Regarder le ciel au-dessus de nos têtes…

Nuage

Ils ont inspiré peintres et poètes et passent tous les jours au-dessus de nos têtes, seul ou en grandes masses adoptant toute les nuances du blanc au noir et rougeoyant au crépuscule. Ils nous apportent pluie, neige et autres précipitations ou nous voilent simplement le soleil. Les météorologues les classent selon des noms savants en -us suggérant accumulation ou strates successives… et la revue Géographie et cultures leur consacre son numéro 85. Selon un poème de Baudelaire, ce sont, “les nuages qui passent… là-bas… là-bas… les merveilleux nuages !”.

Ce billet est la version à peine modifiée de celui paru sur le Facebook de ma bibliothèque.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.