La base des éditions parisiennes du 16ème siecle ou le Petit Renouard en ligne

Ce message de la liste bibliopat daté du 26 février dernier m’avait échappé. Je pense qu’il pourra intéresser tous ceux qui s’intéressent aux livres anciens et vous pourrez le compléter avec Bibliomab et Cornucopia :

http://bp16.bnf.fr/

Excellente nouvelle que la publication du “Petit Renouard” en ligne : les impressions parisiennes des années 1501-1540 sont désormais répertoriées sous forme de base de données. Le grand avantage, c’est bien sûr le lien direct vers l’édition Gallica, un bonheur.

On attend avec impatience la suite: les années 1541-1550 annoncées pour bientôt, et surtout le versement du reste des fiches de Philippe Renouard.

Les liens divers vers Europeana, Oclc, CCfr, Sudoc me semblent d’un intérêt plus limité, surtout qu’il arrive que le lien soit vide (essai avec le Grant Testament de 1502 vers Europeana (http://www.europeana.eu/portal/search.html?query=Le%20Grant%20Testament%20_%20et%20le%20petit%20codicille.%20Le%20iargon%20et%20ses%20balades&rows=12).

Mais la mise en relation vers les autorités Bn est à coup sûr précieuse, et le coup d’oeil ramassé que permet data.bnf.fr utile en certains cas, j’imagine. Le lien vers les autorités du Thesaurus du CERL pourrait-il être ajouté éventuellement ?

Un lien vers la page pertinente des Marques typographiques parisiennes serait évidemment un luxe, mais un lien générique dans chaque notice vers la numérisation du volume serait très utile : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k990535g

Dernière petite remarque : l’export pdf d’une notice comprend des sauts de page inutiles.

Tous mes compliments à Magali Vène et aux nombreux collaborateurs et intervenants.

Cordialement,

Juliette Jestaz

(Bibliothèque historique, Paris)

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.