Les estampes japonaises de l’ukiyo-e au japonisme : tentative de webographie

Les informations sur les images du monde flottant (ukiyo-e) et leurs reproductions abondent sur internet, notamment sur les sites des musées et bibliothèques, ceux des marchands d’arts spécialisés ou non dans l’estampe japonaise et sur des blogs spécialisés dans le Japon et son patrimoine artistique. Je voudrais faire ici une sélection de quelques sites, à compléter au fil de mes découverte et de vos suggestions.

Dernière mise à jour : 15 décembre 2016

Introductions

L’article de Wikipédia sur l’ukiyo-e.

Le site Viewing japanese prints

Le blog Estampes japonaises

Le site Estampes japonaises – De l’Ukiyo-e au Shin-Hanga

 

Galeries et expositions en ligne

Les expositions :

L’estampe japonaises. Images d’un monde éphémère (BNF)

Estampes japonaises des Hautes-Alpes (Archives des Hautes-Alpes)

Images du monde flottant : Ukiyoe (Coconino world)

Les collections d’estampes japonaises du Brooklyn Museum

Sur le site de Gallica

la collection Henri Rivière

[à compléter]

Les estampes proposées sur les sites de marchands d’art

ArtMeMo

Fuji arts

Galerie am Haus der Kunst Monika Schmidt

Japanese prints London

Tanakaya

Toshidama japanese prints

Ukiyoe artgallery

Ukiyo e gallery

La collection de Ross Walker sur Ohmi gallery

Les estampes proposées sur des sites sur le Japon comme Bushido

Voir aussi sur le site Painting

 

Techniques et glossaires

Ressources Wikipédia :

Catégories

Formats de l’ukiyo-e

Glossaire de l’ukiyo-e

Glossaire de l’Ukiyoe-artgallerie

Glossaire du blog Estampes japonaises

 

Artistes

Je renvoie ici à des sites sur ces artistes. Vous pouvez compléter avec les articles de Wikipédia.

Utagawa Hiroshige 歌川 広重 (1797-1858) connu aussi sous les noms d’Andō Hiroshige 安藤 広重 ou d’Ichiyūsai Hiroshige 一幽斎廣重.

Utagawa Hiroshige II (1826-1869)

Katsushika Hokusai 葛飾 北斎 (1760–1849) ; voir aussi ici

Utagawa Kuniyoshi (1798-1861)

Tsukioka Yoshitoshi 月岡 芳年 (1839-1892) connu aussi sous le nom de Taiso Yoshitoshi 大蘇 芳年

 

Thèmes

Outre les images érotiques ou shunga (images de printemps), auxquelles on les réduit trop souvent, les estampes japonaises ont abordé des thèmes aussi divers que le théâtre kabuki, illustré par l’éphémère Tōshūsai Sharaku, Utagawa Toyokuni et Hiroshige (série des 47 ronin d’après la pièce épique Chūshingura), les images de jolies filles (bijin-ga) chères à Utamaro et à Hokusai, les images d’oiseaux et de fleurs (kachō-ga) et les images de paysages (fūkei-ga) et autres « vues célèbres » (meisho-e) réalisées par Hokusai (Trente-six vues du mont Fuji) et Hiroshige (Les Soixante-neuf Stations du Kiso Kaidō) avec entre autres le thème de la vague.

Après l’ukiyo-e

Shin hanga

Sōsaku hanga

Influence artistique en Occident : le japonisme et ses suites

Articles :

Wikipedia

Université de Hong Kong

Metropolitan museum

L’histoire par l’image

Bibliographie sélective de la BNF

Yvonne Thirion, « Le Japonisme en France », Cahiers de l’Association internationale des études francaises, 1961, vol. 13, p. 117-130

Société des Amis de l’Art Japonais

Thèmes particuliers

Claude Monet et sa collections d’estampes japonaises :

Intermonet

Givernews

Giverny Village

Picasso et les images érotiques japonaises


Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *