Tous les articles par Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire à l'université de Tours.

Caricatures anticatholiques des débuts de la Réforme

Sauritt-des-Papst

Sauritt des Papst : gravure sur bois de Lucas Cranach l'Ancien représentant le pape chevauchant une truie avec un excrément dans sa main gauche qu'il bénit de sa main droite

Dans le n° 10 (2000) de Sociétés & Représentations consacré à la caricature, vous pouvez lire un assez long article de Philippe Kaenel intitulé « L'apprentissage de la déformation : les procédés de la caricature à la Renaissance ».

Du coup, j'ai eu envie d'aller voir les  gravures anticatholiques :

de Lucas Cranach l'Ancien parues notamment dans Passional Chrisi und Antichristi (Passion du Christ et de l'Antechrist) de Martin Luther ou dans Von dem PapstEsel zu Rom vnd Münchkalbs zu Freyburg in Meyssen funden (De l'âne-pape de Rome et du veau-moine de Freibourg sur Misne) de Melanchton et Luther

Hercules-Germanicus

Hercules Germanicus, HansHolbein le Jeuneallemand terrassant les philosophes scolastiques et les inquisiteurs.

de Hans Holbein le Jeune se moquant des grands de l'Eglise et des rois de ce monde dans sa danse macabre intitulée Les simulachres et historiées faces de la mort ou présentant Luther en Hercule allemand ;

Gorgoneum-caput

Gorgoneum caput, Tobias Stimmer

de Tobias Stimmer intitulées Gorgoneum Caput, Malchopapo: Der Unterschied zwischen Hl. Petrus und dem Papst, Barfüßige Minoriten zerreißen den verstorbenen Hl. Franziskus, Die Mühle des römischen Papsttums ;

 et de quelques autres...

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire à l'université de Tours.

More Posts

Les caricatures antireligieuses de Kupka dans L'Assiette au beurre du 7 mai 1904

J'ai lu dans le supplément Culture & idées du Monde daté du samedi 17 janvier 2015 figure un intéressant article de Philippe Dagen sur l'histoire la caricature et du dessin satirique. Cela m'a donné l'occasion de découvrir le numéro de L'Assiette au beurre du 7 mai 1904 consacré aux religions et entièrement dessiné par Kupka. En voici trois exemples concernant les grands monothéismes.

JudaismeCatholicismeIslam

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire à l'université de Tours.

More Posts

Les œuvres d'Alexandre Dumas en ligne

Un site incontournable

Alexandre Dumas et compagnie

Deux ressources bien utiles

Wikisource

La bibliothèque Alexandre Dumas, une collection de la Bibliothèque électronique du Quebec

Œuvres complètes d'Alexandre Dumas

Il en existe plusieurs éditions chez divers éditeurs et dans diverses collections. Le site Dumas père présente les principales.

En voici deux :

Œuvres complètes d'Alexandre Dumas. Paris : au bureau du "Siècle", 1850-1857.  17 vol.

Voir le détail des volumes

Volumes disponibles sur Gallica

1. Le Comte de Monte-Cristo

8. Impressions de voyage. Suisse. Midi de la France. Une année à Florence

9. Impressions de voyage. La Villa Palmieri. Le Speronare. Le Capitaine Arena. Le Corricolo

11. La Tulipe noire. La Colombe. Le Chevalier d'Harmental. Le Capitaine Paul. Jehanne la Pucelle. Les Aventures de Lydéric. Gabriel Lambert

12. Le Collier de la Reine. Ascanio. Gaule et France

13. Acté. Les Deux Diane. La Comtesse de Salisbury

14. Ange Pitou. Olympe de Clèves

17. La Comtesse de Charny

 Œuvres complètes. Michel Lévy, Paris, 1860. 301 vol.

Présentation et liste établie par Géraldine Lenoble et Patrick de Jacquelot

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire à l'université de Tours.

More Posts

Le fanatisme dépeint par Voltaire n'a rien perdu de son actualité

La Henriade de Voltaire

 Extrait du Chant II : Description de la Saint-Barthélémy

Je ne vous peindrai point le tumulte et les cris,
Le sang de tous côtés ruisselant dans Paris,
Le fils assassiné sur le corps de son père,
Le frère avec la sœur, la fille avec la mère,
Les époux expirant sous leurs toits embrasés,
Les enfants au berceau sur la pierre écrasés :
Des fureurs des humains c'est ce qu'on doit attendre.
Mais ce que l'avenir aura peine à comprendre,
Ce que vous-même encore à peine vous croirez,
Ces monstres furieux, de carnage altérés,
Excités par la voix des prêtres sanguinaires,
Invoquaient le Seigneur en égorgeant leurs frères ;
Et, le bras tout souillé du sang des innocents,
Osaient offrir à Dieu cet exécrable encens.

Dictionnaire philosophique de Voltaire

Extrait de l’article « Fanatisme »

Les loix sont encor très impuissantes contre ces accès de rage ; c’est comme si vous lisiez un arrêt du conseil à un frénétique. Ces gens-là sont persuadés que l’Esprit Saint qui les pénètre, est au-dessus des loix, que leur enthousiasme est la seule loi qu’ils doivent entendre.

Que répondre à un homme qui vous dit qu’il aime mieux obéir à Dieu qu’aux hommes, & qui en conséquence est sûr de mériter le ciel en vous égorgeant ?

Ce sont d’ordinaire les fripons qui conduisent les fanatiques, & qui mettent le poignard entre leurs mains ; ils ressemblent à ce vieux de la montagne qui faisait, dit-on, goûter les joyes du paradis à des imbéciles, & qui leur promettait une éternité de ces plaisirs, dont il leur avait donné un avant-goût, à condition qu’ils iraient assassiner tous ceux qu’il leur nommerait. Il n’y a eu qu’une seule religion dans le monde qui n’ait pas été souillée par le fanatisme, c’est celle des lettrés de la Chine. Les sectes des philosophes étaient non seulement exemptes de cette peste, mais elles en étaient le remède.

 

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire à l'université de Tours.

More Posts

Charlie hebdo

Si rire est le propre de l'homme, il est indéniable que les intégristes de tous bords n'ont rien d'humain. Au delà de la liberté de la presse et de la liberté d'opinion, c'est le droit au rire, à la sacro-sainte poilade qu'ils ont voulu assassiner.

Quelques dessins de Charlie hebdo

Les unes les plus célèbres

Le dernier dessin de Charb

Le dernier dessin d'Honoré

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire à l'université de Tours.

More Posts

Les 365 : annuaire de la littérature et des auteurs contemporains par le dernier d'entre eux

 365— Et maintenant vous souvient-il de cette Quiquengrogne, si  longtemps annoncée par les éditeurs de M. Victor Hugo, et qui devait former le pendant de Notre Dame de Paris, — si un tel chef-d'œuvre peut jamais avoir un pendant? Que signifie ce titre rébarbatif de Quiquengrogne? se demandaient depuis quinze ans tous les lecteurs de notre grand poète, —c'est-àdire tous les lecteurs du monde. Et le grand poète semblait renoncer à satisfaire l'impatience universelle ; — si bien que ses éditeurs eux-mêmes avaient cessé d'annoncer la Quiquengrogne. Or, voici qu'un jeune homme de talent, aussi inconnu que M. Victor Hugo est célèbre, s'est .chargé de donner un corps à ce fantôme de roman, et un très-joli corps, ma foi ! en deux volumes in-8°, couverts d'élégant papier beurre-frais. Ce spirituel usurpateur, M. Emile Chevalet, a dédié sa Quiquengrogne à M. Victor Hugo lui-même, — qui l'en a remercié par une lettre charmante, préface toute trouvée pour l'ouvrage! Vous voyez d'ici l'empressement des cabinets de lecture à se ruer sur celte proie! Tout ce qui sait par cœur NotreDame de Paris veut dévorer la Quiquengrogne... Et voilà M. Emile Chevalet aux prises avec un million de juges aussi impitoyables qu'affamés... Eh bien! telle est la modestie des explications de l'auteur, telle est la conscience de son travail, tel est le charme entrainant de son récit, qu'il n'est pas écrasé par la comparaison, qu'il triomphe des préventions les plus sévères, et qu'en fermant son livre on engage tout le monde à l'ouvrir. C'est ce que nous faisons nous-mème sans plus d'analyse, afin de vous laisser le plaisir de voir de vos propres yeux se réaliser cette Quiquengrogne que vous avez entrevue sur tant de couvertures jaunes et gris de liu. M. Chevalet peut maintenant appeler ses romans comme il lui plaira... Il tient ses lecteurs, et il a tout ce qu'il faut pour les garder.

Cf. Musée des familles: lectures du soir,  1848, vol. 13, p. 192 :

La carrière d'Émile Chevalet était lancée et il commit par la suite de nombreux ouvrages dans des domaines très variés, du livret d'opérette) à un récit de voyage en Islande, dont vous trouverez certains ici et sur internet.

Parmi ces livres inoubliables, une sorte d'almanach littéraire, Les 365 : annuaire de la littérature et des auteurs contemporains par le dernier d'entre eux paru a Paris chez G. Havard en 1858. La date est d'importance : nous sommes alors en plein Second Empire et Victor Hugo en est un des plus virulents opposants depuis son exil de Guernesey. Or la notice que lui consacre Émile Chevalet est des plus élogieuse, preuve que cet auteur secondaire et oublié a au moins une double qualité rare en ce monde : la reconnaissance et la fidélité.

Au cours de cette année 2015, je vais essayer de vous présenter ci-dessous les informations que je trouverai sur ces 365 écrivains et les ouvrages présentés par Émile Chevalet. Comme vous pourrez le constater, beaucoup sont loin d'avoir laissé un souvenir impérissable. D'où une double question inévitable : quels sont les 365 auteurs d'aujourd'hui et combien passeront à la postérité ?

 

Janvier

  1. Notice > Honoré de Balzac. La Recherche de l'absolu
  2. Notice > Paul-Henri-Joseph Molé-Gentilhomme. Marie d'Anjou
  3. Notice > George Sand. Evenor et Leucippe
  4. Notice > Charles Barbara. Histoires émouvantes
  5. Notice > Virginie Ancelot. Isabelle de Melval, simple récit, paru en feuilleton dans Le Constitutionnel du 31 décembre 1856 au 10 janvier 1857.
  6. Notice > Théophile Gautier. Les Grotesques
  7. Notice > Paul De Kock. Le Cocu
  8. Paul Meurice. La Famille Aubry
  9. Paulin Lamayrac. Coups de plumes sincères
  10. Hippolyte de La Morvonnais. La Thébaïde des Grèves
  11. Louis Reybaud. Jérôme Pâturot
  12. Alphonse Karr. Fa dièze
  13. Francis Wey. Les Anglais chez eux
  14. Auguste Vaquerie. Profils et grimaces
  15. Pitre-Chevalier. Michel Columb, le tailleur d'images
  16. Edmond About. Tolla
  17. Arthur Ponroy. Formes et couleurs

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire à l'université de Tours.

More Posts

Les Yoga Sutras de Patanjali : petit panorama bibliographique

Les Yoga sutras - योग सूत्रानि - sont une compilation d’enseignements bien antérieurs réalisée par Patañjali - पतञ्जलि - à une date incertaine, entre 300 av. J.-C. et 500 ap. J.-C. Ils se composent de 195 aphorismes (sutra) répartis en 4 chapitres (pada) exposant les huit membres (anga) du yoga.

Le texte des Yoga sutras est souvent accompagnés de gloses et commentaires d’auteurs postérieurs à Patanjali : Vyâsa (entre 600 et 800 ap. J.-C.), Vācaspati Miśra (Xe siècle), Bhoja (fin du XIe siècle).

Les colonisateurs britanniques traduisent ces anciennes éditions dès le XIXe siècle.  En voici deux exemples à plus de soixante ans d'intervalle :

The Aphorisms of the Yoga Philosophy of Patanjali with illustrative extracts from the commentary by Bhoja Rájá / printed for the use of the Benares College and order for Govt. N. W. P. Allahabad : Presbiterian Misson Press, 1852.

James Haughton Woods (trad.) The yoga-system of Patañjali or The ancient Hindu doctrine of concentration of mind, embracing the mnemonic rules, called Yoga-sutras of Patañjali, and the comment called Yoga-bhashya attributed to Veda-Vasya, and the explanation called Tattva-Vaiçaradi attributed to Vachaspati-Miçra. Cambridge : The Harvard University College, 1914.

A la fin du XIXe siècle, un nouvel acteur entre en jeu : la Société de Théosophie fondée en 1875 établit ses quartiers généraux en Inde à Adyar. De part son enseignement reposant sur un syncrétisme  religieux et ésotérique et son souci de rapproché les hommes de diverses origines, elle s'intéresse aux Yoga Sutras dont elle favorise des traductions en anglais réalisées tant par des Européens que par des Indiens.

Tookaram Tatya (éd). The Yoga Philosophy : Being the Text of Patanjali, with Bhoja Raja's Commentar / with their translation in english Dr. Ballantine and Govind Shastri Deva ; an introduction by Col. Olcott and an apendix ; revised, edited and reprinted for the Bombay Theosophical Publication Fund by Tookaram Tatya. Bombay : Subodha-Prakash Press, 1885

William Quan Judge (trad). The Yoga Aphorisms : an interpretation / by William Q. Judge assited by James Henderson Connelly. New York : The Path, 1889.

Manilal Nabhubhai Dvivedi (comm). The Yoga-sūtra of Patanjali: (translation, with introduction, appendix, and notes based upon several authentic commentaries) ... published by Tookaram Tatya for the Bombay Theosophical Publication Fund [1890].

A partir du Parlement des religions du Monde de 1893 et jusqu'à aujourd'hui, les gurus et philosophes indiens ont été les auteurs de nombreuses traductions et commentaires par lesquels ils ont voulu faire connaître le yoga hors de l’Inde :

Swâmi Vivekânanda (comm.) Raja Yoga and Patanjali's Yoga Aphorisms.1896.

Rama Prasada (trad). Patañjali's Yoga Sutras. with the Commentary of Vyasa and the Gloss of Vachaspati Misra. / transl. by Rama Prasada ; with an Introduction from Rai Bahadur Srisa Chandra Vasu. Allahabad : 1912. Réimpr. Delhi : Manoharlal, 3ème éd. 1982.

Surendranath Dasgupta. The study of Patanjali. Calcutta : University of Calcutta, 1920.

Swami Sachidananda (comm). The Yoga Sutras of Patanjali. 1978.

Les traductions en français sont plus rares. Il s’agit souvent, comme pour les robâiyât d'Omar Khayyam, de traductions… de traductions anglaises ! En voici deux :

celle de William Quan Judge. Les Aphorismes du Yoga de Patanjali. Paris : Textes Théosophiques, 1982. Traduction de l'édition américaine.

celle Swami Vivekananda. Les yogas pratiques. Paris : Albin Michel, 1970.  (Spiritualités vivantes). Reprend entre autres le texte de Vivekananda indiqué plus haut sur le Raja-yoga et les Yoga sutras.

Cependant, des traductions du sanskrit en français existent.

François Mazet (trad). Yoga sutras / Patanjali ; trad. Françoise Mazet. Paris : Albin Michel, 1991. (Spiritualités vivantes).

Michel Angot (éd). Le yoga-sutra de Patanjali [suivi de] Le yoga-bhasya de Vyasa / édition, traduction et présentation de Michel Angot. Paris : Les Belles Lettres, 2008. (Collection Indika, n° 1).

Pour aller plus loin, voir la bibliographie du yoga ancien réalisée par Michel Angot.

Voir aussi cette étude comparée basée sur des commentateurs divers.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire à l'université de Tours.

More Posts

Un palmarès de livres pour changer votre vie : une soirée devant la Grande librairie

Voir la vidéo de l'émission spéciale Les 20 livres qui ont changé votre vie du jeudi 11 décembre 2014.

Palmarès des livres qui ont changé la vie... des spectateurs de la Grande librairie :

  1. Antoine de Saint-Exupéry. Le Petit prince
  2. Camus. L'étranger
  3. Céline. Voyage au bout de la nuit
  4. Boris Vian. L'écume des jours
  5. Marcel Proust. A la recherche du temps perdu
  6. Alain Fournier. Le Grand Meaulne
  7. PaoloCoelho. L'Alchimiste
  8. Albert Cohen. Belle du Seigneur
  9. Gabriel Garcia Marquez. Cent ans de solitude
  10. Charles Baudelaire. Les Fleurs du Mal
  11. Albert Camus. La Peste
  12. Joanne Rowling. Harry Potter
  13. John Orwell. 1984
  14. John Irving. Le monde selon Garp
  15. Fedor Dostoïevski. Crime et châtiment
  16. Tolkien. Le Seigneur des anneaux
  17. Patrick Süsskind. Le Parfum
  18. Le journal d'Anne Franck
  19. Gustave Flaubert. Madame Bovary
  20. Victor Hugo. Les Misérables
  21. Jean Anouilh. Antigone

Ont été évoqué dans les témoignages de lecteurs et par les auteurs et acteurs participants.

  • L'Ecclésiaste
  • L'Evangile de Jean
  • Fred Ulmann. L'ami retrouvé
  • Jean Quayrol. Nuit et brouillard
  • Rilke. Lettre à un jeune poète
  • Dumas. Les Trois mousquetaires
  • Süsskind. Le Pigeon
  • Boris Vian. L'écume des jours
  • Sartre. La nausée
  • Camus. La Peste
  • Camus. Le Premier homme
  • Pouillon. Les pierres sauvages
  • Jean Teulé. Les lois de la gravité
  • Jean Douasso. La Gana
  • Dino Buzzati. Le désert des Tartares
  • Voltaire. Candide
  • Salinger. L'attrape-guerre
  • Maxence Vandermersche. Corps et âme
  • Rimbaud.
  • Fritz Zorn. Mars

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire à l'université de Tours.

More Posts

Le fonds ancien de la Bibliothèque d’agglomération de Saint-Omer et sa bibliothèque numérique

La découverte d'une édition rare de Shakespeare à la Bibliothèque d’agglomération de Saint-Omer est une bonne occasion de découvrir son riche fonds ancien dont une partie a fait l'objet d'un numérisation. Ainsi ce « First Folio » de Shakespeare est-il comme l'arbre qui cache la forêt, mais le bruit fait autour permet de rappeler que les trésors patrimoniaux des bibliothèques ne France ne se trouvent pas seulement à Paris.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire à l'université de Tours.

More Posts

Livres imaginaires... La Quiquengrogne et Le Fils de la bossue par Victor Hugo

Quiquengrogne. Encart publicitair de la Librairie Charles Gosselin (1833)

Soit deux citations extraites de documents que trente-cinq années séparent, et qui nous présentent deux ouvrages jamais parus de Victor Hugo :

M. Victor Hugo, dont le dernier drame, Le Roi s'amuse, est en répétition, doit publier cet automne un nouveau volume de poésies et deux romans. Le premier, qui a pour titre la Quiquengrogne, a été acheté 15.000 francs par les libraires Charles Gosselin et Eugène Renduel. Ce titre a quelque chose de bizarre. Qu'est-ce que la Quiquengrogne ? Nous avons entendu faire déjà si souvent cette question que nous sommes heureux de pouvoir répondre par un document à peu près officiel. Voici l'extrait d'une lettre de M. Victor Hugo lui-même à ses éditeurs : « La Quiquengrogne est le nom populaire de l'une des tours de Bourbon-l'Archambault. Le roman est destiné à compléter ses vues sur l'art du moyen âge, dont Notre-Dame de Paris a donné la première partie. Notre-Dame de Paris, c'est la cathédrale ; La Quiquengrogne, ce sera le donjon. L'architecture militaire, après l'architecture religieuse. Dans Notre-Dame j'ai peint plus particulièrement le moyen-âge sacerdotal ; dans La Quiquengrogne, je peindrai plus spécialement le moyen-âge féodal, le tout selon mes idées, bien entendu, qui, bonnes ou mauvaises, sont à moi. Le Fils de la Bossue paraîtra après La Quiquengrogne et n'aura qu'un volume. »

(1) Les catalogues romantiques de 1832 et années suivantes annonçaient deux romans de Victor Hugo, qui n'ont jamais paru : la Quinquengrogne, 2 vol. in-8°, et le Fils de la bossue, 1 vol. in-8°.

Théophile Gautier. Autobiographie (1867)

Comme, le suggère Théophile Gautier dans son « Avant-propos » du Capitaine Fracasse,

On dresserait un curieux catalogue de ces romans qui n’ont pas été faits et dont le plus célèbre est la Quiquengrogne de Victor Hugo.

Faut-il faire une distinction entre ces livres non écrits et les livres imaginaires ? Pour moi, ces livres projetés par leur auteur, mais jamais écrits ou du moins publiés, constituent une catégorie particulière de livres imaginaires, leur contenu étant finalement aussi fictifs pour le lecteur que celui du Necronomicon Necronomicon d’Abdul al-Hazred (Lovecraft) ou du Voyage d’hiver d’Hugo Vernier (Geoges Perec).

Encore peut-on distinguer parmi ces ouvrages promis à l'éditeur, mais finalement jamais réalisés, ceux qui se limitent à un simple titre simplement jeté en patûre aux éditeurs et ceux qui ont été un peu plus réfléchis sans parvenir pourtant à la publication. Si Le Fils de la bossue relève du premier cas, La Quiquengrogne semble appartenir au second, Hugo ayant accordé une certaine importance à ce projet, même si celui-ci n'a jamais abouti. C'est ainsi que le terme quiquengrogne devint au XIXe siècle synonyme de roman que l’on n’écrira jamais.

Voir sur ce sujet l'article de Françoise Chenet, « La Quiquengrogne: histoire d'un titre » sur le site du Groupe Hugo (Université Paris 7)

 

 

 

 

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire à l'université de Tours.

More Posts