Chine ancienne, la bibliothèque numérique de Pierre Palpant

La plupart d’entre vous connaissent sans doute Les classiques des sciences sociales, site des plus dignes d’intérêt hébergé par l’Université du Quebec à Chicoutimi (UQAC). Peut-être y avez-vous visité la sous-collection Chine ancienne réalisée par Pierre Palpant ?

En cherchant pour ma précédente chronique  des versions numérisées des ouvrages de la collection Variétés sinologiques, je suis tombé sur un autre site réalisé par la même personne intitulé  Chine ancienne.   Il me semble fort précieux tant pour le sinologue averti que pour le simple curieux (je me range bien évidemment dans la seconde catégorie) .

Voici quelles sont les intentions Pierre Palpant, telles qu’il les exprime lui-même :

Chine ancienne  présente, en téléchargement gratuit (formats pdf et doc),  une bibliothèque numérique d’ouvrages du domaine public sur la Chine impériale, sur son histoire, ses coutumes, ses religions, sa morale, ses grands hommes, son art, sa littérature…

J’ai proposé depuis plusieurs années, sur le site les Classiques des sciences sociales, et selon le même principe, un ensemble d’ouvrages sur la Chine ancienne. Je fais une pause à cette contribution… Et je continue sur Chine ancienne.

Je reprendrai quelques livres déjà présentés, je proposerai surtout des livres nouveaux, notamment ceux du dix-huitième siècle.

 Pour en faire quoi ? Certes, une collection numérique, où les ouvrages, disponibles, sont alignés les uns à côté des autres, sur une étagère virtuelle, comme ci-dessus : chacun indépendant, solitaire dans la foule de ces millions de ressuscités par Internet. Mais pas seulement : avez-vous vu dans presque chaque ouvrage toutes ces bibliographies, ces notes, ces références aux sources d’inspiration, avec titre, édition, et page précisée? Voilà un gisement de liens incroyable, explicitant la pensée de l’auteur, créant un lien intellectuel avec tel autre écrivain.

 Liens manifestement délaissés par les gros numérisateurs de millions de bouquins.
Alors, il faut que les petits se consacrent à ce travail. Localement, bien entendu, microscopiquement, mais tout de même… Pour avoir une bibliothèque où chaque ouvrage épaule l’autre, afin de créer un véritable tissu, grâce à des myriades d’atomes crochus entre les références ou les questions des uns et les textes ou les réponses des autres, liens qui accroissent, recoupent et contrôlent les connaissances insensiblement.
Ainsi, sur un seul clic, vous retrouvez, à partir de la note d’un auteur, la page, et la ligne dans la page, du livre de l’auteur cité. Techniquement, c’est faisable. A ma connaissance pas avec des fichiers pdf. Mais sans problème avec des fichiers doc, pour autant que vous mettiez tous vos fichiers Chine ancienne dans le même dossier.

Voilà les idées à la fondation de cette site.
Quant à leur réalisation, restons très humble pour l’instant. Mais je reprendrai ce que disait Edouard Chavannes à son jeune élève Marcel Granet : « Quand vous serez plongé dans l’univers chinois, vous n’en sortirez plus !»
Puisse cela vous arriver.

Je vous souhaite quant à moi une bonne découverte, épaté que je suis du travail réalisé.


Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire à l'université de Tours.

More Posts

Imprimer ce billet Imprimer ce billet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong> <embed style="" type="" id="" height="" width="" src="" object="" allowfullscreen="" allowscriptaccess="" cachebusting="" bgcolor="" quality="" flashvars=""> <iframe width="" height="" frameborder="" scrolling="" marginheight="" marginwidth="" src=""> <object style="" height="" width="" param="" embed=""> <param name="" value="">