Aux origines de la SF : anticipation et merveilleux scientifique d’hier et d’avant-hier

Sites et blogs sur le roman d’anticipation et le merveilleux scientifique

ArchéoSF

ArchéoSF sur Facebook

Lire l’article “Quand un gallicanaute remonte le temps pour découvrir l’avenir : portrait de Philippe Ethuin”

Sur l’autre face du monde :   ancien sitenouveau site

L’Amicale des amateurs de nids à poussière (ADANAP) : une partie concerne l’anticipation ancienne.

Le merveilleux scientifique : une Atlantide littéraire, un article de Fleur Hopkins sur le blog de Gallica.

Un article du site d’Usbek et Rica sur l’ouvrage de Guy Costes et Joseph Altairac, Rétrofictions. Encyclopédie de la conjecture romanesque rationnelle francophone.

La Nuit du merveilleux scientifique sur France Culture.

Auteurs

André Laurie

Albert Robida

Utopies temporelles et romans d’anticipations

1770 : L’an deux mille quatre cent-quarante : rêve s’il en fût jamais ; suivi de L’homme de fer : songe par Louis-Sébastien Mercier (réédition 1786)

1805 : Le dernier homme par M. de Grainville (réédition 1811 ; réédition 1859)

1834 : Le roman de l’avenir par Félix Bodin

1865 :  L’an 5865, ou Paris dans 4000 ans  par le Dr H. Mettais

1869 : Paris en l’an 2000 par le Dr Tony Moilin

1878 : Le monde dans deux mille ans par Georges Pellerin

1888 : Looking Backward : 2000-1887 par Edward Bellamy. Voir la traduction de Paul Rey.

1890 : Nouvelles de nulle part par William Morris

1894 : La fin du monde par Camille Flammarion

Dernière mise à jour : 9 janvier 2024.



Citer ce billet
Jean Stouff (2018, 20 février). Aux origines de la SF : anticipation et merveilleux scientifique d’hier et d’avant-hier. Biblioweb. Consulté le 25 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/lzfd

Une réflexion sur « Aux origines de la SF : anticipation et merveilleux scientifique d’hier et d’avant-hier »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.