Hàm Nghi (1871-1944) : empereur en exil, artiste à Alger

En cherchant tout autre choses – et vive la sérendipité ! – j’ai trouvé sur le site de la Société de législation comparée l’annonce d’une conférence qui s’est tenue le 27 février dernier sur Hàm Nghi, éphémère empereur d’Annam qui passa la plus grande partie de sa vie en exil à Alger et y devint un artiste renommé. J’ai rassemblé ci-dessous un peu de documentation.

Etudes

Dabat, Amandine Dabat. Hàm Nghi : empereur en exil, artiste à Alger, Presse de l’Université Paris-Sorbonne, 2019. Présentation par l’éditeur. Il s’agit de la version commerciale d’une thèse qui a été soutenue le 3 décembre 2015.

Georges Nguyên Cao Duc, Un empereur aimé : Hàm Nghi (1871-1944) (biographie), 5 pages, 2007.

Ham NGhi   contexte et histoire sur le site Belle Indochine.

Le mariage du prince d’Annam sur le site Es’mma.

Romans

Virginie Jouany, Petit cœur d’opium, éd. Cairn, 2018. Présentation par l’éditeur.

Isabelle Bergoend, Le Dagobert optique, éd. Thierry Marchaisse, 2015. Présentation par l’éditeur.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.