Redécouvrir le lit, la chambre, l’appartement, l’immeuble et autres espèces d’espaces : la leçon de Georges Perec

La lecture de Vivre sans se cogner dans les coins avec Georges Perec, un article de Catherine Portevin paru aujourd’hui sur le site de Philosophie magazine, m’a incité à redécouvrir Espèces d’espaces. Par chance, j’en ai un exemplaire ( comme quoi, une bonne provision de livres, si encombrants soient-ils, peut se révéler utile…) et je n’ai pas été déçu, tant la matière à réflexion y abonde. Dans une volonté très perecquienne d’épuisement du sujet, cet essai traite de la page, du lit, de la chambre, de l’appartement, de l’immeuble, de la rue, du quartier, de la ville, de la campagne, du pays, du monde, de l’espace… et tout cela en partant du vide, du rien, de l’impalpable , du pratiquement immatériel.

Pour ceux qui n’auraient pas la chance d’en avoir un exemplaire papier ou numérique, et qui ne peuvent s’en procurer actuellement… je signale que de nombreux extraits sont disponibles sur internet, que ce soit sur Passages, Remue.net. Vous trouverez ci-dessous une petite sélection.

Continuer la lecture de Redécouvrir le lit, la chambre, l’appartement, l’immeuble et autres espèces d’espaces : la leçon de Georges Perec