Internationale situationniste (suite)

Pour faire suite à deux chroniques déjà anciennes, je voudrais vous signaler l’ouvrage d’Anna Trespeuch-Berthelot, L’internationale situationniste. De l’histoire au mythe (1948-2013), paru en août 2015 aux Presses universitaires de France, ainsi que de celui de d’Eric Brun, Les situationnistes. Une avant-garde totale, publiés aux CNRS éditions en 2014.

Sur l’ouvrage d’Anna Trespeuch-Berthelot et ses autres publications sur le situationnisme

Comptes rendus de l’ouvrage

par Sébastien Zerilli dans la revue en ligne Lectures

sur Zones subversives

Sa thèse

Des situationnistes aux situationnismes. Genèse, circulation et réception d’une théorie critique en Occident (1948 – 2009), thèse d’histoire sous la direction de Pascal Ory, Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, 2011, 3 vol., 1 103 p., soutenue le 18 mars 2011.. Voir le résumé.

Ses articles

« Les vies successives de La Société du spectacle », Vingtième siècle Revue d’histoire, Paris, Presses de Sciences Po, n°122, avril-juin 2014.

« Guy Debord et l’alcool : “la fidèle obstination de toute une vie” », Alcoologie et Addictologie, Princeps éditions, 34 (4), 2012, pp. 299-302.

« L’Internationale situationniste : voyage d’une contre-culture en Occident », in Dulphy, A., Frank, R., Matard-Bonucci, M-A. et Ory, P. [dir.], Les relations culturelles internationales au XXe siècle, Paris, Peter Lang, 2010, pp. 561-572.

« L’Internationale Situationniste : d’autres horizons de révolte », Matériaux pour l’histoire de notre temps, n°94 : “Les Années 68 : une contestation mondialisée”, avril-juin 2009, pp. 10-15.

Sur l’ouvrage d’Eric et ses autres publications sur le situationnisme

Comptes rendus de l’ouvrage

par Anna Trespeuch-Berthelot dans La vie des idées en mars

par Lilian Mathieu disponible sur Lectures

sur Zones subversives

Sa thèse

Guy Debord et l’Internationale situationniste. Sociologie d’une avant-garde “totale”.  Thèse de sociologie soutenue en 2011 à Paris, EHESS . Voir le résumé

Ses articles

« Le marxisme sous le prisme des “avant-gardes” artistiques. Le cas de Guy Debord dans les années 1950-1960 », Le PortiQue, Revue de philosophie et de sciences humaines, n°32 (Sciences sociales et marxisme), 1er trimestre 2014, p. 93-108.

« L’avant-garde totale. La forme d’engagement de l’Internationale situationniste », Actes de la recherche en sciences sociales, n° 176-177, 2009  p. 32-51.

« L’internationalisation des avant-gardes littéraires et artistiques. Le cas de l’Internationale situationniste », Regards sociologiques, n°37-38, 2009, p. 123-135.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.