Archives de catégorie : Histoire et géographie

La Commune de Paris vue par deux Versaillais et un Communard

Les éditions Laville viennent de publier ce 24 mai, juste pour le 141e anniversaire de la Semaine sanglante, deux ouvrages sur la Commune de 1871 :

1871, la Commune de Paris : les Versaillais qui réunit les témoignages de deux Versaillais : Histoire complète de la révolution de Paris en 1871 par Laurent Martin, dont la 1ère édition est parue dès 1871 chez Duquesne, et Souvenirs d’un Versaillais pendant le second siège de Paris par Victor de Compiègne, publiés pour la première fois chez Plon en 1876 dans Voyages, chasses et guerres.

1871, la Commune de Paris : les insurgés : souvenirs d’un insurgé par Paul Martine, normalien agrégé d’histoire et communard dont les souvenirs ont édité pour la première fois en 1971 chez Perrin.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Cartographie et cartothèques : webographie

Introductions à la cartographie

Carto. Le monde en cartes

Comité français de cartographie

Cybergeo

IGN

Petit bazar cartographique

Vues satellites et aériennes

Flashearth

Géoportail

Sites persos

Serial Mapper

Strange maps

Cartes routières

Mappy

Michelin

Cadastre

Cartothèques virtuelles

BNF – Signets

Cartes interactives

Le dessous des cartes

La documentation française

Le Monde diplomatique

Lexilogos

Nations Unies

OpenStreetMap

Sciences-po

Bodleian Library (Oxford)

Perry-Castañeda Library

The World of maps

Cartes anciennes

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Angkor selon les premiers témoignages

Une chronique de Bertrand Galimard Flavigny parue dans les Petites affiches n° 87-88 des 1eret 2 mai 2012 et intitulée « Angkor vue par Doudard et Garnier » m’a conduit a une rapide recherche sur les premiers témoignages sur Angkor. 

Dernière mise à jour : 11 novembre 2013

Tcheou Ta-Kouan, le lettré chinois du XIIIe siècle

Traduction de Jean-Pierre Abel-Remusat

Description du royaume de Camboge [sic] par un voyageur chinois qui a visité cette contrée à la fin du XIIIe siècle , précédée d’une notice chronologique sur le même pays, extraite des Annales de la Chine ; traduite du chinois par M. Abel Rémusat. Paris : impr. de J. Smith, 1819. Accessible Google livres et Wikisource.

Traduction de Paul Pelliot

P. Sauvaire-Jourdan. Angkor à la fin du XIIIe siècle d’après les “Mémoires sur les coutumes du Cambodge” de Tcheo- [sic] Ta-kouan, membre de l’ambassade chinoise à Angkor, 1296-1297. Traduction de M. Paul Pelliot… Saïgon : A. Portail, 1942. 21 p. ; in-8. Extrait du Bulletin de l’École française d’Extrême-Orient, avril-juin 1902. Disponible sur Persée.

Mémoires sur les coutumes du Cambodge de Tcheou Ta-kouan. Version nouvelle suivie d’un commentaire inachevé [par Paul Pelliot. Avertissement par Georges Coedès et Paul Demiéville.]. Paris, A. Maisonneuve, 1951. 179 p.; gr. in-8 (250 x 165) Oeuvres posthumes de Paul Pelliot. Présentation de l’ouvrage sur le site de l’éditeur.

Les traductions de Remusat et de Pelliot sont également accessibles parmi les  articles méconnus ou difficilement consultables que l’AEFEK (Association d’échange et de formation pour les études khmères) met à la disposition des internautes.

Henri Mouhot, l’explorateur

Voyage dans les royaumes de Siam, de Cambodge, de Laos et autres parties centrales de l’Indo-Chine. Relation extraite du journal et de la correspondance de l’auteur, par Ferdinand de Lanoye.  Paris : L. Hachette, 1868.  VIII-335 p. ; carte; in-16. Accessible sur Google.livres.

Des extraits ont été publiés dans Anthologie franco-indochinoise : morceaux choisis des écrivains français, parue à Hanoï en 1927. Cette anthologie est accessible sur Gallica.

Les officiers de marine Ernest Doudart de Lagrée et Francis Garnier

Voyage d’exploration en Indo-Chine : effectué pendant les années 1866, 1867 et 1868 par une commission française présidée par M. le capitaine de frégate Doudart de Lagrée et publié… sous la direction de M. le lieutenant de vaisseau Francis Garnier avec le concours de M. Delaporte,… et de MM. Joubert et Thorel,… Avec atlas. Paris : Hachette, 1873. 2 vol. in-fol., fig., pl. et [Atlas] 2 parties en 1 (ou 2) vol. gr. in-fol., cartes, plans et pl. en noir et en coul. Comprend :  Atlas : I. Cartes et plans, dressés par MM. Doudart de Lagrée, Francis-Garnier et M. le lieutenant de vaisseau Delaporte ; II. Album pittoresque, exécuté d’après les dessins de M. le lieutenant de vaisseau Delaporte.

Voyage d’exploration en Indo-Chine : effectué par une commission française présidée par le capitaine de frégate Doudart de Lagrée : relation empruntée au journal “le Tour du monde” / Francis Garnier ; revue et annotée par Léon Garnier,… Paris : Hachette et Cie, 1885. 1 vol. (XV-662 p.) : fig., cartes et portr. Accessible sur Gallica.

Voir aussi la publication de cette relation dans les livraisons de la revue Le Tour du monde parues 1870 et 1872.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Épaminondas : petit inventaire à la Prévert

L’autre jour, je ne sais plus pourquoi, lors d’une conversation avec des collègues, le nom Épaminondas a été prononcé. Il évoquait vaguement pour moi un général grec dont je ne savais plus trop s’il était mythologique ou bien réel. Une rapide recherche sur internet me rappela qu’il s’agit d’un général thébain ayant vécu entre 418 et 362 avant l’ère commune qui libéra sa cité du joug spartiate et assura pour un temps l’hégémonie thébaine en Grèce(1). Sa mort à la bataille de Mantinée a constitué un thème classique des artistes des siècles passés(2). Continuer la lecture de Épaminondas : petit inventaire à la Prévert

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Napoléon (6) Peut-on prouver l’existence de Napoléon ?

(Dernière mise à jour : 19/09/2012)

Dans une avant-critique parue dans le Livres hebdo n° 909 (11 mai 2012), Laurent Lemire nous présente un ouvrage du logicien, économiste et théologien anglican Richard Wathely (1787-1863) intitulé Peut-on prouver l’existence de Napoléon ? Ce livre doit paraître le 6 juin prochain aux éditions Vendémiaire dans la traduction de 1835 et vous pouvez en écouter un extrait sur YoutubeLe texte original, publié en 1828 sous le titre Historic Doubts relative to Napoleon Bonaparte est accessible sur Google livres en plusieurs exemplaires (exemplaire 1 ; exemplaire 2) et sur le site du projet Gutenberg.
Continuer la lecture de Napoléon (6) Peut-on prouver l’existence de Napoléon ?

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Lettre de M. Burke à un membre de l’Assemblée national de France

Le 9 mai prochain doit paraître, dans la petite collection des éditions Mille et une nuits, Lettre à un membre de l’Assemblée nationale sur la Révolution et Rousseau du célèbre réactionnaire anglais Edmund Burke.Publié en 1791 peu après Réflexions sur la Révolution en France, ce texte durcit les vues de l’auteur sur les événements révolutionnaires et le rôle joué par Jean-Jacques Rousseau.

En attendant de lire cette édition établie par Patrick Thierry qui a également révisé la traduction, je vous invite à feuilleter sur Google livres la première édition de la traduction française publiée à Paris par le libraire Louis Artaud en novembre 1791.  Précédé d’un assez long  “Avant-propos du traducteur” (p. 1-24), il s’agit d’un pamphlet adressé au constituant François-Louis Thibault de Menonville. A en croire la notice de la BNF, il est “paru la même année, même adresse, dans au moins cinq compositions typographiques différentes”.

Si vous préférez lire ce texte dans sa langue et son édition d’origine, parue en janvier 1791 sous le titre A Letter from Mr. Burke to a member of the National Assembly, in answer to some objections to his book on French affairs, vous pouvez également le faire sur Google livres.

J’en profite pour rappeler que cette année 2012 est celle du tricentenaire Jean-Jacques Rousseau et que ce dernier n’avait pas que des amis, comme le montre le cas d’Edmund Burke, mais aussi de Joseph de Maistre.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Bande dessinée et propagande (1) L’aventure de Célestin Tournevis

Dès le début de l’Occupation, les Allemands, qui manquent d’ouvriers pour remplacer les hommes engagés au combat, ouvrent des bureaux de placement pour inciter les Français à aller travailler en Allemagne. Ils lancent des campagnes de recrutement par la presse et par voie d’affichage qui promettent aux travailleurs volontaires un salaire égal à celui des ouvriers allemands, les mêmes avantages sociaux ainsi qu’une prime d’éloignement. Les travailleurs volontaires sont cependant assez peu nombreux à se présenter.

Extrait du site du Mémorial de Quineville.

L’aventure de Célestin Tournevis est une courte bande dessinée destinée à encourager les travailleurs français à venir en Allemagne.  Elle sera détourné par la Résistance avec Les mésaventures de Célestin Tournevis. L’occupant allemand et Vichy constatant le peu de succès de leur propagande, ce sera l’instauration du tristement célèbre S.T.O. (service du travail obligatoire(1).

Comme vous le verrez, dans la bande dessinée, le sort du travailleur français en Allemagne est largement idéalisé, comme dans les bandes actualités de l’époque. Célestin Tournevis en est tout étonné, lui qui, dans la veine doloriste et expiatoire de Vichy, s’attendait au sort beaucoup plus dur que lui avait décrit le chagrin Têtenbois.

L'aventure de Célestin Tournevis
Cliquez sur l’image pour lire l’histoire

____________________________________________

 (1) Sur le sujet, voir l’ouvrage de Helga Elisabeth Bories-Sawala, Dans la gueule du loup: les Français requis du travail en Allemagne (Presses Univ. Septentrion, 2010) et notamment la partie intitulée Le recrutement de main d’œuvre sur une base « libre » (p. 44-50).

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Les capucins de Franche-Comté

Au fil de mes recherches sur la toile, je suis tombé sur une conséquente Prosopographie des Capucins de la province Saint André de Bourgogne, dite de Franche-Comté rédigée par Dominique Varry. Comme tout ce qui touche à cette région m’intéresse, je l’ajoute à mes références et vous la signale, des fois que…

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Il s’appelait Simon Nizard

Mon grand-père avait un ami, juif tunisien naïvement confiant dans les valeurs de la France. Vous savez : liberté, égalité, fraternité, Lumières et autres totems auxquels il convient de sacrifier sans y adhérer vraiment… Mais lui y croyait et jugeait invraisemblable que les autorités de Vichy puissent s’en prendre à lui, honnête citoyen innocent. Nous étions au début de 1943. La zone sud avait été envahie au mois de novembre précédent et le 22 janvier débuta à Marseille une grande rafle dont beaucoup ne revinrent pas. Simon Nizard était de ceux-là(1).

En 1994, alors que je subissais ma formation de bibliothécaire à Villeurbanne, je retrouvais son nom dans un épais classeur inventoriant les “passagers” des différents convois “Nuit et brouillard” partis de France pour se perdre dans l’archipel d’Auschwitz. Le terminus pour lui fut Sobibor(2). Continuer la lecture de Il s’appelait Simon Nizard

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Journaux satiriques et caricatures de la guerre franco-prussienne (1870-1871) et de la Commune de Paris

Pour servir de suite à mon billet sur les journaux de la Commune, voici un lien vers des journaux satiriques actifs pendant la guerre franco-prussienne et la Commune et faisant partie des collections numérisées de la bibliothèque universitaire de Heidelberg, site précieux sur lequel je reviendrai bientôt.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts