Basil Zaharoff, suite

Dans une précédente chronique voici bientôt cinq ans, j’ai déjà évoqué Basil Zaharoff (1849-1936), célèbre marchand d’armes qui a inspiré Hergé. Et voici qu’à La grande librairie de ce 17 février, Jennifer Richard a présenté son roman, Le diable parle toutes les langues, consacré à ce triste sire qui n’en est pas moins un sacré personnage romanesque. Future lecture sans doute…


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.