Joaquín Sorolla, lumières espagnoles

J’ai déjà évoqué par deux fois des expositions de l’Hôtel de Caumont à Aix-en-Provence, celles sur les collections des princes de Lichtenstein et les grands maîtres de l’estampe japonaise. Ce centre d’art fort actif vous propose jusqu’au 1er novembre un bel échantillon de l’œuvre de Joaquín Sorolla, peintre espagnol majeur de la fin du XIXe et du début du XXe siècle.

Personnellement, j’ai découvert cet artiste au musée des beaux-arts de la ville de Caen où je remarquais une de ses peintures lors une exposition sur le thème de l’eau, dans la cadre du festival Normandie Impressionniste 2013 (voir ci-dessous).

Joaquín Sorolla – Instantanea, Biarritz, 1906 – Musée Sorolla, Madrid

Lors de l’édition 2016 de ce même festival, une exposition lui a été consacrée à Giverny.

Pour en savoir plus sur Joaquín Sorolla, je vous conseille de consulter le catalogue de l’exposition de l’Hôtel de Caumont ainsi que le hors-série de Connaissance des arts. Cette revue a également publié un hors-série sur le Musée Sorolla de Madrid dont les collections sont en outre consultables en ligne.

De nombreux tableaux de Sorolla sont également visibles sur Youtube…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.