Les 365 : annuaire de la littérature et des auteurs contemporains par le dernier d’entre eux

365

— Et maintenant vous souvient-il de cette Quiquengrogne, si  longtemps annoncée par les éditeurs de M. Victor Hugo, et qui devait former le pendant de Notre Dame de Paris, — si un tel chef-d’œuvre peut jamais avoir un pendant? Que signifie ce titre rébarbatif de Quiquengrogne? se demandaient depuis quinze ans tous les lecteurs de notre grand poète, —c’est-àdire tous les lecteurs du monde. Et le grand poète semblait renoncer à satisfaire l’impatience universelle ; — si bien que ses éditeurs eux-mêmes avaient cessé d’annoncer la Quiquengrogne. Or, voici qu’un jeune homme de talent, aussi inconnu que M. Victor Hugo est célèbre, s’est .chargé de donner un corps à ce fantôme de roman, et un très-joli corps, ma foi ! en deux volumes in-8°, couverts d’élégant papier beurre-frais. Ce spirituel usurpateur, M. Emile Chevalet, a dédié sa Quiquengrogne à M. Victor Hugo lui-même, — qui l’en a remercié par une lettre charmante, préface toute trouvée pour l’ouvrage! Vous voyez d’ici l’empressement des cabinets de lecture à se ruer sur celte proie! Tout ce qui sait par cœur NotreDame de Paris veut dévorer la Quiquengrogne… Et voilà M. Emile Chevalet aux prises avec un million de juges aussi impitoyables qu’affamés… Eh bien! telle est la modestie des explications de l’auteur, telle est la conscience de son travail, tel est le charme entrainant de son récit, qu’il n’est pas écrasé par la comparaison, qu’il triomphe des préventions les plus sévères, et qu’en fermant son livre on engage tout le monde à l’ouvrir. C’est ce que nous faisons nous-mème sans plus d’analyse, afin de vous laisser le plaisir de voir de vos propres yeux se réaliser cette Quiquengrogne que vous avez entrevue sur tant de couvertures jaunes et gris de liu. M. Chevalet peut maintenant appeler ses romans comme il lui plaira… Il tient ses lecteurs, et il a tout ce qu’il faut pour les garder.

Cf. Musée des familles: lectures du soir,  1848, vol. 13, p. 192

La carrière d’Émile Chevalet était lancée et il commit par la suite de nombreux ouvrages dans des domaines très variés, du livret d’opérette) à un récit de voyage en Islande, dont vous trouverez certains ici et sur internet.

Parmi ces livres inoubliables, une sorte d’almanach littéraire, Les 365 : annuaire de la littérature et des auteurs contemporains par le dernier d’entre eux paru a Paris chez G. Havard en 1858. La date est d’importance : nous sommes alors en plein Second Empire et Victor Hugo en est un des plus virulents opposants depuis son exil de Guernesey. Or la notice que lui consacre Émile Chevalet est des plus élogieuses, preuve que cet auteur secondaire et oublié a au moins une double qualité rare en ce monde : la reconnaissance et la fidélité.

Au cours de cette année 2015, je vais essayer de vous présenter ci-dessous les informations que je trouverai sur ces 365 écrivains et les ouvrages présentés par Émile Chevalet. Comme vous pourrez le constater, beaucoup sont loin d’avoir laissé un souvenir impérissable. D’où une double question inévitable : quels sont les 365 auteurs d’aujourd’hui et combien passeront à la postérité ?

 

Janvier

  1. Notice > Honoré de Balzac. La Recherche de l’absolu
  2. Notice > Paul-Henri-Joseph Molé-Gentilhomme. Marie d’Anjou
  3. Notice > George Sand. Evenor et Leucippe
  4. Notice > Charles Barbara. Histoires émouvantes
  5. Notice > Virginie Ancelot. Isabelle de Melval, simple récit, paru en feuilleton dans Le Constitutionnel du 31 décembre 1856 au 10 janvier 1857.
  6. Notice > Théophile Gautier. Les Grotesques
  7. Notice > Paul De Kock. Le Cocu
  8. Notice > Paul Meurice. La Famille Aubry
  9.  Notice > Paulin Limayrac. Coups de plumes sincères
  10. Notice > Hippolyte de La Morvonnais. La Thébaïde des Grèves
  11. Louis Reybaud. Jérôme Pâturot
  12. Alphonse Karr. Fa dièze
  13. Francis Wey. Les Anglais chez eux
  14. Auguste Vaquerie. Profils et grimaces
  15. Pitre-Chevalier. Michel Columb, le tailleur d’images
  16. Edmond About. Tolla
  17. Arthur Ponroy. Formes et couleurs

 

PS du 25 mars 2015

Finalement, comme toujours, je n’ai pas pu réaliser ce que je projetais. Rien ne vous empêche cependant de faire vous même vos propres recherches sur ces auteurs immortels…


Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.