Le voyage d’hiver & ses suites

VHIl y a bientôt deux ans, dans une précédente chronique, j’ai eu l’occasion d’aborder Le voyage d’hiver de Georges Perec et ses suites, lesquelles étaient alors dispersées dans divers volumes et fascicules de la Bibliothèque oulipienne.

En octobre dernier (oui, je sais, cela m’avait échappé à l’époque…), dans l’excellente collection La Librairie du XXIe siècle, les éditions du Seuil ont réunis l’ouvrage initial de Perec et une vingtaine de ceux qui le suivent et le complètent dans un seul volume intitulé Le voyage d’hiver & ses suites et postfacé – Les voyages différents – par Jacques Roubaud, oulipien bien connu et auteur de la première suite, Le voyage d’hier, et sans doute de quelques autres, car si certains auteurs des suites – Reine Augure, Mikhaïl Gorliouk ou Hugo Vernier lui-même – sont fictifs, ils sont sans doute autant de masques pour Jacques Roubaud, Jacques Jouet, Valérie Beaudouin ou Etienne Lecroart.

Chaque nouvelle peut être considérée comme un chapitre dans un roman collectif nécessairement inachevé, car il est toujours possible d’en imaginer d’autres. Nul doute que d’ici quelques temps, cet ouvrage fera l’objet d’une édition réactualisée, à moins qu’on ne lui ajoute un deuxième volume. Dès cette année, Michèle Audin a publié dans le n° 216 de La Bibliothèque Oulipienne une nouvelle suite, La vérité sur le Voyage d’hiver, et il est peu douteux que d’autres membres de l’Ouvroir la suivront sur cette voie. J’attends avec impatience ces nouveaux chapitres de l’épopées vernierienne.

Pour un complément d’information, voir les sites du Monde et de France Culture.


Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *