Quelques éloges paradoxaux

Voici quelques années, j’avais abordé le thème des éloges paradoxaux dans plusieurs chroniques. Je viens d’en découvrir toute une collection publiée par Hachette en 1925 et 1926.

Sur treize auteurs, cinq – Abel Bonnard, Émile Henriot, Eugène Marsan, Francis de Miomandre et Jean-Louis Vaudoyer – sont issus du club des Longues moustaches, qui, entre 1908 et 1911, réunissait des écrivains français autour d’Henri de Régnier au Caffè Florian à Venise. Or l’auteur de l’Éloge de la coquetterie, Gérard d’Houville, est en fait Marie de Heredia, la femme d’Henri de Régnier. Est-ce un hasard ou l’indice d’un réseau littéraire ?

Continuer la lecture de Quelques éloges paradoxaux

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts