par M. Abel Rémusat. Paris : impr. de J. Smith, 1819. Accessible Google livres et Wikisource.

Traduction de Paul Pelliot

P. Sauvaire-Jourdan. Angkor à la fin du XIIIe siècle d’après les « Mémoires sur les coutumes du Cambodge » de Tcheo- [sic] Ta-kouan, membre de l’ambassade chinoise à Angkor, 1296-1297. Traduction de M. Paul Pelliot… Saïgon : A. Portail, 1942. 21 p. ; in-8. Extrait du Bulletin de l’École française d’Extrême-Orient, avril-juin 1902. Disponible sur Persée.

Mémoires sur les coutumes du Cambodge de Tcheou Ta-kouan. Version nouvelle suivie d’un commentaire inachevé [par Paul Pelliot. Avertissement par Georges Coedès et Paul Demiéville.]. Paris, A. Maisonneuve, 1951. 179 p.; gr. in-8 (250 x 165) Oeuvres posthumes de Paul Pelliot. Présentation de l’ouvrage sur le site de l’éditeur.

Les traductions de Remusat et de Pelliot sont également accessibles parmi les  articles méconnus ou difficilement consultables que l’AEFEK (Association d’échange et de formation pour les études khmères) met à la disposition des internautes.

Henri Mouhot, l’explorateur

Voyage dans les royaumes de Siam, de Cambodge, de Laos et autres parties centrales de l’Indo-Chine. Relation extraite du journal et de la correspondance de l’auteur, par Ferdinand de Lanoye.  Paris : L. Hachette, 1868.  VIII-335 p. ; carte; in-16. Accessible sur Google.livres.

Des extraits ont été publiés dans Anthologie franco-indochinoise : morceaux choisis des écrivains français, parue à Hanoï en 1927. Cette anthologie est accessible sur Gallica.

Les officiers de marine Ernest Doudart de Lagrée et Francis Garnier

Voyage d’exploration en Indo-Chine : effectué pendant les années 1866, 1867 et 1868 par une commission française présidée par M. le capitaine de frégate Doudart de Lagrée et publié… sous la direction de M. le lieutenant de vaisseau Francis Garnier avec le concours de M. Delaporte,… et de MM. Joubert et Thorel,… Avec atlas. Paris : Hachette, 1873. 2 vol. in-fol., fig., pl. et [Atlas] 2 parties en 1 (ou 2) vol. gr. in-fol., cartes, plans et pl. en noir et en coul. Comprend :  Atlas : I. Cartes et plans, dressés par MM. Doudart de Lagrée, Francis-Garnier et M. le lieutenant de vaisseau Delaporte ; II. Album pittoresque, exécuté d’après les dessins de M. le lieutenant de vaisseau Delaporte.

Voyage d’exploration en Indo-Chine : effectué par une commission française présidée par le capitaine de frégate Doudart de Lagrée : relation empruntée au journal « le Tour du monde » / Francis Garnier ; revue et annotée par Léon Garnier,… Paris : Hachette et Cie, 1885. 1 vol. (XV-662 p.) : fig., cartes et portr. Accessible sur Gallica.

Voir aussi la publication de cette relation dans les livraisons de la revue Le Tour du monde parues 1870 et 1872.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts