Archives par mot-clé : Philosophie

Y a-t-il une philosophie chinoise ?

La question posée en titre peut surprendre qui ne fréquente pas les terres de la philosophie et de la sinologie. Elle aurait également surpris les Jésuites qui au XVIIe siècle découvraient la tradition confucéenne et pouvaient écrire, à l’instar du Père Bouvet en 1697,

Il est vrai que depuis longtemps, hors la philosophie, dont on fait la principale étude de la Chine, cette Nation a extrêmement négligé toutes les autres sciences.

Pour les philosophes, de Leibniz à Voltaire, il va de soi que la Chine posséde une solide tradition philosophique et qu’il importe de s’y intéresser. Puis vient Hegel et, avec lui, l’exclusion de la Chine hors du champ philosophique. Depuis, la plupart des philosophes placent la tradition chinoise du côté des sagesses pratiques. L’opinion des sinologues en la matière est tout autre, et sur la frontière entre ces deux domaines, les hésitations et circonlocutions  diplomatiques se multiplient pour qualifier ce commun objet d’étude.

Voici, très grossièrement résumé, l’objet du fascicule 27 de la revue Extrême-Orient Extrême-Occident paru en 2005, intitulé Y a-t-il une philosophie chinoise ? Un état de la question. Je suis en train de le lire sous sa forme papier (c’est quand même moins pénible pour un lunetteux à verres progressifs…), mais il est également disponible sur  Persée,

En consultant Electre, je note que peu d’ouvrages contiennent dans leur titre l’expression « philosophie chinoise ». Il s’agit soit de traductions (le terme « philosophie » en français correspond-il réellement à celui qui lui répond en chinois ?), soit de publications s’intéressant à la « philosophie chinoise moderne », donc passée par l’influence directe ou indirecte de la philosophie occidentale :

Feng, Youlan, Précis d’histoire de la philosophie chinoise, Mail, 1985.

Mou Zongsan, Spécificités de la philosophie chinoise, Cerf, 2003.

La philosophie chinoise moderne, Revue internationale de philosophie, n° 232, 2005/2. Ce fascicule est consultable sur Cairn.

Le terme « pensée chinoise » est souvent préféré à celui de « philosophie ».

Philosophies d’ailleurs. 1, Les pensées indiennes, les pensées chinoises, les pensées tibétaines, Hermann 2009.

Anne Cheng, Histoire de la pensée chinoise, Seuil, 2002. Voir des extraits de l’introduction de cet ouvrage sur le site de l’exposition Chine organisée par la BNF. Voir aussi la page de l’auteur sur le site du Collège de France.

Marcel Granet, La pensée chinoise, 1934. Plusieurs rééditions. Un classique de la sinologie. Cet ouvrage est consultable parmi les Classiques des sciences sociales.

Francois Jullien,

La philosophie inquiétée par la pensée chinoise, Seuil, 2009.

La pensée chinoise dans le miroir de la philosophie, Seuil, 2007.

Voir aussi sur la question la conférence du 24 janvier 2005 faite par Romain Graziani, Du point de vue de la pensée chinoise que vous trouverez parmi Les lundis de la philosophie organisés par Francis Wolff sur le site de l’ENS.

Enfin, Philosophie magazine, dans son n° 20 de juin 2008, propose un dossier sur « La pensée made in China » dont voici la présentation :

La Chine attire, fait peur. D’un côté, nous avons tendance à envisager la tradition chinoise comme une réserve de sagesse millénaire, nous rêvons de trouver, du côté du confucianisme ou du taoïsme, des alternatives à la vision du monde cartésienne et dualiste qui prédomine en Occident. De l’autre, nous nous inquiétons de voir ce pays accéder au rang de puissance mondiale, de sa croissance économique, de son gigantisme, de la répression au Tibet, de son mépris des droits de l’homme. Dans les deux cas, nous ne la percevons qu’à travers des stéréotypes. Loin d’être un empire hermétique, la Chine est en perpétuelle évolution, capable de métamorphoses stupéfiantes, en dialogue depuis plus de deux siècles avec les catégories occidentales. Dans ce dossier, nous entendons faire justice à cette Chine complexe et protéiforme : Jean-Philippe de Tonnac s’interroge sur la portée symbolique et politique de la présence des jeux Olympiques, héritage de la culture grecque, à Pékin ; Michaël Lackner et Ivan Kamenarovic pointent quelques « intraduisibles » ; Jean-Luc Domenach, spécialiste des relations internationales, et Joël Thoraval, anthropologue, livrent leurs regards sur la Chine actuelle ; la philosophe Régine Pietra rappelle les fondamentaux du bouddhisme, du taoïsme et du confucianisme ; les sinologues Vincent Goossaert et Sébastien Billioud en déclinent les formes contemporaines ; enfin la philosophe Anne Cheng revient sur l’invention de la « pensée chinoise ».

Mise à jour du 30 octobre 2012

Marie-Julie Maître. Réception et représentation de la philosophie chinoise en France du seizième au vint-et-unième siècle, thèse de doctorat d’Études des systèmes sous la direction de Bruno Pinchard et Gregory Lee présentée et soutenue publiquement le 7 juillet 2010. Université Jean Moulin Lyon 3. Disponible en ligne en format html et en format pdf.

Mise à jour du 19 novembre 2012

En 1994, la revue Philosophie avait consacré son n°44 à la philosophie chinoise avec les articles suivants :

Jean-François Billeter, « Arrêt, vision et langage : Essai d’interprétation du Ts’i wou-louen de Tchouang-Tseu »

Anne Cheng, « Li ou la leçon des choses »

François Jullien, « Le détour de la parole, ou Confucius face à Socrate »

Ernst Victor Zenker, Histoire de la philosophie chinoise. Payot, 1936 (1ère édition allemande : 1926). Disponible parmi Les classiques des sciences sociales.

Mise à jour du 11 avril 2013

Y a-t-il une philosophie chinoise ? Chine en question, 20 juin 2011

La philosophie chinoise moderne, Revue internationale de philosophie n°232, 2005.

Dossier documentaire & Bibliographie, rubrique « Pensée chinoise », Monde en Question.

Mise à jour du 14 février 2017

4 conférences en ligne sur le site de l’Université ouverte des humanités (UOH) :

Présentation générale des 4 conférences

Évolution du confucianisme coréen

Histoire du confucianisme : vue panoramique

La pensée de Xun zi

Lao zi, Daode jing : le livre de la voie et de la vertu

La pensée chinoise contemporaine : entre modernité et invention d’une tradition, conférence d’Anne Cheng dans le cadre de l’Université de tous les savoirs (UTLS).

Ces 5 conférences sont accessibles à partir de Canal-U.

Ne pas oublier les leçons sur l’histoire intellectuelle de la Chine données par Anne Cheng au Collège de France.

Jean Stouff

Ancien étudiant d’histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Arthur Schopenhauer (1) Une bibliographie sélective de la BNF

J’ai lu dernièrement l’excellent roman du psychanaliste américain Irvin D. Yalom, La méthode Schopenhauer, ce qui a renforcé mon intérêt pour ce grand « pessimiste ».

Or voici qu’en explorant le site de la BNF pour tout autre chose, je tombe sur une bibliographie établie dans le cadre d’une exposition qui lui est consacrée jusqu’au 2 mai. Si vous avez vous aussi quelque intérêt pour ce philosophe…

Jean Stouff

Ancien étudiant d’histoire. Bibliothécaire.

More Posts

La voie du Tao

Pour la première fois en Europe une grande manifestation est consacrée au Taoïsme : La voie du Tao, un autre chemin de l’être (31 mars – 5 juillet 2010). Plus d’informations sur le site de la Réunion des Musées Nationaux (RNM). Voir notamment la présentation numérique de l’exposition.

Evidemment, cela m’a incité à rechercher quelques ouvrages concernant le taoïsme. Vous trouverez ci-dessous un choix de sites et de références que je compléterai ultérieurement. Continuer la lecture de La voie du Tao

Jean Stouff

Ancien étudiant d’histoire. Bibliothécaire.

More Posts