Deux précurseurs de Thomas Munzer

Voici un mois, à propos de La guerre des pauvres d’Éric Vuillard , j’ai déjà abordé la guerre des paysans (Bauernkrieg) et Thomas Müntzer (ou Münzer ou Munzer). J’y reviens ici en raison d’une de mes lectures actuelles : Thomas Munzer ou la guerre des paysans de Maurice Pianzola.Initialement publié en 1951 et réédité en 1997 aux éditions Ludd, puis en 2015 aux éditions Héros-limite, cet excellent ouvrage fait l’objet sur le blog Dissidence d’un compte-rendu de Jean-Guillaume Lanuque auquel je ne vois pas grand chose à ajouter si ce n’est que ce livre se lit comme un roman tout en étant bien documenté et qu’il est pourvu d’une bibliographie commentée où je pense puiser quelques pistes pour de prochaines chroniques.

Maurice Pianzola insiste également sur deux précurseurs allemands de la guerre des paysans déjà évoqués par Friedrich Engels :

  • Le berger Jean de Bohême (en allemand Hans Böhm) mena un soulèvement populaire en 1476 autour de Niklashausen en Franconie. Il finit sur le bûcher, comme tout hérétique qui se respecte. Du reste, ne serait-il pas un descendant de hussites venus de Bohême comme son patronyme incite à le penser ?
  • Joß Fritz était le principal meneur du Bundschuh, cette conspiration populaire qui connut quatre épisodes entre 1492 et 1517 en Alsace et en Forêt Noire. Il échappa toujours aux autorités et la date de sa mort reste problématique Il est la figure principale du roman de Gustav Regler, dont le roman Die Saat. Roman aus den deutschen Bauernkriegen (1936) a été traduit par Jeanne Stern sous le titre La passion de Joss Fritz (Éditions sociales internationales, 1937) avant de connaître une nouvelle traduction par Gaston Floquet : Les Manants du Christ : épisode de la jacquerie allemande (Calmann-Lévy, 1951). Il est aussi au centre du premier volume de la trilogie que David Vandermeulen et Ambre consacrent à la passion des anabaptistes (6 pieds sous terre, 2010-2017).

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.