Comment trouver des périodiques en ligne

Réalisé en vue d’une formation, le présent panorama est une réactualisation de la chronique plus ample intitulée Bases en ligne et éclatement des collections de périodiques numérisés : quelques exemples de complémentarités en droit, économie et géographie datée du 29 mars 2017.

Variété des bases et sites

Les bases et sites où trouver des périodiques en ligne sont d’une grande variété

  • par leurs éditeurs : ils regroupent les publications soit de plusieurs éditeurs (agrégateurs) ou d’un seul ;
  • par leur thématique : ils abordent des domaines variés ou sont spécialisés ;
  • par leur mode d’accès : ils ont un accès réservé aux abonnés ou sont entièrement libre et gratuit, ou avec le système de la barrière mobile, les années les plus récentes étant accessibles aux seuls abonnés ;
  • par l’ancienneté des années conservés : certains sont spécifiquement spécialisées dans l’archivage des années anciennes.

Le tableau ci-dessous, non-exhaustif, vous en donne un petit aperçu.

Ab : Accès abonnés | G : Accès gratuit | M : Accès barrière mobile

Ar : Archivage

Base ou siteEditeurDomaines
ArchipelBanque de FranceEconomie, financesGAr
Banque de FranceBanque de FranceEconomie, financesG
Cairn.infoAgrégateurSciences humainesM
Dalloz.frDallosDroitAb
EpsilonINSEE et autresStatistique publiqueGAr
Érudit AgrégateurMultiplesM
GallicaBNFMultiplesGAr
I-revues (INIST)AgrégateursMultiplesG
INSEEINSEEStatistique publiqueG
LegifranceEtatDroitG
Lexis 360LexisNexisDroitAb
OpenEditionAgrégateurSciences humainesG|M
PerséeAgrégateurSciences humainesGAr

Pour les périodiques anciens (XVIIIe-milieu XXe siècle), les sites ci-dessous vous seront fort utiles.

  • Presse locale numérisée (BNF) : en fait, ce site signale de très nombreux titres des origines à 1944 , numérisés ou pas, avec des localisations et des liens vers d’éventuelles numérisations

Dispersion sur plusieurs bases

Les différentes années d’un même périodique sont souvent dispersées sur plusieurs bases de données.

Exemple : Rapport annuel de la Banque de France dont les années se trouvent partagée sur deux sites rattachés à la Banque de France :

  • Depuis 2005 sur le site dédié aux publications de la Banque de France.

De plus, cette publication annuelle a paru successivement sous plusieurs titres qui sont accessibles sur Gallica.

  • De 1800 à 1945Assemblée générale des actionnaires de la Banque de France

Cependant, comme vous le verrez à l’usage, des complémentarités régulières apparaissent entre certaines bases :

Difficultés de la recherche

Les changements de titres d’une revue

A part dans Persée (exemple : Géocarrefour), les changements de titres sont souvent mal pris en compte dans les bases.

Pour connaître les titres successifs d’un périodiques, il est utile d’utiliser le SUDOC, par exemple pour remonter du Rapport annuel de la Banque de France, à ses titres antérieurs (Compte rendu …. ; Compte rendu des opérations ; Assemblée générale des actionnaires de la Banque de France) grâce aux liens “Suite de” ou “Devient” indiqués dans les notices bibliographiques.

L’absence fréquente de renvois d’une base à l’autre

Exemple : Etudes rurales dont les années sont dispersées sur 3 bases

  • Persée : accès au texte intégral des   fascicules parus de 1969 à 1999…. et c’est tout, pas de mention des années sur OpenEdition Journals et sur Cairn !
  • OpenEdition Journals : accès aux sommaires de 1961 à 1972, aux sommaires et résumés de 1973 à 1999 et au texte intégral à partir de 2000 avec un renvoi vers les numéros parus les 3 dernières années accessibles sur Cairn… et aucune mention des fascicules se trouvant sur Persée !!!
  • Cairn : accès au texte intégral à partir de 2000, sachant que seuls les fascicules parus les 3 dernières années se trouvent sur Cairn, ceux des années précédentes se trouvant sur OpenEdition Journals… et ici encore aucune mention des fascicules se trouvant sur Persée !!!

Les insuffisances de la recherche directe sur internet

Ce qui précède était destiné  à vous faire apparaître toute la difficulté de la recherche de périodiques en ligne dans les bases.

Quant à La recherche directe avec Google ou tout autre moteur de recherche, elle est souvent parcellaire, insuffisante, frustrante et, pire encore, donne l’impression que seuls les résultats obtenus parmi les premiers sont pertinents. Si une recherche sur la revue Hérodote peut donner des résultats satisfaisants dès le début de la première page (site de l’éditeur, Cairn, Gallica), c’est loin d’être avec tous les périodiques et le risque est grand de passer à côté de ce qui peut être vraiment intéressant.

Faites l’essai avec le Rapport annuel de la Banque de France. Certes, vous avez en premier résultat obtenu la page du site dédié aux publications de la Banque de France où se trouvent les rapports depuis 2005. Mais où trouverez-vous dans le joyeux bazar des autres résultats  les années de 1994 à 2008 sur Archipel, sans parler de toutes les années présentes dans Gallica ?

Mir@bel, un site pour faciliter l’accès aux revues en ligne

Lancé en 2009 par des institutions de la recherche et de l’enseignement supérieur (comme Persée ou OpenEdition), Mir@bel est piloté par Sciences Po Lyon, Sciences Po Grenoble, la MSH Dijon/RNMSH et l’ENTPE et soutenu la Région Auvergne Rhône-Alpes.

Les informations y sont mises à jour par ses différents partenaires (surtout des centres de documentation de grandes écoles, ) et par le moissonnage semi-automatisé d’un certain nombre de ressources (Cairn.info, Érudit , Persée, OpenEdition, Sign@l).

La recherche avancée permet notamment de chercher les revues

  • par titre
  • par thématique

Les notices correspondent souvent aux objectifs de la base :

Pour chaque revue Mir@bel propose des liens vers le texte intégral en ligne, les sommaires, les résumés ou l’indexation des articles et vous permet de rebondir sur de nombreux sites complémentaires.

Cela vaut notamment pour les périodiques qui sont suivis par un partenaires. Ils sont signalés d’un point orange dans les listes de résultats et au bas chaque notice, il est indiqué si la revue est suivie ou non.

Cependant des lacunes ou des inexactitudes les informations peuvent apparaître, que le périodique soit suivi ou non par un partenaire de Mir@bel. Pour aider à améliorer la base si on n’est pas partenaire, il est possible faire des suggestions en cliquant sur les icônes Ajouter, Modifier ou @

Plus d’info :

En guise de conclusion

Vous l’aurez compris, malgré l’existence de Mir@bel, la recherche du texte intégral de périodiques en ligne reste parsemée d’embûches. Que vous conseiller ? Sans doute de commencer par Mir@bel, les recherches dans telle ou telle base ou directement dans Google, trop aléatoires, pouvant se faire dans un second temps. De plus, même si cette base n’est pas encore parfaite, chacun peut contribuer à l’améliorer en faisant des suggestions pertinentes.

Addendum concernant les revues juridiques

Deux tutoriels suivants de la bibliothèque Cujas :

La fiche Jurisguide Trouver une revue ou un article contient des pistes pour les revues et articles en ligne. Voir notamment :

La chroniques Périodiques juridiques anciens dans Gallica.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.