Archives par mot-clé : Cartes géographiques

Cartographie et cartothèques : webographie

Introductions à la cartographie

Carto. Le monde en cartes

Comité français de cartographie

Cybergeo

IGN

Petit bazar cartographique

 

Vues satellites et aériennes

Flashearth

Géoportail

 

Sites persos

Serial Mapper

Strange maps

 

Cartes routières

Mappy

Michelin

 

Cadastre

 

Cartothèques virtuelles

BNF – Signets

Cartes interactives

Le dessous des cartes

La documentation française

Le Monde diplomatique

Lexilogos

Nations Unies

Sciences-po

Bodleian Library (Oxford)

Perry-Castañeda Library

The World of maps

 

Cartes anciennes

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Cartographie chinoise ancienne

Pour faire suite à une chronique antérieure sur les cartes anciennes de la Chine, voici quelques pistes sur la tradition cartographique chinoise.

Bref résumé historique

La cartographie chinoise remonterait à 2000 avant notre ère (cf. Yann Caradec). Hubert Delahaye cite des textes du XIe siècle où il est fait mention de l’usage de cartes. Cependant, les plus anciennes cartes chinoises connues datent des années 160 avant J.-C. (dynastie Han). Ce sont des « cartes topographiques » à l’échelle  1:90 000 où le repérage se fait à l’aide d’une grille orthogonale ne correspondant à des latitudes et des longitudes.

Les supports utilisés pour les dessins cartographiques exécutés au pinceau sont la soie, mais aussi le papier dès le Ier siècle de notre ère. A partir du XIe siècle, l’usage de la boussole contribue aux progrès des cartographe et l’utilisation de la gravure sur bois et de l’impression xylographique élargit le cercle des usagers des cartes.

Quelque témoins de l’avance de la cartographie chinoise avant qu’elle ne s’occidentalise à partir de la fin du XVIe siècle au contact des missionnaires jésuites :

La plus ancienne carte imprimée dans le monde date de 1155 : c’est une carte chinoise.

Le premier recueil connu de cartes qu’on qualifierait d’Atlas date de 1311-1312 après J.-C. (Atlas Mongol de ChuSsu-pên).

La plus ancienne carte de navigation chinoise trouvée date de 1416 après J.-C.

Quelques personnalités qui ont marqué l’histoire de la cartographie chinoise :

P’ei Hsiu (224-271), ministre des travaux publics, le père de la cartographie chinoise, édite en 267 un manuel des levés topographiques et de cartographie où il ordonna l’emploi systématique de règles de mesure d’angles et de distances sur le terrain.

Kia Tan (729-805) réalise une carte de l’Asie à l’échelle d’environ 1/1 000 000 mesurant 10 m sur 9 m

Zhu Siben (1273-1337) réalise vers 1320 une mappemonde sur laquelle les Chinois vont fonder leur connaissance du monde pendant des siècles.  Voici ce qu’écrit à ce sujet Joanna Waley-Cohen dans Les sextants de Pékin :

 A partir de la fin du XVIe siècle, la cartographie chinoise s’occidentalise d’abord au contact des missionnaires jésuites comme Matteo Ricci.

 

Esquisse de biblio-webographie

Synthèses sur la cartographie chinoise

Hubert Delahaye, « Petite histoire de la cartographie chinoise », Hérodote, 1981, n° 20, p. 102-115. Disponible sur Gallica.

Philippe Pelletier, « Trop loin à l’est… c’est l’ouest », Les grands dossiers de Sciences humaines, 2008, n° 12. Disponible sur le site de Sciences humaines.

 J.B. Harley et David Woodward (éd.). The History of Cartography. Volume Two, Book Two. Cartography in the Traditional East and Southeast Asian Societies, University of Chicago Press, Chicago-London, 1994. Recension par Christian Jacob sur Academia.edu.

Etudes particulières de cartes chinoises anciennes

Edouard Chavannes, « Les deux plus anciens spécimens de la cartographie chinoise », Bulletin de l’Ecole française d’Extrême-Orient, 1903, t. 3, p. 214-247. Disponible sur Persée.

Etienne Balazs, « Une carte des centres commerciaux de la Chine à la fin du XIe siècle », Annales. Economies, Sociétés, Civilisations, 1957, vol. 12, n° 4, p. 587-593. Disponibles sur Persée.

Pascal Poumailloux. « Une vision de l’Afrique à travers la cartographie chinoise », in Civilisations des mondes insulaires, Khartala, 2011, p. 109-119. Disponible sur Google livres sauf les pages 113 et 114.

Résumé de la conférence du Professeur Lin Meicun sur « La Chine et les routes de la soie » où il est question d’une « carte de la route de la Soie du XVIe siècle découverte récemment au Japon », Annuaire de l’Ecole pratique des hautes études, Section sciences historiques et philologiques, 141 (2008-2009),  2011, p. 327-330. Disponible sur Revues.org.

Documents en ligne sur la cartographie en général contenant un aperçu de la cartographie chinoise

Yann Caradec, Histoire de la cartographie, mémoire de fin d’études de l’Ecole Polytechnique.

François Cavayas, Introduction à la cartographie, cours de l’uiniversité de Montréal.

Pierre Delprat, La représentation de la Terre en cartographie, cours l’Ecole Nationale des Sciences Géographiques (ENSG).

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Cartes anciennes de la Chine

Ceux qui fréquentent un peu ce carnet ont pu constater qu’entre autres choses, je m’intéresse à la Chine et aux cartes anciennes. Ce billet concerne les deux. Le titre « cartes anciennes de la Chine » doit du reste être un peu précisé. Il s’agit ici surtout de cartes chinoises anciennes, relevant donc d’une autre tradition cartographique que celle de l’Europe, sauf bien sûr pour le lien concernant la découverte de la Chine par les missionnaires envoyés par Rome.

La bibliothèque de l’université de science et de technologie de Hong Kong propose une base de données et deux expositions en ligne :

China in Maps: 16th – 19th Century  (27 June 1997 – 15 October 1997)

China in Maps – A Library Special Collection Chinese (6 June – 31 December 2002)

Le département de géographie de l’Université baptiste de Hong Kong a mis en ligne, pour une période allant de 475 avant l’ère commune jusqu’à la naissance de la République chinoise en 1911,

de nombreuses des cartes chinoise anciennes

des biographies succinctes de plusieurs cartographes chinois (ou tout comme Matteo Ricci), le tout en chinois…

Voir aussi How Rome Went to China, partie de l’exposition de la bibliothèque du Congès, Rome Reborn: The Vatican Library & Renaissance Culture (January 8 – April 30, 1993)

Cette sélection restreinte a été dressée à l’aide de Lexilogos et de Map history où vous trouverez plus de liens. Cependant, ceux-ci concernent surtout des cartes de la Chine réalisées par des Européens.

Voir aussi l’article Géographie chinoise de Wikipedia.

Dernière mise à jour : 27 octobre 2015.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Traversées, récits de voyages des Lumières

Je vous avais signalé, dans une précédente chronique, d’un site de l’université de Poitiers consacré aux premiers socialisme. Cette même université propose, sur un tout autre sujet, Traversées, récits de voyages des Lumières. Voilà la présentation qu’en donne le site du SCD poitevin :

Cette exposition virtuelle, conçue par le Master 2it (UFR Lettres et Langues – Université de Poitiers), accompagne une exposition du SCD de Poitiers réalisée en partenariat avec l' »ACI Lumières Pays de Vienne, Pays de Loire », des enseignants-chercheurs et des étudiants de l’Université de Poitiers.
Les voyageurs des Lumières se trouvent à un moment particulièrement intéressant à observer car tous les modes de voyage cohabitent : découverte, colonisation, dépaysement. L’exposition présente différents types de voyages et de manières de les raconter dans trois parties du monde au XVIIIe siècle : la découverte et l’utopie dans le Pacifique, l’installation et les missions en Asie, en Afrique et en Amérique du Sud et l’émergence du genre du récit de voyage en Europe.
Les livres anciens numérisés sont issus du Fonds ancien du SCD de l’Université de Poitiers et de la Bibliothèque francophone multimédia de Limoges.

Je pense puiser prochainement dans les bibliographies proposées dans les diverses sections de cette très riche exposition et je vous en conseille la visite.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Cartes imaginaires

Tout est parti de la référence ci-dessous :

Jean-Benoît Bouron, « Cartographier l’imaginaire : un exercice géographique », Le monde des cartes, 2005, n° 205, p. 11-24. Disponible sur le site du Comité Français de Cartographie.

Dans sa bibliographie, l’auteur donne des adresses web (ici marquées d’un *) auxquelles j’ai ajouté mes propres trouvailles. Evidemment, cette liste fera l’objet de mises à jour. Dernière mise à jour : 22 janvier 2014.

 

Les cartes dans la bande dessinée

  

La Terre du Mileu

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Cartes géographiques humoristiques

En feuiletant récemment L’ Epopée cartographique : 100 exemples de cartes qui ont dessiné le monde (Parragon books, 2006), je suis tombé en arrêt devant des cartes d’Aleph, alias William Harvey (1796-1866), extraite de Geographical fun by (Hodder and Stoughton, 1869). Voulant en savoir plus, j’ai récolté informations et images sur le site de la bibliothèque du Congrès, American memory

Pour compléter, sur le thème de la carte géographique satitique, voir par exemple ce billet de BibliOdyssey. Dans le même blog, vous trouverez, dans un billet consacré à la caricature en 1870, la carte ci-dessous.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Cartes géographiques anciennes (2) Bibliographie sommaire – Parties 6 à 9

6. Les milieux naturels : la mer, la montagne et la géologie dans les cartes anciennes

Les mers et les côtes

L’âge d’or des cartes marines. Quand l’Europe découvrait le monde, catalogue de l’exposition sous la direction de Catherine Hofmann, d’Hélène Richard et d’Emmanuelle Vagnon, Editions de la BnF, 2012. Continuer la lecture de Cartes géographiques anciennes (2) Bibliographie sommaire – Parties 6 à 9

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Cartes géographiques anciennes (2) Bibliographie sommaire – Parties 1 à 5

1. Histoire des cartes et de la cartographie

Bulletin du Comite francais de cartographie, Paris : Editions Inter-nationales, 1962-2002. Devient : Le Monde des cartes, bulletin du Comité français de cartographie. Paris : Comité français de cartographie, 2002-2011. Devient : Cartes & géomatique. Saint-Mandé : Comité français de cartographie, 2011- Continuer la lecture de Cartes géographiques anciennes (2) Bibliographie sommaire – Parties 1 à 5

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Cartes géographiques anciennes (2) Bibliographie sommaire – Table des matière

La présente bibliographie complète la sélection de sites dont elle reprend la structure en 9 parties.

  1. Histoire des cartes et de la cartographie
  2. Recueils et collections de cartes anciennes
  3. Englober le monde : la Terre et ses continents
  4. Autres traditions cartographiques
  5. Cartes anciennes à l’authenticité douteuse
  6. Les milieux naturels dans les cartes anciennes
  7. Géographie humaines et cartes anciennes
  8. Les cartes de France
  9. Arpentage et cadastres

Elle ne peut être que sommaire, mais sera régulièrement remise à jour. Si vous avez vous-même des références bibliographiques, n’hésitez pas à m’en aviser.

Mise à jour du 11 février 2011 : Comme cette bibliographie devenait un peu lourde à mettre à jour, je l’ai scindée en trois : cette table des matières, une première section incluant les parties 1 à 5, une seconde section pour les parties 6 à 9.

Dernière mise à jour : 14 avril 2017.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Cartes et plans de la British Library

Voici quelques liens issus du site de la British Library.

Pour un survol des collections :

Pour des plans anciens de Londres :

Je vais les inclure dans ma sélection sur les cartes géographiques anciennes.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts