Confinement : la leçon de Rousseau

Rousseau en quarantaine italienne, un article paru sur le site de Philosophie magazine le 10 mars dernier, au début des mesures de confinement décrétées en Italie, nous rappelle que le philosophe genevois fut mis en quarantaine dans un lazaret à Gênes. Comment prit-il la chose ? Stoïquement. Voir ci-dessous l’extrait des Confessions, Livre Septième, où il est question de cet épisode.

Continuer la lecture de Confinement : la leçon de Rousseau

Comment lutter contre l’épidémie : la leçon de Camus

– C’est une idée qui peut faire rire, mais la seule façon de lutter contre la peste, c’est l’honnêteté
– Qu’est-ce que c’est l’honnêteté ? dit Rambert, d’un air soudain sérieux.
 – Je ne sais pas ce qu’elle est en général. Mais dans mon cas, je sais qu’elle consiste à faire mon métier

Albert Camus, La peste

J’ai trouvé cette citation dans le premier numéro des Carnets de la drôle de guerre des rédacteurs de Philosophie magazine.

Covid-19. Les philosophes face à l’épidémie, un dossier de Philosophie Magazine au temps de la drôle de guerre

Pour alimenter la réflexion sur la crise sanitaire actuelle, je vous recommande le dossier ouvert par Philosophie magazine qui s’alimente quotidiennement d’interview de philosophes contemporains. Vous pouvez vous abonner gratuitement aux Carnets de la drôle de guerre tenu par les rédacteurs de cette excellente revue. Puisse cette période de confinement être aussi un temps de réflexion et de retour aux questions essentielles…

Relire Face aux feux du soleil au temps du corona

Face aux feux du soleil (titre original : The naked sun) d’Isaac Azimov fait partie du cycle des Robots. Pour être précis, il s’agit de la suite des Cavernes d’acier, qui met en scène le tandem formé par l’inspecteur Lije Baley et son collègue R. Daneel Olivaw. R. pour Robot, car R. Daneel est un androïde.

Pourquoi s’intéreser à cet ouvrage ? C’est que m’est revenue en mémoire une des caractéristiques les plus frappantes de Solaria, la planète où se déroule la deuxième enquête de notre duo de policiers : les habitants y sont habitués dès l’enfance à ne communiquer que par les moyens de télécommunication (écrans, hologrammes) et à n’avoir aucun contact physique direct. Cela ne vous rappelle rien, en ces temps de réseaux sociaux omniprésents et de distanciation sociale décrétée d’en haut ?

Continuer la lecture de Relire Face aux feux du soleil au temps du corona