Nous naissons ambidextres et on nous estropie

Une défense de la gaucherie par L’improvisateur français

Selon L’Intermédiaire des chercheurs et curieux de 1923 (vol.86, col.593), Louis Sallentin (Saint-Maxon, 1746 – vers 1830), dit Sallentin de l’Oise était curé dans un village du Beauvaisis lorsqu’éclate la Révolution. Bien qu’ayant prêté le serment exigé des prêtres constitutionnel, il est inquiété en 1793 et donne sa démission. Il monte à Paris, fait des compilations littéraires et obtient un emploi à la  Gazette de France où il est actif jusqu’en 1820. Continuer la lecture de Nous naissons ambidextres et on nous estropie

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts