Le Somnambule de Fanny de Beauharnais

somnanbuleConnaissez-vous Fanny de Beauharnais (1737-1813), de son vrai nom Marie Anne Françoise Mouchard de Chaban ? Non ? En fait, moi non plus jusqu’à il y a peu. Femme de l’oncle d’un certain général qui fut le premier époux de la célèbre Joséphine (vous me suivez ?), elle était avant la Révolution proche de maints hommes de lettres (Restif de La Bretonne, Louis-Sébastien Mercier, Olympe de Gouges) et de théâtre (Talma), et l’auteur de quelques romans, poèmes, pièces de théâtre

Parmi les livres qu’elle a publié se trouve Le somnambule : oeuvres posthumes en prose et en vers, où l’on trouve l’histoire générale d’une isle très singulière découverte aux Grandes Indes en 1784 paru en1786. Je ne vous dirai que peu chose de ce recueil, dont je n’ai fait pour l’instant que feuilleter virtuellement la première nouvelle, mais il ne me semble inintéressant. Comme pour L’amitié scythe, lire un ouvrage de cette époque me semble à la fois divertissant et dépaysant tant le style, les personnages et le monde où ils évoluent est à la fois proche et lointain. Je vous laisse juger par vous même. Vous pouvez le consulter sur Gallica, Archive.org ou Google livres.

_____________________

PREFACE DE L’AUTEUR

Si mes ci-devant camarades les vivans, connoissoient comme moi le bonheur d’être mort, ils ne feroient pas tant de cas de la vie. Depuis que je l’ai quittée, rien ne manque à mes désirs, et je vois tout en beau. Par exemple, je ne me serois jamais déterminé de mon vivant à faire imprimer ce petit recueil, j’aurois craint la critique ou le ridicule. Tranquille aujourd’hui sur tout cela, rien ne peut troubler la paix dont je jouis, et j’ai envoyé mon manuscrit avec autant de sécurité, que si j’avois eu l’honneur d’être de l’Académie Françoise.

AVERTISSEMENT DE L’ ÉDITEUR.

Un homme célèbre dans l’art du magnétisme animal, en se promenant aux Champs Elysées, s’amusa, au commencement de juin de cette année 1758, à magnétiser un arbre , et fit descendre sur cet arbre le fluide électrique universel, avec une telle abondance, qu’on peut dire qu’il fut imprégné de la vertu des douze signes du zodiaque.

Mon plus intime ami, dont je donne ici l’ouvrage, fut, quelques jours après, se promener aux Champs Elysées , et le hasard le conduisit sous cet arbre merveilleux où il s’assit. Mon ami se trouva dans un état de bonheur dont lui seul pourroit rendre compte, se crut et se croit encore dans ces Champs Elysées dont les poètes nous font la description. Il voit, depuis ce moment tous les corps diaphanes, et pénètre les plus secrettes pensées; mais je n’en abuse pas, de peur d’augmenter le nombre des divorces. Moi seul sais son secret; et la petite société dans laquelle il Vit le croit éveillé , quoiqu’il soit dans le somnambulisme le plus complet. Il s’est amusé à écrire, et m’a donné son ouvrage; ce qu’il n’auroit jamais fait étant dans son état naturel. Il m’assure qu’il ne tient qu’à lui de prédire l’avenir; mais il ne s’est pas encore livré à cette sublime science. Les fautes qui se trouvent dans son recueil , me prouvent cependant que le somnambulisme nous laisse à peu près ce que nous étions avant ; mais l’état de quiétude dans lequel je vois mon ami, m’a empêché jusqu’à ce moment de le faire magnétiser pour le rendre à lui-même, d’autant qu’il remplit ses devoirs de citoyen comme de coutume, et que tous ses amis, hors moi, ignorent le singulier état dans lequel il est.

Je pourrois indiquer l’arbre en question; mais tout bien calculé , je crois qu’il ne faut pas que les hommes en général, et les maris en particulier, deviennent par trop pénétrans; peut-être même feroit-on bien de demander la permission d’abattre cet arbre. Voilà cependant comme des raisons particulières retardent trop souvent le progrès des hautes sciences.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.