Archives par mot-clé : Rire

Charlie hebdo

Si rire est le propre de l’homme, il est indéniable que les intégristes de tous bords n’ont rien d’humain. Au delà de la liberté de la presse et de la liberté d’opinion, c’est le droit au rire, à la sacro-sainte poilade qu’ils ont voulu assassiner.

Quelques dessins de Charlie hebdo

Les unes les plus célèbres

Le dernier dessin de Charb

Le dernier dessin d’Honoré

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

L’Assemblée des véritables résistants à l’internationale libérale et le rire de résistance

Entrefilet  daté du 30 mars 2014 extrait du site des Dernières nouvelles d’Alsace :

Cette semaine doit se tenir à Witzlau (Haut-Rhin), la première « Assemblée des véritables résistants à l’internationale libérale ». Y participeront notamment les Yes men, fameux haktivistes américains, ainsi qu’une délégation des Anonymous issue des divers pays où ce mouvement est implanté.

Parmi les participants français, le collectif des Désobéissants sera représenté par Xavier Renou. Il interviendra au sein de l’atelier de discussion Désobéir par le rire auquel participera mardi après-midi le célèbre entarteur belge Noël Godin Il est douteux que ce dernier ait matière à exercer son activité lors d’un rassemblement où seront absentes ses principales cibles : BHL dont le premier entartage date de 1985 et qui reste à ce jour le recordman des entartés, Sarkozy victime d’une attaque en 1997 au Palais des Congrès de Bruxelles alors qu’il n’est encore que secrétaire général du RPR.

Rire-resistance-1

Le second paragraphe de l’entrefilet ci-dessus m’amène à vous signaler la réédition prochaine des deux volumes de l’ouvrage de Jean-Michel Ribes sur Le rire de résistance(1) ainsi que de l’excellent recueil réalisé par Antoine et Philippe Meyer initialement paru à la fin des années 1970, Le communisme est-il soluble dans l’alcool ?

communisme-soluble

______________________

(1) Voir aussi sa conférence Rire de résistance, rire collabo donnée à la BNF le 29 mai 2010, et l’Université du rire de résistance (Vents contraires).

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Pourquoi rire ?

Pourquoi rire ? Telle est la question que se sont posée les intervenants de la 22e édition du Forum Le Monde Le Mans en 2010. Une partie des actes de ce colloque ont été publiés fin 2011. La recension de Benoît Casen sur son blog insiste surtout sur les interventions des philosophes de même que Le Journal de la philosophie du 14 novembre 2011 sur France culture . Pourtant, comme vous le verrez dans la liste des intervenants et le sommaire, l’ouvrage touche des domaines aussi divers que la philosophie, l’histoire, la littérature et les arts du spectacle. Personnellement j’ai été très intéressé par les contributions des historiens Antoine de Baecque et Claude Gauvard sur le rire comme nouvel objet historiographique, mais il est vrai que j’ai fait des études d’histoire…
Continuer la lecture de Pourquoi rire ?

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Bibliographie concernant le rire

(Dernière mise à jour : 16 octobre 2012)

Voici une intéressante bibliographie trouvée dans le 1er volume des Oeuvres complètes de Regnard. Des Recherches sur les époques de la naissance et de la mort de Regnard. Précédées d’un Essai sur le talent de Regnard et sur le talent comique en général, avec un tableau des formes comiques et dramatiques et une bibliographie complète des ouvrages concernant le rire et le comique (Paris, 1854) :

BIBLIOGRAPHIE

DES OUVRAGES

CONCERNANT LE RIRE ET LE COMIQUE.

Poétique d’Aristole, chapitres II et V.

Cicéron, de Oratore, livre II.

Quintilien, de l’Institution de l’orateur, livre VI, chapitre III.

Traité du Ris, contenant son essance, ses causes et merveilleux effais, curieusement recerchés, raisonnes et observés ; par M. Laurent Joubert, conselier et médecin ordinaire, du Roy, et du Roy de Navarre, premier Docteur regèant, Chancelier et Juge de l’Université an médecine de Mompelier. Item, La cause morale du ris de Democrite, expliquée et temognee par Hippocras. Plus un dialogue sur la Cacographie Françoise, avec des Annotacions sur l’orthographie de M. Joubert; Paris, 1579, in-12.

De Somniis ac Synesi per somnia ; de Risu ac Ridiculis ; de Synaugiâ Platonicâ; par Celsius Mancinius; Ferrare, 1591, in-4°; Francfort, 1598, in-8°.

De Risu, ejusqué causis et effectis, dilucidè ac philosophicè tractatis, libri II; par Antoine Laurent Politien; Francfort, 1603, in 4°.

Tractatus de Risu, par Elpidius Berrelarius; Florence, 1603, in-4°.

Opuscula de Voluptate et Dolore, de Risu et Flelu, de Somno et Vigiliâ, de Famé et Siti, par Kicander Jossius; Francfort, 1603, in-8°.

Physiologia Crepitûs ventris et Risûs, cum Ritu depositionis scholasticse, par Rodolphus Goclenius; Francfort, 1607, in-12.

Eryci Puteani Democritus, sive de Risu dissertatio saturnalis. Louvain, 1612, in-12, 22 pages.

Dissertatio de Risu, par Schmid; Jéna; 1630.

De naturali et praeternaturali Risu, par Léonard Simon ; Messine, 1656, in-4

De Risu oratorio et urbano, par Morojagio, Italien.

Dissertatio de risu sardonico, par George Francus; Heidelberg, 1683.

De Risu et Fletu, par Marcus Mâppïïs; Strasbourg, 1684, thèse de 36 pages in-4°.

Réflexions sur le Ridicule et sur les moyens de l’éviter, par l’abbé de Bellegarde; Paris, 1696, un volume in-12. En 1699 parut une quatrième édition, dans le même format, avec de nouveaux développements.

De ludicra Dictione, in quo tota jocandi ratio ex veterum seriptis affirmatur, par Fran\Vavassor, jésuite; Leipsick, 1722, seconde édition.

Dissertatio de Risu, par Kaisin; Lyon, 1733.

Dissertatio inauguralis physico-medica de Risu, par J. S. F. Lupichius ; Bâle, 1738, in-4», 22 pages.

Dissertatio de Risu a splene, par J. Zacharie Platner; Leipsick, 1738, 16 pages in-4°.

Dissertatio de Risûs commodo et incommodo in oeconomiâ vitali, par Albert; Halle, 1746.

Harlequin, oder Vertheidigung des Groteske-Komischen, von Moeser, 1761, in-8°.

Traité des causes physiques et morales du Rire, relativement à l’art de l’exciter, par Poinsinet de Sivri; Amsterdam, 1768, in-12 de 134 pages.

Geschichte der komischen Litteratur, von Karl Friedrich Floegel; Liegnitz et Leipsick, 1784, 4 vol. in-8°.

Vorschule der Aesthetik, von Jean Paul Richter; Baireuth 1804, sechstes programm.

Du Rire, article publié par M. de Senancour, dans le Mercure de France, n° 141, 8 février 1812.

Traité médico-philosophique sur le Rire, par Denis Prudent Roy, docteur en médecine; Paris 1814, in-8°.

[Ajout : voir aussi la Dissertation médico-chirurgicale sur le rire, considéré comme phénomène séméiologique : présentée et soutenue à la Faculté de Médecine de Paris, le 9 avril 1812 / par Denis-Prudent Roy,… -impr. Didot Jeune (Paris)-1812]

Versuch einer Théorie des Komischen, von St-Schutze; Leipsick 1817, in-12.

Vorlesungen ueber die Aesthetik, von Georg Wilhem Friedrich Hegel, herausgegeben vonHotho; Berlin, 1837, 3 vol. in-8°.

Gaspard Dornavius, dans son Amphitheatrum Sapientioe Socraticoe joco-serioe ; Home, dans ses Principes de Critique, chapitre 7;  Alexandre Gérard, dans son Essai sur le goût, lre partie, sixième paragraphe ; James Beattie, dans le second volume de ses nouveaux Essais philosophiques ; Le Batteux, dans sa Théorie des Belles-Lettres ; Joseph Priestley, dans ses Leçons de Rhétorique et de Critique (1762) ; Mendelshon, dans la seconde partie de ses Ecrits philosophiques ; Lessing, dans sa Dramaturgie et dans son Laocoon ; Riedel, dans sa Théorie des Beaux-Arts et des Belles-Lettres ; Bouterwek, dans son Esthétique (Gcettingue, 1806); le professeur Meiner, dans son Traité succinct de psychologie (Gcettingue et Gotha. 1773) ; Sulzer, dans sa Théorie générale des Beaux-Arts (Biel 1777); Eschenburg, dans son Essai d’une théorie et d’une bibliographie des Belles-Lettres ; Feder, dans son Traité de la volonté humaine, première partie (Gcettingue etLemgo, 1779, in-8°) ; Jovianus Ponlanus, dans la seconde partie de ses oeuvres en prose (Bâle, 1538, in-4°) ont aussi parlé accessoirement du rire et du comique.

 

Quelques ajouts à la bibliographie ci-dessus :

Philosophie du rire, par P. Scudo. Paris : Poirée, 1840.

De l’esprit, du comique, du rire, par Louis Philbert. Paris : impr. A. Quantin, 1876.

Le rire, par Coquelin cadet ; ill. de Sapeck. 2e éd. Paris : P. Ollendorff, 1887.

Le rire : essai sur la signification du comique, par Henri Bergson. Paris, 1900.

> Voir une bibliographie sur cet ouvrage réalisée par les PUF. Cette bibliographie comporte aussi de nombreuses références sur le rire.

Essai sur le rire, ses formes, ses causes, son développement et sa valeur, par James Sully… ; trad. de l’anglais par L. et A. Terrier. Paris : F. Alcan, 1904.

Quelques références plus récentes :

« Quatre essais sur le rire » [par François Roustang, Mikkel Borch-Jacobsen, Jean-Luc Nancy… [et al.]] , in Critique, n ° 488-489, janv.-févr. 1988.

« Le rire » [dossier de trois articles de Jacques Le Goff, Laurence Moulinier et Antoine de Baecque], in Annales. Histoire, Sciences Sociales, 52e année, n°3, 1997.

Quentin Skinner. « La philosophie et le rire », in Conférences Marc Bloch, 2001

Le rire, numéro thématique du Le philosophoire 2002/2 (n° 17). 200 pages

Gilbert Diatkine « Le rire », Revue française de psychanalyse 2/2006 (Vol. 70), p. 529-552

Laure Flandrin, « Rire, socialisation et distance de classe », in Sociologie, N°1, vol. 2 | 2011 (un grand merci aux deux internautes qui me l’ont indiqué)

Pourquoi rire?  Paris : Gallimard, 2011. 256 p. (Folio Essais, n° 555)

Voir aussi

> la bibliographie sur le thème « Rire, pour quoi faire ? » réalisée par le CDI de l’IFA de Rouen

> la partie consacrée au rire dans la bibliographie réalisée par l’école internationale du rire

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts