Archives de catégorie : 4 z’ arts

Chroniques sur la peinture, la gravure, la sculpture et l’ architecture

Vanités

(Dernière mise à jour : 28 novembre 2012)

J’ai récemment feuilleté à la section Lettres de notre chère bibliothèque universitaire le catalogue d’une exposition qui s’est tenue au musée Maillol jusqu’au 28 juin 2010. Son titre : « C’est la vie ! » : vanités du Caravage à Damien Hirst. L’ouvrage a l’air fort intéressant et documenté et fera certainement partie de mes prochaines lectures. En attendant, glanons quelques renseignements sur ce thème des vanités qui recoupe en partie celui des danses macabres.

A part l’article de Wikipédia, il me faudra sans doute consulter sur le thème les catalogues d’autres expositions :

Les vanités dans la peinture au XVIIe siècle : méditations sur la richesse, le dénuement et la rédemption, au Musée des Beaux-Arts à Caen (27 juillet-15 octobre 1990) et au Musée du Petit Palais à Paris (15 novembre 1990-20 janvier 1991).

Vanitas vanitatum omnia vanitas : anatomie des vanités, à la Maison Erasme à Bruxelles du 12 avril au 13 juillet 2008, autour d’une surprenante Eve anatomique :

,

 Vanité : Mort, que me veux-tu ? à la Fondation Pierre Bergé du 23 juin au 19 septembre 2010. Ne pouvant disposer pour l’instant du catalogue édité aux éditions La Martinières,, je me rabats sur le dossier de presse, les articles d’Exporevue,  de Télérama, du Figaro, de Narthex ou de L’agora des arts ou encore sur le blog de Noémie Levain.

Des images de vanités ne sont pas bien difficiles à trouver via Google ou sur Wikimedia Commons.

Un dossier bien illustré sur le thème figure sur le blog de Wodka.

Voir aussi

Beaux Arts magazine no 282, décembre 2007

Anne-Marie Charbonneaux (dir.), Les vanités dans l’art contemporain, Flammarion, 2005, 231 p.

Delphine Gleizes, « « Vanités ». codes picturaux et signes textuels », Romantisme, 2002, vol. 32, n° 118, p. 75-91. Disponible sur Persée, malheureusement sans les illustrations…

Karine Lanini. Dire la vanité à l’âge classique : paradoxes d’un discours0. Thèse soutenue en décembre 2003, et publiée aux éditions Honoré Champion, dans la collection Lumières Classiques en 2006. Voir son dossier iconographique.

Élisabeth Quin, iconographie d’Isabelle d’Hauteville, Le Livre des Vanités, Paris, Regard, 2008, 359 p. Voir ce qu’en dit Wodka et l’entretien du Nouvel observateur avec Elisabeth Quin, où on voit que le livre se focalise surtout sur les crânes…

 

הֲבֵל הֲבָלִים הַכֹּל הָבֶל 

  

Hevel Havelim, hakol havel

Vanitas vanitatum omnia vanitas

Vanité des vanités, tout est vanité

Extrait de L’Ecclesiaste (קהלת Qohelet).

Texte hébreu et traduction sur Sefarim.

Traductions de Darby, Renan, Segond et Crampon sur Wikisource.

Napoléon (1) Caricatures

Je n’apprécie guère, je l’avoue, le supposé grand homme des Invalides. Aussi quel plaisir lorsque je lis dans La mort du Vazir-Moukhtar de Iouri Tynianov (1) :

Cela s’appelle la gloire. L’ombre débile d’un officier nerveux qui s’appelait Napoléon Bonaparte avait autrefois été ainsi remplie de regards humains. Et au Conseil des Cinq-Cents, Bonaparte avait perdu connaissance ; après cela seulement, sa main s’était emparé du secret : celui des mathématiques et de la légèreté militaire. Il avait également pris des leçons au théâtre ; Talma lui avait enseigné son éloquence hachée et même les défauts d’une prononciation que le gens croyaient simple et solennelle.

Je me rappelais avoir vu quelque part – dans un manuel scolaire ? – la gravure ci-dessus, témoignage des leçons du grand acteur Talma au nouvel empereur. Il n’a pas était bien difficile de la retrouver sur la toile. Du coup, j’ai voulu élargir ma recherche aux caricatures anti-napoléoniennes. Voici ce qu’a donné la pêche. Continuer la lecture de Napoléon (1) Caricatures

En feuilletant L’Intermédiaire des chercheurs et curieux ou un forum culturel au XIXe siècle (1). Caricatures contre le Christ

A propos du graffiti Alexamenos sebete theon.

Extraits de L’Intermédiaire des chercheurs et curieux Vol. 9, 1876. Source Gallica. 

N° 184, col.30-31

N° 185, col. 61

N° 186, col. 92

N° 187, col. 115

N° 198, col. 463-464

N° 199, col. 497-498

N° 201, col. 561-562

Danses macabres ou danses des morts

Dans les siècles de foi, surtout dans les derniers,
La grand’danse macabre était fréquemment peinte
Au vélin des missels comme aux murs des charniers.

Anatole France., La danse des morts

Il ne s’agit pas ici d’une étude de plus sur le thème de la danse macabre, mais d’une tentative personnelle d’inventaire des ressources existantes. C’est dire que des mises à jour seront nécessaires…

(Dernière mise à jour : 25 mai 2021)

Plan

I.Pour une première approche du thème

II. Danses macabres et livres anciens : du manuscrit aux éditions critiques

II. A. Du manuscrit aux premiers impimés

II. B. La grande danse macabre des hommes et des femmes

II. C. La danse des morts de Holbein le Jeune

III. Etudes générales

Ajout du 30 juin 2010

Ajout du 25 mai 2021

Voir aussi les deux chroniques suivantes :

Continuer la lecture de Danses macabres ou danses des morts

Vagues japonaises

Great Waves: Chinese Themes in the Arts of Korea and Japan, exposition en ligne du Metropolitan Museum (1er mars 2003-21 septembre 2003).

HOKUSAI « l’affolé de son art » d’Edmond de Goncourt à Norbert Lagane , exposition du musée Guimet (21 mai 2008-4 août 2008).

Hiroshige, « La mer à Satta, dans la province de Suruga » (Suruga Satta kaijô)L’estampe japonaise images d’un monde éphémère, exposition en ligne de la BNF. Vous pouvez, entre autres choses, feuilleter l’album Les trente-six vues du mont Fuji d’où est extraite la grande vague de Kanagawa et trouver des informations sur Hokusai ou sur Hiroshige qui a également traité le thème de la vague (voir infos ici et ).

Voir aussi

l’article Wikipedia La Grande vague de Kanagawa

ma chronique sur les estampes japonaises

Miniatures et peintures indiennes

A l’occasion de l’exposition Miniatures et peintures indiennes, organisée par la BNF du 10 mars au 6 juin 2010  (vidéo ; expo virtuelle ; banque d’image), je me suis livré à une exploration de la toile sur ce thème. Je m’en suis tenu à des sites relevant d’institutions culturelles, car par ailleurs, les sites commerciaux sur le thème ne manquent pas. Voici une petite sélection des liens trouvés. Continuer la lecture de Miniatures et peintures indiennes

La chapelle de Versailles

Un ami, le même qui m’avait signalé un lien sur la peinture chinoise (cf. chronique du 14 février dernier), vient de m’adresser une captivante visite virtuelle de la chapelle de Versailles. Je vous laisse la découvrir.

Pour plus d’information sur la chapelle :

Site du château de Versailles.

Alexandre Maral, « Pouvoir et religion à la chapelle royale de Versailles sous Louis XIV », Bulletin du Centre de recherche du château de Versailles, Objets et insignes du Pouvoir, 2005, mis en ligne le 21 décembre 2007 sur Revues.org.

Véronique Prat, , « Le chef-d’œuvre de Versailles », site du Figaro, 19 avril 2010

Autour de Gautier d’Agoty

J’ai fait allusion, dans un précédent billet, à la bibliothèque municipale d’Aix-en-Provence, où je découvris maintes merveilles.

C’est là que je vis pour la première fois la Myologie complète en couleur et grandeur naturelle du médecin et anatomiste Joseph-Guichard Du Verney (1648-1730). Cet ouvrage, paru en 1746,  est réputé pour les illustrations de Jacques Fabien Gautier d’Agoty (1716-1785) et notamment pour son Ange anatomique. Continuer la lecture de Autour de Gautier d’Agoty