Le langage des géographes par François de Dainville

Le langage des géographes : termes, signes, couleurs des cartes anciennes, 1500-1800, vient d’être réédité aux éditions du CTHS. Il s’agit d’un ouvrage important pour l’histoire de la cartographie, dont l’auteur est l’historien et géographe François de Dainville (1909-1971),  auteur de nombreux ouvrages et articles en ce domaine. La première édition date de 1964, chez Picard. Une autre est parue chez le même éditeur en 2002.

Pour en savoir plus, je vous invite à lire les compte-rendus suivants, qui concernent la première édition : Continuer la lecture de Le langage des géographes par François de Dainville

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Autour d’un entretien entre Joseph Staline et H. D Wells

Image trouvée sur ActuaLitté

Dans le n° 96-97 de La Correspondance international  daté du 27 octobre 1934, j’ai remarqué un entretien (ou interview si vous préférez le franglais) entre Joseph Staline et H. G. Wells. Je ne vais pas vous présenter ici le Petit Père des Peuples…… ni l’immortel auteur de romans et de nouvelles qui ont fait date dans l’histoire de de science-fiction..

J’insisterai plutôt sur le périodique où est paru cet entretien et vous donnerai quelques précisions sur ce dernier ainsi que des accès à ses versions en ligne.

Dernière mise à jour : 11 juin 2018.

Continuer la lecture de Autour d’un entretien entre Joseph Staline et H. D Wells

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Sculpture3D : l’outil numérique au service des œuvres

Ce dimanche, je suis allé visiter le musée des Beaux-Arts de Tours. Ce n’est pas la première fois que je vais en contempler les collections permanentes où se distinguent notamment deux volets d’un polyptyque peints par Andea Mantegna (le reste se trouve à Vérone…), une Vierge à l’Enfant par Rubens, une Fuite en Égypte par Rembrandt, des peintures sur les cinq sens d’après Abraham Bosse, d’un Portrait d’homme par Giovanni Baptista Moroni,  ou, dans un genre que j’affectionne, quelques natures mortes intéressantes comme une Nature morte au fromage par Joris Van Son.

Encore ne s’agit-il là que de quelques unes des peintures des collections permanentes, lesquelles comportent aussi d’autres types d’œuvre : sculptures ; mobilier et objets d’art ; céramiques ; dessins. Le musée propose aussi de fréquentes expositions souvent d’un grand intérêt. Je précise ce qui précède, non pour les Tourangeaux qui le savent déjà, mais pour tous ceux qui ne connaîtraient pas notre bonne ville.

Je voudrais vous signaler ici des sculptures du Val de Loire et ayant pour la plupart pour thème la Vierge à l’enfant. Certaines (Vierge à l’enfant d’Ivoy-le-Pré ; Vierge à l’enfant des Carmes) sont conservées dans les collections du musée, mais la plus marquante est la Vierge à l’enfant conservée au château de Blois. Ces sculptures sont présentées dans le cadre de l’exposition Sculpturoscope. La Vierge à l’enfant du réel au virtuelContinuer la lecture de Sculpture3D : l’outil numérique au service des œuvres

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Libéralisme

Je l’avoue, le libéralisme n’est pas ma tasse de thé, et la Contre-histoire du libéralisme par Domenico Losurdo aurait tendance à me conforter dans mes opinions. Cependant, étant plutôt curieux de nature et souhaitant conserver un  esprit encyclopédique non partisan à ce carnet où vous pouvez déjà trouver des chroniques sur l’anarchie, le marxisme, le situationnisme… et les réactionnaires, je vous propose ci-dessous un choix de liens et de références bibliographiques sur cette école de pensée dont les origines remontent au moins au XVIIe siècle. Continuer la lecture de Libéralisme

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Ils parlent d’écriture

Qu’est-ce qu’écrire ? Bien des écrivains ont tenté de répondre à cette question. En attendant de vous proposer une chronique un peu développée sur ce thème, je vous convie à consulter la petite anthologie que ma collègue Justine Coffin propose sur son blog, L’Echo scriptural.

Et si vous avez l’occasion de mettre la main dans une bibliothèque ou chez un bouquiniste sur L’Art d’écrire, empruntez le, achetez le, volez le. Ce remarquable recueil de textes arabes et français, italiens et chinois, allemands et peuls, mexicains et suédois… de Valmiki à Le Clézio, publié chez Seghers en 1970 par Étiemble et sa femme n’a pas été réédité depuis…

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

La place des femmes dans la science-fiction

Ce thème mériterait sans doute d’être développé. Pour l’heure, je vous propose cette sélection d’articles trouver sur le site de l’excellentissime magazine Usbek & Rica.

Sur les auteurs féminins de SF

Yannick Rumpala. Ce que la science-fiction doit aux écrivaines

Benjamin Hourcade. Science-fiction : pourquoi il faut absolument lire Ursula Le Guin

Sur l’image des femmes dans la SF

Philothée Gaymard. La Servante écarlate, un manuel pour les dystopies du XXIe siècle

Annabelle Laurent . Et si les femmes avaient « Le Pouvoir » ?

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Désobéir

Je lis actuellement Désobéir, un intéressant essai de Frédéric Gros paru chez Albin Michel en septembre dernier.

Au fil des chapitres, de la soumission à la rébellion, de la subordination au droit de résistance, du conformisme à la transgression, du consentement à la désobéissance civile… … l’auteur nous invite à découvrir les différentes visages de la désobéissance, mais aussi son revers, l’obéissance, ce terreau de la banalité du mal illustrée pendant l’année 1961, chapitre central de l’ouvrage, par le procès EichmannContinuer la lecture de Désobéir

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Le rapport Brazza ou le beau temps des colonies…

Le 7 juin prochain doit paraître aux éditions Futuropolis Le Rapport Brazza : le premier secret d’État de la « Françafrique » avec Tristan Thil au scénario et Vincent Bailly au dessin. Voici la présentation qui en est faite sur le site de l’éditeur :

Une enquête passionnante sur le premier secret d’État de la « Françafrique ». Envoyé en mission au Congo, en avril 1905, l’explorateur Pierre Savorgnan de Brazza rédige, contre l’attente du gouvernement, un véritable acte d’accusation de la France coloniale. Jugé trop explosif, inacceptable et scandaleux, le rapport est oublié dans un coffre-fort du Ministère des Colonies. Jamais publié, on le croit perdu. Un dossier, en fin de volume, donne la parole à Catherine Coquery-Vidrovitch, l’historienne qui l’a retrouvé.

Continuer la lecture de Le rapport Brazza ou le beau temps des colonies…

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Chroniques de la bibliothèque de Babel