|

Les collections de cartes sur le monde arabe

La BU des Deux Lions conservent dans ses collections un grand nombre de cartes concernant le monde arabe, du Maghreb au Machrek.

Ces cartes ont 3 origines principales :

  • Le fonds hérité du géographe Albert André, cartographe de la topographie marocaine.
  • L’intégration de la cartothèque du département de géographie, qui comportait de nombreuses cartes concernant cette aire géographique.

Ces cartes concernent notamment le Maroc et l’Algérie, mais pas seulement. En voici quelques exemples. Si beaucoup comportent des données topographiques, d’autres sont thématiques ou géologique. Enfin, les échelles sont très variées, des extraits de la Carte internationale du monde au 1:1 000 000 au plan de ville.

Cartes topographiques du Maghreb (Maroc, Algérie, Tunisie)

Une bonne partie des cartes topographiques concernant les pays du Maghreb ont été réalisées par l’IGN ou le Service géographique des armées qui l’avait précédé du début du XIXe siècle aux lendemains des indépendance..

Atlas marocains
Cartes du Caire
Le Plan d’Alger et de ses environs du capitaine Boutin

La géographie, ça sert, d’abord, à faire la guerre

Le mot d’Yves Lacoste s’applique parfaitement au Plan d’Alger et de ses environs d’après le croquis fait sur les lieux par le Capitaine du Génie Boutin en 1808. Imprimé en 1830 par le Dépôt de la Guerre, au début de la conquête de l’Agérie, il fait normalement partie de l’Atlas de l’Aperçu historique, statistique et topographique sur l’état d’Alger destiné au corps expéditionnaire envoyé en Algérie, après le « coup d’éventail » (ou l’affaire de l’éventail) infligé au consul Deval par Hussein Dey.

Le croquis initial a été réalisé par Vincent-Yves Boutin (1772-1815), officier du Génie, lors d’une mission accomplie à Alger entre avril et juillet 1808. Napoléon envisageait alors une expédition autant pour mettre un terme à la piraterie des navires d’Alger que de contrecarrer la politique commerciale et l’influence de l’Angleterre. Cependant, à la suite sa défaite en Espagne, en juillet 1808, l’armée françaie est affaiblie. Le projet d’expédition en Algérie est ajourné. Il ne sera repris qu’une vingtaine d’année plus tard et le mémoire de Boutin sorti des archives de l’Armée.

Chroniques de la bibliothèque de Babel

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search