Quelques mots et quelques références bibliographiques sur l’Alsace autrichienne

La carte ci-dessus, que j’ai trouvée dans Gallica,  est extraite d’un ouvrage de Louis Stouff sur Catherine de Bourgogne et la féodalité de l’Alsace autrichienne. Elle représente l’Alsace autrichienne vers 1411-1426. En effet, pendant plusieurs siècle la maison de Habsbourg fut détentrice de vastes territoires en  Alsace et la cité Ensisheim dans l’actuel Haut-Rhin fut la capitale de l’Autriche antérieure qui regroupait leurs possessions en Bade, Souabe, Alsace et Vorarlberg.

Cependant, dès la seconde moitié du XIVe siècle, pressés par le besoin d’argent, ils engagèrent la plupart de leurs terres patrimoniales de la Haute-Alsace à de nombreux créanciers1. Enfin, après le traité de Westphalie de 1648, ces territoires autrichiens de Haute-Alsace sont annexés par la France.

Notes
  1. Florimont, évoqué dans une précédente chronique, fut une des premières.
Pour aller plus loin

Louis Stouff

Les origines de l’annexion de la Haute-Alsace à la Bourgogne en 1469 : étude sur les terres engagées par l’Autriche en Alsace depuis le XIVe siècle, spécialement la seigneurie de Florimont. Paris : L. Larose, 1901.

Catherine de Bourgogne et la féodalité de l’Alsace autrichienne ou un essai des Ducs de Bourgogne pour constituer une seigneurie bourguignonne en Alsace. Paris : L. Larose, 1913. Volume de la Revue bourguignonne, t.23, 1913

Le livre des fiefs alsaciens mouvants de l’Autriche sous Catherine de Bourgogne, duchesse d’Autriche, comtesse d’Alsace et de Ferrette : tiré des archives de la chambre des comptes de Dijon. Vers 1423.  Paris : Larose et Tenin, 1910

Karl-Josef Seidel

Das Oberelsass vor dem Übergang an Frankreich  : Landesherrschaft, Landstände und fürstliche Verwaltung in Alt-Vorderösterreich, 1602-1638. Bonn : L. Röhrscheid, 1980. (Bonner historische Forschungen ; 45)

Georges Bischoff

Gouvernés et gouvernants en Haute-Alsace à l’époque autrichienne : les états des pays antérieurs, des origines au milieu du XVIe siècle. Strasbourg : Librairie ISTRA, 1982. (Publications de la Société savante d’Alsace et des régions de l’Est, Collection Grandes publications ; 20). Texte remanié de « Les Etats d’Autriche antérieure : fin du XVe siècle première moitié XVIe siècle » : Thèse de 3e cycle : Histoire : Strasbourg.

« L’Alsace autrichienne : un carrefour diplomatique et militaire au XVe et au XVe s. » in Etudes rhénanes : mélanges Orberlé offerts à Raymond Oberlé, n° spécial du Bulletin de la Faculté des lettres de Mulhouse », XIII, 1983, p. 59-70.

« Ensisheim et l’Alsace autrichienne au début du XVIIe siècle. Le milieu de Jacob Balde », in Jean-Marie Valentin (Hrsg.), Jacob Balde und seine Zeit, Bern : Peter Lang, 1986, p. 14-35.

Noblesse, pouvoirs et société : les pays antérieurs de l’Autriche (milieu XIVe siècle – milieu XVIe siècle). Strasbourg : Bischoff G, 1997. Thèse  : Histoire : Strasbourg : 1997

Compte rendu de la soutenance par Benoît-Michel Tock dans la Revue historique,1998, 299 ,p.207-213.

Christine Heider

Thann, entre France et Allemagne : une ville de Haute-Alsace sous la domination des Habsbourg,1324-1648. [Strasbourg] : Publication de la Société savante d’Alsace, 2006. -(Recherches et documents ; 76). Texte remanié de : Thèse de doctorat : Art, histoire et civilisation de l’Europe : Strasbourg 2 : 2004.


Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.