Epsilon, la bibliothèque numérique de la statistique publique française

Comme je l’ai déjà fait en précédemment en mars 2017 sur l’éclatement des collections de périodiques numérisés et en novembre 2017 sur l’IGN je vous propose ci-dessous un document réalisé pour une formation interne à la bibliothèque où je travaille. En espérant que cela puisse vous intéresser…

Et je remercie ma collègue Hélène, qui nous a fait un formation sur le site de l’Insee, me donnant ainsi l’idée de ce sujet.

Sommaire

Brève présentation d’Epsilon

Ouverte depuis mars 2011, Epsilon est la bibliothèque des publications numériques de la statistique publique, respectant la norme OAI (archives ouvertes).

Elle a vocation à accueillir les publications électroniques de l’Insee (nationales et régionales) et des services statistiques ministériels et s’enrichit chaque jour selon deux canaux principaux :

  • Les publications courantes sont chargées en continu.
  • Pour les publications de l’Insee, un vaste plan de numérisation a été lancé pour les têtes de collection des publications courantes lorsqu’elles n’existaient pas en format numérique et pour les anciennes publications papier.

Un mot sur la statistique publique en France

Quand on parle de la statistique en France, on pense tout de suite à l’Institut national de la statistique et des études économique (Insee) qui constitue une direction générale du ministère des finances créée en 1946 et dont le grand public entend surtout parler à propos du taux de chômage et du recensement de la population, alors que ses activités sont très diverses.

Cependant, il n’est pas le seul élément de la statistique publique en France dont les trois institutions sont :

Ce cadre juridique et institutionnel se base notamment la loi du n° 51-711 du 7 juin 1951 modifiée sur l’obligation, la coordination et le secret en matière de statistiques.

Pour plus d’informations, je vous renvoie au site de l’Insee et notamment à l’onglet L’Insee et la statistique publique, mais aussi aux onglets dédiés à ce sujet sur le site du Cnis et sur celui de l’ASP.

Une dernière remarque : certains services ministériels produisent de la statistiques, mais ne sont pas présents dans le Service de la statistique publique.

Petit guide pour une recherche dans Epsilon

Voir aussi sur le site lui-même Aide et En savoir plus

Les collections disponibles

Si les collection de l’Insee qui constituent le noyau principal d’
Epsilon , 12 SSM sur 17 et le Cnis contribuent aussi à son enrichissement. S’y ajoute aussi :

  • le Service d’Études Stratégiques des Statistiques Industrielles (SESSI) : celui-ci ne figure pourtant pas dans la liste des SSM.
  • les publications d’institutions ayant précédé l’INSEE (SNS, SGF…)

Ces collections comportent plus de 39700 documents à la date du 30 août 2019 contre plus de 35000 le 15 janvier de la même année. Ceux-ci dont de deux types différents :

  • des monographies et parmi elles surtout de numéros thématiques de périodiques : exemple 1 ; exemple 2

Les deux modes de recherche

Vous pouvez soit feuilleter les collections (comprendre : rechercher dans des index), soit utiliser la recherche avancée.

Recherche par feuilletage

Cette recherche se fait directement dans des index

Organisme ou collection :

  • vous commencez par sélectionner un organisme, puis une des collections (comprendre : publications, périodiques) produites par cet organisme

Date de publication :

Auteur :

  • il s’agit de l’auteur d’un article ou d’une monographie, cette dernière pouvant être un numéro thématique de périodique
  • l’ensemble des auteurs d’un numéro thématique sont pris en compte : il n’y a pas d’anonyme par excès d’auteurs (les catalogueurs comprendront ce que je veux dire…)

Titre :

  • il s’agit du titre d’un article ou du titre d’une monographie, d’un numéro thématique de périodique

Sujet :

  • extrait du thésaurus INSEE
  • attention, la recherche par sujet n’inclut pas les noms des régions, départements ou villes : pour chercher des documents concernant ces derniers, il faut soit utiliser la recherche par organisme ou collection, soit le plein-texte dans les documents à l’aide de mots-clés disponible en recherche avancée

Recherche avancée

Propose 3 champs pour 10 critères possibles en utilisant les opérateurs booléens.

Les critères sont en partie les mêmes que pour le feuilletage (auteur, titre, sujet, date de publication) auxquels s’ajoutent 6 autres différents, les 4 derniers intéressant surtout les professionnels de la documentation.. :

Mot-clé :

  • à ne pas confondre avec sujet ; cette recherche permet de faire une recherche plein-texte dans les documents (même si cela n’est pas clairement explicité sur le site)
  • quelques astuces à utiliser : la troncature (*), la recherche des expressions ou des mots composés en mettant des guillemets (“) autour de l’expression…

Résumé

  • ce ne semble pas être très au point

Classification Dewey :

  • ne sont utilisables que des principaux indices de la classe 300 :
    • 300 (sciences sociales)
    • 310 (statistiques générales)
    • 320 (politique)
    • 330 (économie)
    • 340 (droit)
    • 350 (administration publique et sciences et arts militaires)
    • 360 (problèmes et services sociaux)
    • 370 (éducation)
    • 380 (commerce, communication, transports)

Date de dépôt

  • le début des dépôts date de 2011.

ISSN

  • pas totalement fiable : en utilisant l’ISSN d’un périodique, je trouve les articles parus dans ce périodique… mais parfois dans d’autres qui bizarrement ne portent pas le même ISSN : par exemple, dans une de recherche avec l’ISSN 0224-4365 , celui de Travail et emploi, je trouve également Stateco, dont l’lSSN 0224-098X n’a rien à voir..

ISBN

  • une recherche de ce type nous mène à un index dont le premier résultat correspond à l’ISBN recherché : exemple avec l’ISBN 2-11-001997

Le tri des résultats intermédiaires

En cours de recherche, les critères suivants permettent de trier les résultats par ordre croissant ou décroissant :

  • Titre
  • Date de publication
  • Auteurs
  • Date de dépôt

Je regrette cependant que pour les périodiques, il n’y ait pas aussi un tri par numéro, car les fascicules d’une même année se présentent souvent de manière un peu désordonnée…

Exemples de recherche

Connaître les publications de l’ Observatoire économique de la Défense (OED) déposées sur Epsilon

Chercher les fascicules d’Insee première parus en 2013

Chercher des documents sur les élections présidentielles de 2007

Chercher l’article suivant : Alain Blogowski, ” 1991-1994 : embellie pour les exploitations de grandes cultures”, Notes et Etudes Socio-économiques, 1996

Chercher l’article suivant : Corinne Marchois et al, “Enseignement scolaire. L’évolution des compétences en anglais et en allemand des élèves en fin d’école”, Les dossiers du DEPP, 2013.

Chercher un article Martial Maillard paru en 2013 sur le complexe industrialo-portuaire de Rouen . Dans quel périodique est-il paru ?

Chercher un article paru en 2010 sur la forêt en Basse-Normandie. Dans quel périodique est-il paru ?

Chercher des documents sur les emplois verts.

Chercher des documents sur le vignoble jurassien.

Comparer le nombre de documents déposés en 2011, l’année de la création de la bibliothèque numérique et le nombre de ceux qui s’y trouvent aujourd’hui .

> Solutions proposées

L’utilisation des documents obtenus

Comme il est indiqué en page d’accueil :

Les publications et données mises à disposition sont consultables et téléchargeables gratuitement ; elles peuvent être réutilisées, y compris à des fins commerciales […] la réutilisation est toutefois subordonnée au respect de l’intégrité de l’information et des données et à la mention précise des sources.

Vous pouvez donc récupérer le document en format pdf. Pour certaines publications de l’Insee à partir de dates variables d’une publication à l’autre, les tableaux contenus dans le document sont également disponibles en format excel.

  • 2006 pour Insee première
  • 2014 pour Insee analyse

Afin de vous permettre de retrouver plus facilement vos résultats ou de les signaler dans une bibliographie, sont associés à des liens URL stables et permanents.

Limites d’Epsilon

Je ne parlerai pas ici des faiblesses de certains modes de recherche, vu ci-dessus et me concentrerai sur les limites de son exhaustivité et de sa visibilité.

Epsilon n’est pas exhaustif

Absences de certains SSM et absence d’autres services producteurs de statistique

Il s’agit peut-être d’une situation transitoire, Epsilon ayant vocation à accueillir les publications électroniques de l’Insee (nationales et régionales) et des services statistiques ministériels. En attendant, il faudra donc aller chercher leurs publications sur leurs sites pour les domaines suivants :

De plus, certains services ministériels produisent de la statistiques tout en ne faisant pas partie du Service de la statistique publique :

  • [A compléter]

Absence d’une partie des fascicules d’une publication

Voici deux exemples où Epsilon est complémentaires d’autres sites pour la conservation des fascicules numérisés.

INSEE Références

Une collection de l’INSEE existant depuis 2002.

Sur le site de l’INSEE, nous trouvons les fascicules parus depuis cette date.

Sur Epsilon, les fascicules parus depuis 2013 : la conversion des fascicules anciens reste à faire… si elle se fait ?

Travail et emploi

Une revue de la DARES paraissant depuis 1979.

Sur Epsilon se trouvent les fascicules de 2005 à 2015. Il manque donc

  • les années les plus récentes cela pour cause d’embargo, car elles sont consultables sur Cairn.

En outre les fascicules parus depuis le n° 108 d’octobre décembre 2006 sont également accessibles sur Openedition.

Encore un bel exemple d’éclatement de collection. Ainsi, pour avoir l’ensemble des fascicules de ce périodique, il faut passer d’un site à l’autre… ou utiliser Mir@bel, le site qui facilite l’accès aux revues que je vous ai présenté voici bientôt deux ans

Epsilon est mal signalé et mal référencé

Signalisation défectueuse sur les sites complémentaires

Reprenons l’exemple de Travail et emploi. Voici ce que vous pouvez lire à son sujet sur le site de la DARES :

Revue trimestrielle de recherche en sciences sociales, Travail et Emploi est publiée depuis 1979. À caractère pluridisciplinaire et international, elle propose des analyses de chercheurs français et étrangers en sociologie et économie du travail, de l’emploi et des relations professionnelles, en histoire, droit et psychologie du travail, en sciences de gestion et sciences politiques. Elle est indexée dans Econlit (Journal of Economic Literature), Sociological Abstracts, et Elsevier, a obtenu le label du CNRS et est classée par l’AERES en sociologie-démographie et économie-gestion.

Elle est accessible en édition électronique sur les plateformes OpenEdition Journals et Cairn.info.

Pas un mot d’Epsilon, ni d’ailleurs de la présence de la tête de collection sur le site du Ministère du Travail. Sur OpenEdition et Cairn, on peut noter la même absence d’information…

Mauvais référencement dans Google

Si vous recherchez une collection dont des fascicules sont déposées sur Epsilon, mais que vous ignorez qu’elles y sont déposées et que vous ignorez même l’existence de cette bibliothèque numérique, il n’y a pratiquement aucune chance que vous trouviez directement cette base en cherchant cette collection avec Google, comme cela apparaît dans les deux exemples suivants :

  • Si je cherche la revue Travail et emploi avec simplement les mots travail et emploi ou en précisant travail et emploi revue, vous trouverez ce qui concerne ce titre sur le site de la Dares, sur Cairn et sur OpenEdition, mais rien pour Epsilon.

En gros, pour trouver directement des revues se trouvant dans Epsilon, il faut que vous connaissiez l’existence de cette base et que vous en teniez compte dans votre recherche : par exemple, pour la revue Travail et emploi, en cherchant avec les mots travail et emploi epsilon, je trouve directement les fascicules déposés.

Bref, pour trouver Epsilon sur internet, il faut déjà savoir que cette base existe.

Pour conclure

Malgré ses limites, Epsilon a plusieurs avantages

  • Permettre l’accès à des collections statistiques anciennes, qui peuvent être intéressantes pour le chercheur.
  • Permettre la recherche transversale dans les publications statistiques de plusieurs organismes en même temps.
  • Compléter les collections papier présentes dans les bibliothèques.

Dernière mise à jour : 30 août 2019.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.