La guerre des pauvres

Un petit mot sur La guerre des pauvres, le dernier récit publié Éric Vuillard. Non, il ne s’agit pas des gilets jaunes, encore que la parution de ce mince opuscule début janvier a quelques résonances avec l’actualité sociale de notre beau pays.

L’auteur remonte plus loin dans le temps, à une époque où l’exaspération sociale s’appuyait sur le millénarisme chrétien et l’inversement. La Réforme était à ses débuts et certains prédicateurs exaltés comme Thomas Müntzer tiraient de la Bible des conséquences beaucoup plus extrêmes pour l’ordre social que celles qu’en avait tirées le trop pondéré Martin Luther. L’idée centrale tenait en un mot : égalité. Dans une société hiérarchisée, elle ne pouvait que faire scandale et et fut d’autant plus violemment réprimée que les pauvres, les gueux, les misérables ne se contentaient plus de protester mollement, mais se soulevaient en armes, incendiaient les châteaux, pillaient les demeures des nantis. Telle fut de 1524 à 1526 la guerre des paysans (Bauernkrieg) dans le sud du Saint-Empire romain germanique. Cela se termina mal, très mal pour les révoltés.

Continuer la lecture de La guerre des pauvres

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts