Quelques éloges paradoxaux

Voici quelques années, j’avais abordé le thème des éloges paradoxaux dans plusieurs chroniques. Je viens d’en découvrir toute une collection publiée par Hachette en 1925 et 1926. Sur treize auteurs, cinq – Abel Bonnard, Émile Henriot, Eugène Marsan, Francis de Miomandre et Jean-Louis Vaudoyer – sont issus du club des Longues moustaches, qui, entre 1908 … Continuer la lecture de Quelques éloges paradoxaux

Inouïsme et éloges paradoxaux

Depuis quelques temps, un pamphlet écrit par un éditeur officiant chez Gallimard fait un certain bruit dans le landerneau littéraire. Je préfère ici taire son nom ainsi que celui du sinistre Norvégien dont il dit faire l’éloge littéraire. N’est-ce pas leur faire à l’un comme à l’autre une publicité déplacée ? Même si c’est sans doute … Continuer la lecture de Inouïsme et éloges paradoxaux

Eloge du petit bourgeois par Octave Mirbeau

En appendice à ma chronique Inouïsme et éloges paradoxaux, je vous propose cet extrait de L’épidémie par Octave Mirbeau (sur cette pièce, voir le Dictionnaire Octave Mirbeau) : LE MAIRE Il ne m’appartient pas, Messieurs, de juger la vie du bourgeois admirable et fraternel que nous pleurons tous… D’autres, plus autorisés que moi, lui rendront … Continuer la lecture de Eloge du petit bourgeois par Octave Mirbeau

A propos de deux concours de plaidoiries

Depuis 22 ans, le Mémorial de Caen invite les avocats du monde entier à plaider la cause, réelle et individuelle, d’une victime dont les droits fondamentaux ont été bafoués. Chaque année, 10 avocats prononcent leur plaidoirie devant un jury composé de personnalités du monde juridique, politique, culturel engagées dans la défense des Droits de l’Homme. … Continuer la lecture de A propos de deux concours de plaidoiries