Périodiques et bases en ligne complémentaires

Je ne sais si vous l’avez remarqué, mais les numéros numérisés de périodiques se partagent souvent entre deux ou plusieurs bases en ligne, selon qu’ils sont plus ou moins récents. C’est ainsi qu’il y a complémentarité entre

Gallica

> et Archipel, une base de données de la Banque de France, pour des publications annuelles (notamment des rapports) de la Banque de France et des commission, comités et conseils qui lui sont affiliés ;

> et le site de l’INSEE pour un certains nombres de publications annuelles ou pluriannuelles de l’INSEE ;

Persée, Revues.org et Cairn selon des modalités variables pour pour chaque titre…

Il est ainsi  souvent impossible de trouver tous les fasicules d’un périodique sur une seule base. Passe encore lorsque de part et d’autre, chaque base signale que les autres fascicules sont à chercher sur telle autre, mais ce n’est malheureusement pas toujours le cas, comme l’attestent les deux exemples suivants :

Achipel où aucune mention n’est faite des années anciennes des divers rapports de la Banque de France disponibles sur Gallica.

La revue Annales historiques de la Révolution française mentionne bien sur Revues.org la possibilité de consulter les numéros récents sur sur Cairn, et de les acheter sur le site d’Armand Colin, mais omet de signaler les années anciennes disponibles sur Persée. Par contre cette dernière précision figure sur Cairn

Mais, me direz-vous, il suffit de taper dans Google pour trouver le document en ligne rechercher. Ainsi pour les Annales historiques de la Révolution française, les premiers résultats obtenus m’indiquent clairement sur quelles bases chercher. Cela est vrai. Cependant rien ne m’indique a priori dans laquelle chercher tel numéro de telle année. Il faut explorer chacune d’elles pour connaître son contenu… et se faire un joli tableau indicatif pour des recherches ultérieures.

Du reste, la recherche dans Google n’est pas la panacée quand il s’agit de documents contenus dans Gallica, à moins de préciser dans les mots clés « gallica ». Voyez les deux recherches suivantes rapport banque de france et rapport banque de france gallica.

Si vous vous contentez des premiers résultats de la première  recherche, vous penserez que le Rapport annuel de la Banque de France n’est accessible en ligne que sur le site de la Banque de France pour les fascicules publiés depuis 1994, et en plus, vous passerez à côté de la base Archipel qui n’est pas franchement mise en valeur ou même signalée sur ledit site. J’avoue ne plus me rappeler comment j’avais trouvé cette base. Hasard et sérendipité, sans doute….

Si vous vous contentez des résultats de la seconde recherche (en laissant de côté ma chronique sur les publications annuelles de la Banque de France disponibles en ligne), vous penserez que les seuls fascicules disponibles en ligne du Rapport annuel de la Banque de France sont ceux antérieurs à 1994 disponibles sur Gallica.

Et pourquoi penserez vous ainsi ? Parce qu’il vous semblera absurde qu’un même périodiques ait ainsi été partagé entre deux bases nationales  sans qu’aucune des deux ne prennent la peine de signaler les fascicules accessibles sur l’autre. Et dans un cas comme dans l’autre, vous vous tromperez lourdement.

Je n’entends pas ici critiquer le travail colossal accompli par ces diverses bases (et je ne les cite pas toutes car elles sont aujourd’hui si nombreuses), mais il faut avouer que tout cela n’est pas pour faciliter la recherche des lecteurs, ce qui devrait pourtant être le but de cette mise à disposition en ligne de tant de titres peu accessibles auparavant… Alors, que faire, dirait Vladimir ? Les laisser se débrouiller tout seuls ? Pas très sympathique, ni très professionnel. Multiplier chacun dans son coin les documents explicatifs alors que le travail ne manque pas par ailleurs ? Mutualiser au contraire les solutions et documents, mais sous quelles formes et avec quels critères, sachant que chaque établissement, et chaque section d’un même établissement, a sa logique documentaire propre ? La question reste ouverte…

Ce qui est certain, c’est que les personnels travaillant en bibliothèques universitaires, mais aussi leurs usagers, et notamment les étudiants de master et les enseignants-chercheurs, ne peuvent négliger cette question de la complémentarité des bases en ligne, ce qui exige d’eux une connaissance toujours plus approfondie de celles-ci. Bon courage à tous !

___________________________________

Fascicules des Annales historiques de la Révolution française accessibles en ligne

Persée :  texte intégral des articles des numéros 217 (1988) à 350 (2007) et de quelques numéros parus de 1966 à 1987

Revues.org : texte intégral des articles des numéro 317 (1999) à 354 (2008) ; liens vers Cairn

Cairn : texte intégral des articles depuis le numéro 355 (2009) sauf les 3 derniers numéros parus ; liens vers Revue.org et Persée

Armand Colin : sommaires et résumés depuis le numéro 351 (2008) ; possibilité d’achat


Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *