21 recettes pratiques de mort violente, le premier album de Jean Bruller (Vercors)

En cherchant des informations sur les origines des Éditions de minuit et sur Vercors, j’ai découvert son premier ouvrage, du temps il était encore dessinateur et s’appelait Jean Bruller. Nous sommes alors en 1926, et ses 21 recettes pratiques de mort violente précédées d’un petit manuel du parfait suicidé ne trouvent pas d’éditeur. C’est à cette occasion qu’il rencontre pour la première fois Pierre de Lescure. Celui-ci tient une librairie religieuse, l’Office central de librairie et de bibliographie, rue des Saints-Pères, et Jean Bruller obtenir des souscriptions pour son album. Voici comment il raconte, dans La bataille du Silence, ce premier contact avec celui qui, sous l’Occupation, fondera avec lui les Éditions de minuit :

Il tournait les pages de mon album, lisant les commentaires, silencieux, impassible, sans sourire une seule fois. […] Quand enfin il eut terminé, il leva ses yeux inquiétants puis, souriant pour la première fois, et le sourire ne faisait qu’agrandir le rectangle de chair sans en changer la forme, il me demanda si j’accepterais d’être attaché à sa librairie.

L’album est publié en 425 exemplaires cette année-là.

Continuer la lecture de 21 recettes pratiques de mort violente, le premier album de Jean Bruller (Vercors)