Basil Zaharoff, suite

Dans une précédente chronique voici bientôt cinq ans, j’ai déjà évoqué Basil Zaharoff (1849-1936), célèbre marchand d’armes qui a inspiré Hergé. Et voici qu’à La grande librairie de ce 17 février, Jennifer Richard a présenté son roman, Le diable parle toutes les langues, consacré à ce triste sire qui n’en est pas moins un sacré personnage romanesque. Future lecture sans doute…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.