Le Manifeste contre le travail du groupe Krisis

Manifeste-contre- le- travail-10-18Comme je le disais dans une précédente chronique, je regrette de ne pas avoir trouvé en ligne le texte du Contro il lavoro : saggio sull’attività più odiata dall’uomo de Giuseppe Rensi.

Par contre, je suis tombé sur ce Manifeste contre le travail de Krisis,  groupe de militants allemands issus du marxisme de la mouvance de la « Wertkritik » (critique de la valeur). D’autre versions en ligne de ce texte sont accessibles sur Bibliolib, Esprit68, Kiosque.net et Palim Psao.

Manifeste-contre- le- travail-SheerPour ceux qui préfèrent lire de vrais livres sur support papier, voici les éditions françaises du manifeste que vous trouverez en bibliothèque ou en librairie.

Manifeste-contre- le- travail-OsezGroupe Krisis. Manifeste contre le travail. Paris,  Léo Scheer, 2001.

Groupe Krisis. Manifeste contre le travail. Paris, 10-18, 2004.

Groupe Krisis. Manifeste contre le travail.  Chanteloup-les-Vignes, Osez la République sociale, 2012.  Une édition critiquée par des amis français de la Critique de la valeur.

A noter qu’à la suite d’une scission du groupe, Robert Kurz et Roswitha Scholz ont  fondé la revue Exit.

Précision importante. Le groupe Krisis n’a strictement rien à voir avec la revue du penseur de la nouvelle droite Alain de Benoist.


Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Une réflexion au sujet de « Le Manifeste contre le travail du groupe Krisis »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *