Les cartes géologiques en France aujourd’hui et hier

Les cartes géologiques françaises aujourd’hui

La Cartothèque de l’université Paris 8 présente un diaporama bien intéressant et synthétique sur les cartes géologiques.

En France, le BRGM Bureau de recherches géologiques et minières est le producteur et le diffuseur des cartes géologiques.

Offre commerciale en cartes sur support papier ou numérique.

Carte géologique de la France.

Guide de lecture de la carte géologique à 1:50 000.

Légende des cartes géologiques du BRGM.

Carte-geologique-legende

Voir aussi l’article de Olivier Dequincey et Pierre Thomas, Les cartes géologiques BRGM de la France sur Google earth.

L’article Carte géologique de Wikipédia donne notamment  une présentation des différents types de cartes géologiques en France.

Documents sur l’histoire des cartes géologiques en France

Bref aperçu

Histoire de la carte géologique de France  sur le site du centre de documentaion de l’Agence régionale de l’environnement de Haute-Normandie.

La carte géologique de France

La première carte géologique complète de la France au 1:500000, réalisée  à partir de 1822 par Brochant de Villiers avec l’aide de  Dufrénoy et Élie de Beaumont, est présentée à l’Académie des sciences le 20 décembre 1841.

Elle est accompagné d’un ouvrage imprimé Explication de la carte géologique de la France : publiée par ordre de M. le Ministre des travaux publics rédigée sous la direction de M. Brochant de Villiers,… par MM. Dufrénoy et Élie de Beaumont

En 1889, est présentée la Carte géologique de la France à l’échelle du millionième. D’autres éditions suivent.

Emmanuel de Margerie. « La nouvelle édition de la Carte géologique de la France à l’échelle du millionième », Annales de Géographie, vol. 15 n° 80 (1906),  p. 168-172.

Bureau de recherches géologiques et minières (France), Service géologique national. Carte géologique de la France 1:1 000 000. Orléans : BRGM, 1996.

Une ressource utile : les Travaux du Comité d’histoire de la géologie

Les archives de ce périodique se trouvent dans la partie consacrée à l’histoire des ingénieurs des mines  sur le site des Annales des Mines.

Sur les cartes géologiques

François Ellenberger. « Les première cartes géologique de France : projets et réalisation », Travaux du Comité d’histoire de la géologie, Première série, 1e série, n° 45 (1982), 35 p., 1 fig., 4 pl.

Jean Gaudant. « Les cent-cinquante ans de la première carte géologique de France », Travaux du Comité français d’Histoire de la Géologie, Comité français d’Histoire de la Géologie, 3ème série, tome 5 (1991), p.79-83. En ligne également sur HAL.

Sur le l’histoire du BRGM, de ses prédécesseurs et de ses concurrents

René Médioni. « Le BRGG (Bureau de Recherches géologiques et géophysiques, 1941-1953), premier ancêtre direct du BRGM », Travaux du Comité français d’Histoire de la Géologie, Comité français d’Histoire de la Géologie, 3ème série, tome 22 (2008), p. 99-113.

René Médioni. « Du Service de la carte géologique de la France au Service géologique national. Causes et conséquences de la fusion de 1968 », Travaux du Comité français d’Histoire de la Géologie, Comité français d’Histoire de la Géologie, 3ème série, tome 16 n° 9 (2002), p. 165-175.

Autres références sur les cartes géologiques anciennes

Gilles Palsky. « Le code des couleurs dans les cartes géologiques du XIXe siècle », Bulletin du Comité français de cartographie, n°159, mars 1999, p. 3-70.

Dernière mise à jour : 13 juin 2017.


Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *