Recherche d’ouvrages numérisés en ligne

Dans le cadre de de la préparation d’une formation, j’ai concocté ce pense-bête sur la recherche d’ouvrages en ligne. Si cela peut vous intéresser.

Définitions

Livre électronique / livres numérique / ebook

Recherche d’ouvrages récents

L’accès par l’abonnement à des bases en ligne

Les ouvrages en ligne récents accessibles en ligne le sont généralement dans le cadre d’un abonnement aux bases qui les diffusent. Il faut donc des identifiants pour se connecter.

On peut faire deux types de distinctions entre ces bases :

  • Elles proposent les ouvrages soit d’un seul éditeur (mono-éditeur), soit de plusieurs éditeurs (agrégateurs).
  • Elles sont soit spécialisées, soit multidisciplinaires.

Le tableau ci-dessous, qui est très loin d’être exhaustif, vous donne un aperçu de la diversité des situations.

BaseEditeurDomaine
Bibliothèque numérique Dalloz DallozDroit
CairnAgrégateurSciences humaines
Classiques GarnierGarnier Multidisciplinaire
Cyberlibris – ScholarvoxAgrégateur Multidisciplinaire
Ebsco : eBooks Collection AgrégateurMultidisciplinaire
L’HarmathèqueL’HarmattanMultidisciplinaire
OpenEdition BooksAgrégateur Multidisciplinaire

Des livres numérisés récents et gratuits, ça existe aussi !

Des ouvrages récents en libre accès sont également accessible sur internet, soit parce qu’ils ont été piratés, soit parce que c’est un choix de l’auteur et/ou de l’éditeur. Dans ce dernier cas, il s’agit souvent d’un acte militant destiné à la diffusion des idées, quelque soit l’origine idéologique :

  • Dans une autre nébuleuse idéologique, une bonne partie des ouvrages de Tiqqun, du Comité invisible et du Bloom sont accessibles sur Bloom0101.org ou encore l’ouvrage de Hakim Bey, TAZ – Temporary autonomous Zone, est mis en accès libre par L’éclat, Infokiosque et bien d’autres sites, car, selon les voeux de l’auteur et de l’éditeur, le texte original peut être librement piraté et reproduit, sous réserves d’information préalable auprès de l’éditeur.

Des éditeurs académiques toujours plus nombreux (?) font aussi ce choix pour favoriser la diffusion des connaissances : voir par exemple les ouvrages de la collection Global Perspectives on Legal History du Max Planck Institut für europäische Rechtgechichte.

Parmi ces livres proposés gratuitement, certains n’existent qu’en ligne (c’est le cas du livre de Corentin de Salle) alors que d’autres sont également disponible en version papier en librairie ou à la demande auprès de l’éditeur. On parle alors de lyber, le lecteur intéressé étant vivement encouragé à acquérir un exemplaire papier pour lui-même ou pour un ami, afin de diffuser des idées. Pour en savoir plus, voir sur le site de L’éclat ce qui concerne la licence lyber et le petit traité plié en dix sur le lyber.

D’autre part, à propos des thèses, n’oubliez pas que Theses.fr répertorie toutes les thèses en préparation et soutenues en France depuis 1985, beaucoup étant disponibles en texte intégral, si l’auteur a donné son accord.

Recherche d’ouvrages anciens

Le cas le plus fréquent : la gratuité

Vous trouverez en ligne sur internet de nombreux ouvrages tombés dans le domaine public qui ont étaient numérisés

Sélection de bibliothèques numériques

  • Par une recherche fédérée sur les ressources de la rubrique Digitale Medien du KVK.

Encore faut-il que l’ouvrage ait été numérisé. Or tout livre tombé dans le domaine public n’est pas nécessairement mis en ligne immédiatement, d’autant plus que le travail de numérisation n’est pas gratuit…

L’offre commerciale de versions numériques d’ouvrages anciens

Des bases en ligne commerciales proposent dans le cadre d’abonnements des ouvrages anciens dans des versions électroniques censées faciliter la recherche :

  • Le Corpus des Dictionnaires des XVIe et XVIIe siècles proposé par les Classiques Garnier qui permet de la recherche fédérée dans les versions électronique de 10 dictionnaires de langue française… dont les versions images sont disponibles gratuitement sur Gallica.

Jean Stouff

Ancien étudiant d'histoire. Bibliothécaire.

More Posts


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.