Tous les articles par Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

Un sculpteur gaucher de la Renaissance

Raffaello Simbaldi dit Rafaello da Montelupo fut un contemporain et un collaborateur de Michel Ange. Il fut aussi gaucher. L’extrait de ses Mémoires que je vous propose est paru  dans le Magasin pittoresque, en 1844.

Continuer la lecture de Un sculpteur gaucher de la Renaissance

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Les gauchers, une minorité ignorée

J’ai une révélation à vous faire. Je fais partie de cette minorité longtemps opprimée, toujours considéré avec un mélange d’amusement et de commisération, un peu comme des bêtes curieuses : les gauchers. Que voici un beau thème pour une bibliographie et une anthologie, ne pensez-vous pas ?

Continuer la lecture de Les gauchers, une minorité ignorée

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Bibliographie concernant Mélusine

Je reprend ici pour l’essentiel la bibliographie figurant sur le site de la Soociété de mythologie française. J’ai simplement adopté pour les études un ordre alphabétique par auteurs et ajouté quelques références et des liens vers le texte intégral quand j’en ai trouvés.

Pour mettre à jour cette bibliographie, je vous invite à consulter le SUDOC ou le catalogue de la BNF qui signalent de nombreux  ouvrages sur Mélusine.
Continuer la lecture de Bibliographie concernant Mélusine

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

La légende de Mélusine et l’Alsace par Louis Stouff

Je vous propose ici un article extrait de la Revue d’Alsace :

Louis Stouff. « La légende de Mélusine et l’Alsace », Revue d’Alsace, tome 74 (1927), p. 1-15, 145-155, 250-263, 354-352.

Continuer la lecture de La légende de Mélusine et l’Alsace par Louis Stouff

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Petite webo-bibliographie historique sur l’Alsace

Trois ressources fort intéressantes

Bibliographie alsacienne

La Bibliographie alsacienne, établie par la BNU, signale les publications qui traitent de la région Alsace ou de ses relations avec les régions limitrophes dans l’espace du Rhin supérieur.

De caractère encyclopédique, elle ne se limite pas aux sujets historiques. De plus, elle ne signale pas seulement les monographies, mais aussi les articles parus dans plus de 120 titres de périodiques et dans des ouvrages collectifs ou des mélanges. Continuer la lecture de Petite webo-bibliographie historique sur l’Alsace

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Revue d’Alsace

La Revue d’Alsace a eu deux naissances dans deux villes alsaciennes. La première a lieu en 1834, à Strasbourg, mais la revue est absorbée dès 1837 par l’Album alsacien qui cesse de paraître en 1839. Une bien brève existence… Par contre, la Revue d’Alsace qui lui succéda et commença à paraître à Colmar en 1850 existe toujours. Ayant survécu à trois guerres et à plusieurs périodes de suspension de parution, elle est devenue en 1979  l’organe de la Fédération des Sociétés d’Histoire et d’Archéologie d’Alsace. Continuer la lecture de Revue d’Alsace

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Curieux rapprochements (1) Socrate / Lénine

ÉCHÉCRATE
Mais quels étaient, Phédon, ceux qui se trouvaient là ?
PHÉDON
Des gens du pays, il y avait cet Apollodore, puis Critobule et son père Criton, et avec eux Hermogène, Épigène, Eschine et Antisthène. Il y avait encore Ctèsippe de Paeanie, Ménexène et quelques autres du pays. Platon, je crois, était malade.

Platon, Phédon.

Et soudain, un coup de téléphone : Lénine est mort
Une heure après, en traîneau automobile, Boukharine, Tomsky, Kalinine, Staline, Kaménev et moi (Rykov est alité), nous nous dirigeons vers Gorki.

Zinoviev, « Les funéraille de Lénine ».

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Contre le travail par Giuseppe Rensi

L’an dernier, en vous présentant le Manifeste contre le travail de Krisis, je regrettais une fois de plus de ne pas avoir trouvé de version en ligne le texte du Contro il lavoro : saggio sull’attività più odiata dall’uomo de Giuseppe Rensi dont j’avais tant apprécié La philosophie de l’absurde  publié aux éditions Allia. Or voici qu’est paru début février chez ce même éditeur une traduction de cet ouvrage réalisée par Marie-José Tramuta et précédée de L’Audace de Giuseppe Rensi par Gianfranco Sanguinetti. Vous en trouverez des extraits sur  Google livres et Pileface.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts