Biblissima, l’observatoire du patrimoine écrit du Moyen Âge et de la Renaissance

Je vous transmets ci-dessous un message de Régis Robineau, coordinateur de l’équipe Portail Biblissima, l’observatoire du patrimoine écrit du Moyen Âge et de la Renaissance. Encore une belle ressource à explorer !

Bonjour,

Biblissima, l’observatoire du patrimoine écrit du Moyen Âge et de la Renaissance, a lancé il y a quelques mois un prototype de moteur de recherche de manuscrits et imprimés antérieurs à 1800 dans les bibliothèques numériques conformes aux standards IIIF [1] : https://iiif.biblissima.fr/collections [2]

La version en cours de ce moteur “IIIF-Collections” agrège les métadonnées des manuscrits et imprimés anciens issus de 10 bibliothèques numériques : Gallica-BnF, Digital.Bodleian (Bodleian Libraries, Oxford), BVMM (IRHT), e-codices, British Library (BL-BnF Polonsky project), Europeana Regia, Parker Library On the Web, Bibliothèque Mazarine, Ghent University, Cambridge University, Durham University and Cathedral Library.

Ce prototype a rencontré un écho favorable et de nombreuses sollicitations en provenance de France et de l’étranger nous sont parvenues. D’autres jeux de données seront intégrés au fur et à mesure au cours des prochains mois.

L’approche générale de cette expérimentation est non seulement de collecter et d’indexer les métadonnées telles que présentes à la source, mais aussi de réconcilier, “clusteriser” et normaliser certains éléments de métadonnées afin de proposer une recherche et des facettes qui soient utiles et efficaces. Ce traitement de données présente l’avantage de s’appuyer sur les référentiels d’autorités constitués pour le portail Biblissima (https://biblissima.fr), qui sont bien sûr au cœur de l’interopérabilité des données.

Toutes les entités “réconciliées” viennent ensuite enrichir ces mêmes référentiels, aujourd’hui publiés sur une plateforme dédiée et accessible à l’adresse https://data.biblissima.fr :

– Personnes physiques (~27 000 entités): ex. https://data.biblissima.fr/entity/Q2785
– Noms géographiques (~5500 entités): ex. https://data.biblissima.fr/entity/Q27525
– Organisations (en cours): ex. https://data.biblissima.fr/entity/Q32811
– Cotes de manuscrits et imprimés anciens (en cours): ex. https://data.biblissima.fr/entity/Q50036
– Oeuvres textuelles (fin 2019)
– Descripteurs iconographiques (fin 2019)

Au final, tout ce travail de réconciliation, de désambiguïsation et d’alignement des données vers des référentiels du Linked Open Data est ainsi exposé et librement réutilisable selon les principes du Web de données [3] par les bibliothèques d’origine ou des projets de recherche.

Nous sommes ouverts à toute collaboration dans ce projet, que ce soit pour le référencement de nouvelles bibliothèques numériques dans le moteur IIIF-Collections ou pour l’alimentation et l’exploitation des référentiels d’autorités.

Pour l’équipe Biblissima,
Régis Robineau

[1] Voir https://iiif.biblissima.fr
[2] Présentation du prototype IIIF-Collections lors de la dernière conférence internationale IIIF à Göttingen en juin : Digital Manuscripts Without Borders: A Discovery Platform of Manuscripts and Rare Books. https://projet.biblissima.fr/en/digital-manuscripts-without-borders-a-discovery-platform-manuscripts-and-rare-books
[3] Plus d’informations sur l’API et les données RDF accessibles sur data.biblissima.fr : https://data.biblissima.fr/w/Accueil#Acc.C3.A8s_aux_donn.C3.A9es. La mise en place d’un point d’accès SPARQL est également prévu dans quelques mois.


Régis Robineau
Coordinateur de l’équipe Portail Biblissima
regis.robineau@biblissima-condorcet.fr

+33 (0)1 55 93 93 88
Campus Condorcet
20 avenue George Sand
93210 La Plaine Saint-Denis
biblissima.fr@biblissima

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts