L’ordinateur du jour d’après

Pendant la pandémie, la recherche continue comme le montre l’article ci-dessous de notre correspondant à Los Angeles. Comme dirait le Président de la République, le jour d’après ne ressemblera pas au jour d’avant.

Par Noël Mazel

Suite à la pandémie de covid-19, une équipe d’ingénieurs informaticiens de la Silicon Valley, appuyée par des biologistes et des entreprises pharmaceutiques, est en train de mettre au point un prototype de portable intelligent médicoactif. Il s’agit d’un nouveau système de téléassistance permettant de repérer les symptômes précurseurs de toute maladie virale ou infectieuse.

Selon une communication conjointe dans Nature du prix Nobel de biologie Heinz Stein, professeur à l’université de Bergame, et de John Steed, ingénieur au Massachusetts Institute of Technology (MIT), ce nouvel ordinateur sera doté d’un clavier lui permettant de repérer les températures suspectes par simple toucher tactile. L’écran tactile servira quant à lui à identifier les virus que l’utilisateur ne manquera pas de déposer par toucher direct ou par postillons.

Une fois les symptômes identifiés, un message sera envoyé automatiquement à un standard dédié à l’analyse des données médicales. Si le risque est avéré, le patient sera averti ainsi que son médecin traitant afin d’éviter tout retard dans le début du traitement.

Dans le cas où la maladie serait particulièrement grave et contagieuse, l’ordinateur se mettra en veille avec un message d’alerte sur son écran et il ne pourra plus être utilisé avant d’avoir été désinfecté par les services compétents. Un autre modèle est prévu avec un réservoir intégré de produit désinfectant reconnu par la machine, lui permettant de se remettre en marche une fois effectuée l’opération de nettoyage.

Un brevet vient d’être déposé auprès de l’Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle (OMPI). Espérons que ce nouveau portable puisse être mis sur le marché avant la prochaine épidémie.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.